1 stratégie pour l'asso / visio 26 octobre 21h

Hello, dans l’optique d’amorcer une discussion structurée concernant le futur de l’asso, je vous propose une visio-conférence le 26 octobre 2022.
Rendez-vous à 21h sur Salle d’Accueil.

Durant cette première rencontre, je vous propose de définir ensemble « les bonnes questions à se poser », c’est-à-dire de définir les sujets pertinents à discuter par la suite.
Je vous propose l’ordre du jour suivant, issu des discussions en cours :

  1. Dans quelle mesure l’asso doit-elle se doter d’une stratégie ? Quel en serait le périmètre ?
    En particulier, identifions en quoi la stratégie doit se différencier d’une stratégie classique d’entreprise ou même des structures sœurs (dont Framasoft, Wikimédia-Fr ou encore OpenFoodFacts).
  2. Quelle forme devrait prendre l’éventuelle construction de cette stratégie ?
    En particulier, souhaitons-nous nous faire accompagner par un pro pour cela (cf. Accompagnement pour un projet stratégique d'asso)
  3. Quels sont les sujets préalables à lancer cette discussion stratégique ?
    En particulier, les sujets déjà identifiés sont :
  • les mécanismes pour éviter de potentiels conflits d’intérêt (voir le sujet dédié La question du conflit d'intérêt)
  • la diversité du CA / de l’équipe élaborant une stratégie

Je vous invite à commenter ci-dessous si vous souhaitez rajouter des points à l’ordre du jour.

Nos discussions passées concernant la vision, les orientations stratégiques et les projets prioritaires pour l’asso seront une bonne base de discussion pour élaborer une stratégie.

PS : veuillez faire suivre l’invitation à cette soirée à toutes les personnes qui pourraient vouloir s’impliquer dans l’élaboration de la stratégie.

PS : Je modifierai directement ce post pour vous donner plus de détails concernant cette soirée et pour vous informer de la suite du processus de consultation.

3 Likes

C’est ce soir qu’on se retrouve.

Désolé, je ne pourrai pas vous rejoindre à 21 h.

Ce que je pense en gros à propos de stratégie pour OSM France : pour moi, c’est comment utiliser les ressources (dont notamment l’argent) pour avoir un maximum d’impact sur des sujets qui comptent pour la communauté. Je le vois comme une priorisation, un choix, comme un individu qui donne 100 euros à des causes en fin d’année : il ne va pas donner 2 euros aux cinquante causes qu’il souhaite défendre, il va donner 80 euros à sa priorité numéro 1, puis 10 euros à deux autres causes, et les 47 autres ne reçoivent rien, ce qui ne veut pas dire que elles ne sont pas importantes. Mais moins.

Je pense donc que pour établir la stratégie, il faudrait un sondage vers la communauté qui identifie quels sont les sujets sur lesquels elle aimerait que l’association acte significativement pour avoir un impact visible.
Ce peut être une liste fermée de choix, mais j’aurais une préférence plutôt pour :

  • trois points à choisir en expression libre. Le « dépouillement » est plus long mais plus précis, pour identifier les thématiques/objectifs aussi finement que possible (si une telle chose se met en place, je veux bien aider pour l’identification des thématiques). Après un process à définir (sans doute d’autres votes), les thématiques/objectifs sont identifiées.

Ceci permet également de débloquer des choses côté gouvernance, comme la cooptation au CA de personnes impliquées justement sur les thématiques/objectifs identifiées.

Bonne réunion :slight_smile:

11 personnes étaient présentes à la réunion de ce soir, voici un résumé du CR (libre à vous de le compléter si j’oublie des points importants) :

  1. De très nombreuses pistes, visions différentes ont été discutées ce soir (voir le CR complet), le besoin de clarification concernant la direction que prendra l’asso dans les années à venir est partagé
  2. le terme « stratégie » pose problème, par sa connotation commerciale. Nous parlerons désormais de « projet associatif »
  3. le besoin d’accompagnement par une personne extérieur fait consensus. Le fait d’avoir recours à une personne rémunérée n’est pas remis en cause.
  4. Besoin de clarification (sur la personne, le prix, le timing) pour le projet d’accompagnement proposé par Florian
  5. Alternativement, le recours à un DLA (dispositif local d’accompagnement) est envisagé. @vinber se charge de déterminer si l’asso est éligible

Nous proposerons au prochain CA les options qui s’offrent à nous pour un accompagnement par un dispositif ou une personne extérieure.

