import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Importer dans OSM, contrôler, suivre et surveiller (osmose, keepright, ...)
RomainBou
Messages : 34
Inscription : mer. sept. 21, 2016 1:48 pm
Contact :

import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Message par RomainBou » dim. juin 18, 2017 11:55 am

Coucou
Je me lance dans ma première importation du bâti d'un village entier, Bez-et-Esparon dans le Gard, région des Cévennes (j'y suis allé en weekend la semaine dernière).
J'ai vérifié et AUCUN (chose rare?!) bâtiment n'est déjà présent dans OSM, ce qui me facilite grandement la tâche.
En suivant le manuel sur le wiki, j'en suis au point 3 de la vérification de la validité du jeu de données, càd vérifier que l'alignement soit correct avec la réalité.

J'utilise donc BDOrthoIGN, la couche Cadastre et la couche Strava pour des données gps.
Il apparait que mes bâtiments et la couche cadastre sont décalés de quelques petits mètres au niveau du centre du village, par rapport à la couche strava qui indique clairement la route principale, et la highway déjà placée dans OSM.

Au centre du village, j'obtiens donc un truc pas mal :
Image

Sauf que si je décale comme il faut, quand on s'éloigne du centre du village, l'alignement se dégrade pas mal.
J'ai l'impression qu'il se dégrade aussi avec le relief, et ça n'est pas toujours la même direction ni la même valeur de décalage.
Image
ou
Image

Du coup vous faites comment d'habitude ?
On considère que la bdOrthoIGN n'est vraiment bonne que dans le fond de vallée là où c'est plat ?
On subdivise et on applique des décalages locaux "par versants" là où ça ne va plus ?
Ou bien on dit que c'est bon-on-n'est-pas-à-ça-près ?

(Question que je me pose depuis longtemps sans trop savoir comment y répondre, notamment en participant à quelques tâches HOT où en zones montagneuses on finit souvent par avoir des décalages de l'ordre de la dizaine de mètres entre les couches, sans que ça soit soluble car les routes sont déjà posées préalablement sur la base d'une imagerie dont on ne connaît pas trop le degré de confiance dans son positionnement)

Merci d'avance !

chris38
Messages : 53
Inscription : jeu. mai 29, 2014 12:58 pm

Re: import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Message par chris38 » dim. juin 18, 2017 10:01 pm

bonjour,

ceci n'est pas une réponse mais peut t'aider à faire ton choix du vrai avec le faux :

concernant les orthophotos IGN :
-La précision de ces dernières (coordonnées absolues) est donnée à env 2m en zones de plaines et plus de 10m en zones de montagnes
-Les orthophotos ne sont pas exemptes d'erreurs grossières (dont je ne connais pas l'exacte raison) qui font que des déformations locales sur des zones de plaines dépassent la tolérance admise et ceci n'est parfois constaté que sur un millésime, d'où mon incompréhension à en connaître la cause (le MNT est en principe le même???).

concernant le plan cadastral:
-sa précision est trés variable et peut aller de 0.2m à plus de 10m (constaté) bien qu'à l'origine la précision dépendait de l'échelle et la dextérité du dessinateur de l’époque. Elle est en principe (sauf cas particuliers) homogène sur une feuille de plan (dite subdivision de section).
Pour simplifier :
-feuilles en simple lettre (section A, ou B ....) : plan napoléonien relookés et surtout n'étant pas géoréférencés à l'origine: trés mauvaise qualité et nombreuses déformations "locales" 2 à 10m de préc (avec parfois un décalage grossier de la feuille entière)
-feuilles en double lettre (AB,AC,...BA,...) : plans de qualité trés moyenne à médiocre : erreur moyenne 50cm à 2m avec parfois des déformations locales sauf si ce sont des plans numériques (des 10 dernières années) : dans ce cas la précision est maximale (20 à 50cm maxi)
-feuilles remembrées en double lettre commencant par Z (ex: ZA, ZB, ...ZI...) : plans généralement de bonne qualité (mais qui ont été pour la plupart digitalisés donc précision 20 à 100 cm suivant l'échelle d'origine

voila , je ne connais toujours pas la solution miracle pour faire un plan juste avec des données fausses ;)

EDIT: précision : plan numériques des 10 dernières années = plan réalisés en numérique et non plan numérisés à partir de plans graphiques.
Dernière édition par chris38 le lun. juin 19, 2017 6:47 pm, édité 1 fois.

jabali
Messages : 128
Inscription : dim. févr. 17, 2013 9:10 pm

Re: import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Message par jabali » lun. juin 19, 2017 11:29 am

Tout d'abord + 100 pour la méthode de travail
C'est en croisant et re-croisant les sources que l'on obtient une carte précise fiable.
Certes, ça prends plus de temps mais osm le vaut bien et un fond de carte précis est la base pour l'ajout des POI ultérieurs et est surtout pérenne
Je me permet de le rappeller car il y a encore tellement d'imports "à l'arrache".