D’ici là, nous lançons un appel à bonnes volontés : si vous avez des pistes d’accompagnement / prestataires, svp faites des propositions.

courriel envoyé à l’instant

je me tourne vers vous car :

  • vous êtes DLAR et on m’a recommandé votre nom,
  • l’association OpenStreetMap France est « domiciliée » à Paris,
  • cette association à quelques particularités qui peuvent sembler « contradictoires » avec la politique d’accompagnement des structures employeuses du DLA (oui c’est vrai, l’association n’est pas employeuse mais c’est une question parmi d’autres qui se posent),
  • nous avons la possibilité de cofinancer un accompagnement,
  • l’association est nationale mais le DLA national n’existe pas encore,

L’association a 10 ans et est passée du vilain petit canard à une reconnaissance qui nous fait apparaître par exemple dans le JO (https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000023492390/), cela nous fait discuter avec de nombreuses institutions nationales, entreprises, … et OpenStreetMap devient un des incontournables de la donnée géolocalisée. Souvent la comparaison est faite avec Wikipédia, là ou ce projet à une vocation d’encyclopédie, OpenStreetMap serait « l’atlas du monde ».

Cela entraîne quelques changements et quelques problématiques récurrentes, un constat d’immobilisme, une stagnation des adhérents, peu de renouvellement, de diversité, de nouveauté dans les projets, …
ET avec tout cela, l’envie que cela change, l’association fait le constat qu’elle n’a pas la possibilité de mener ce changement et donc a besoin d’être accompagné.
Nous pouvons nous permettre de financer l’accompagnement (ou une partie) et par ce mail nous souhaitons pouvoir profiter de l’expertise du DLA sur l’accompagnement de structure, éventuellement un co-financement et sur des consultants-accompagnateurs.
Sur les accompagnateurs / habitude autour de l’intelligence collective, de la construction de projet associatif, de l’animation décentralisée avec une grande partie à distance / les adhérents et membres du CA étant partout en France, il pourra y avoir des rencontres physiques mais un accompagnement national ne pourra pas se baser que sur cela.
Ce mail pour poser et amorcer l’échnage que nous pourrions continuer par téléphone pour préciser des éléments du cadre, si vous en avez la disponibilité.
Ou pour nous dire que nous sommes complètement hors sujet et nous éviter à tous d’y passer plus de temps !
Par avance merci

Connotation militaire plutôt, non ?

Je pinaille sans doute, mais est-ce que le projet associatif ne relève pas plutôt du couple vision/mission, ce qui laisserait de côté la question du comment ? Pour moi la stratégie du militaire, du politique ou de l’entrepreneur c’est un ensemble de postures ou de buts intermédiaires censés faciliter l’atteinte de l’état désiré.

@StC aurais-tu une suggestion de meilleure dénomination que « projet associatif » ?

Je n’ai aucune expérience du milieu associatif. S’il est compris par tous que le projet associatif inclut à la fois la vision et le chemin choisi pour la concrétiser, je n’ai pas mieux à proposer.

Sinon, et s’il faut éviter absolument le langage militaire ou technique, peut-être qq chose comme « projet associatif et ligne d’action » ?

Personnellement je trouve plus intéressant de poursuivre sur ce qui a été formulé lors de l’AG à Nantes : identifier les projets de 2023 et en faire le bilan lors du prochain SOTM.

Une démarche projet suppose d’avoir une vision d’ensemble sinon ce sont des actions.
C’est justement le mot actions qui apparaissait dans la feuille proposée par Donat, mais cela correspond d’avantage à une association sportive ou culturelle simple. Tel n’est pas notre cas (il me semble).

Quelques actions restent récurrentes :

  • l’organisation du SOTM-FR
  • la tenue des conventions (IGN, ENDIS…)
  • le maintien des serveurs en France (en lien avec les fournisseurs FREE,OVH…)
1 Like