Pour Ortho-IGN
Dans le 65 où j'ai beaucoup travaillé, je n'ai jamais observé de décalages significatifs (>à3m) par rapports aux nombreuses autres sources disponibles fiables: pts géodésiques IGN sur sommets-clochers-bâti- et ce, même en zone de montagne escarpées.
Également pas de pb avec les traces Strava denses ( courses en montagnes- vélo cols pyrénéens) etc..
Pour moi Ortho-Ign est absolument fiable dans le 65- et vraisemblablement ailleurs ? ( sauf bien sûr exception qui corfimera la règle)
Le pricipal pb est la fraicheur des données

Pour le cadastre:
Parfait (2-3m) dans les grosses agglomérations mêmes avec du relief (Lourdes). Le métrage à été effectué avec soin. numérique comme raster d'ailleurs.

Par contre dans des fonds de vallée reculés ce peut être plus de 100m de décalage
Image

Image

enfin, même relativement correct, le cadastre à souvent des pb d'orientation et d'orthogonalinté des bâtiments. cf ta 2ème capt.

Beaucoup de villages du 65 ont eu récement leur cadastre numérisé sans que celà apporte quoi que ce soit en précision. souvent une numérisation 1:1 des feuilles raster.

Bing:
Correct à très bon en plaine, il peut être très mauvais en haute montagne mais parfois étonnament bon mais c'est vraiment une source comme le cadastre (à contrôler absolument avant utilisation)
Je l'utilise encore pour zoomer sur des détails parfois peu visibles sur Ortho-IGN

enfin, si Ortho-IGN et Bing coincident, tu peux y aller franco. Il est peu probable qu'ils aient tous les 2 les même artefacts d'ortho-réctification.

Petit outil
http://www.pate15.eu/osm/Ortho-compare. ... 77/3.52179
++

chris38
Messages : 53
Inscription : jeu. mai 29, 2014 12:58 pm

Re: import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Message par chris38 » lun. juin 19, 2017 7:34 pm

jabali a probablement des informations plus récentes que les miennes concernant les précisions en zone de montagne des orthophotos, les informations que j'avais en mémoire datent de plus de 15 ans et il semble que l'IGN ait amélioré entre temps son MNT.

On peut lire sur leur doc de 2015 :
4.2.1 Exactitude planimétrique absolue
L’exactitude planimétrique absolue s’applique aux objets qui sont au sol.
Elle est exprimée par une erreur moyenne quadratique qui résume les écarts rencontrés en
continu sur la surface du sol du département (plutôt qu’en quelques points particuliers) et qui est
calculée à partir des paramètres listés ci-dessus.
L’objectif pour la BD ORTHO ® ou l’ORTHO HR ® , lorsque les données sources le permettent, est
une exactitude planimétrique absolue (exprimée en moyenne quadratique) meilleure que 0,8 m.
Il est exceptionnel qu’elle dépasse 1 m.

4.2.2 Remarques sur la valeur annoncée de l’exactitude géométrique
a) La valeur d’exactitude géométrique annoncée ci-dessus peut en pratique être dépassée
localement, puisque les erreurs moyennes quadratiques annoncées sont des valeurs moyennes.
b) La modélisation du positionnement absolu des cas repris par procédé infographique n’est pas
intégrée dans l’établissement des valeurs annoncées de l’exactitude géométrique.
c) L’exactitude absolue est d’ordre métrique sur les zones pour lesquelles le système national de
référence de coordonnées géographiques repose sur le système géodésique WGS84.
Doit on être aussi optimistes ? Tout ce que je peut dire c'est que j'ai pu constater qu'il vaut mieux dans 90% des casmieux se fier aux orthophotos de l'IGN qu'aux plans cadastraux ;) pour géoréférencer.

Avatar de l’utilisateur
cquest
Messages : 1669
Inscription : ven. avr. 16, 2010 12:22 am
Localisation : Val de Marne
Contact :

Re: import semi-auto du cadastre en zone montagneuse : alignements ?

Message par cquest » dim. juin 25, 2017 1:02 pm

En général l'ortho est plus précise que le cadastre. Je recale quasiment toujours dessus. On peut vérifier avec une couche de traces GPS (strava ou autre) pour être encore plus sûr en cas de doute.

N'oubliez pas aussi les bornes géodésiques... leur position est en principe fiable et d'une précision au delà des orthos ou du cadastre... et de l'immense majorité des traces GPS. Elles sont peu nombreuses, mais utiles pour vérifier.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités