Aide sur correction (Osmose) cours d'eau

Je suis en train de découvrir les fonctionnalités d’Osmose, et je tente de corriger les erreurs dont je suis à l’origine :blush: .

Parmi mes erreurs de gravité 2, j’ai celle de ce way, lié à mon importation/mise à jour de cours d’eau récente :
http://www.openstreetmap.org/way/32874214
Effectivement, ce tronçon comporte le tag layer = -1 qui conduit à l’erreur Osmose "Long cours d’eau souterrain sans tunnel ".

Je ne comprends pas d’où proviens ce tag, car ce n’est pas moi qui l’ai ajouté (en tout cas, pas volontairement).
Puis-je le supprimer, ou peut-il avoir une raison valable ? (le cours d’eau n’est en aucun cas souterrain !)

Question subsidiaire : pour toutes mes erreurs “Intersection entre une voie et de l’eau”, me confirmez-vous qu’il faut

  • créer un nœud sur la route à l’intersection avec le cours d’eau
  • lui attribuer le tag “bridge=yes” (dans le cas des simples “busages”, que met-on ?) et layer=1 ?

Merci pour vos conseils.

Sylvain M.

Si le cours d’eau n’est pas souterrain alors supprimer layer=-1

Plusieurs cas pour les croisements eau/route

  • Un pont sur la route : sectionner la route sur la longueur du pont. Sur ce tronçon ajouter bridge=yes et layer=1
  • Une buse/tuyau sous la route : Sectionne le cours d’eau sur la largeur de la route. Ajouter tunnel=culvert et layer=-1
  • un gué (on roule dans l’eau) : ponctuelle, créer un nœud intersection eau/route et ajouter ford=yes. Si plus large sectionner la route sur la largeur du cours d’eau et ajouter ford=yes sur ce tronçon.

Bonjour,

http://www.openstreetmap.org/way/32874214

Attention en modifiant ce cours d’eau : c’est en même temps un limite administrative

Je ne comprends pas d’où proviens ce tag, car ce n’est pas moi qui l’ai ajouté (en tout cas, pas volontairement).

Osmose te donne les erreurs sur des éléments que tu as été le dernier à modifier ; cela ne signifie pas que tu es responsable des erreurs.
Si tu regardes l’historique (ctlr+H avec JOSM), tu verras quand ce tag a été ajouté.

  • créer un nœud sur la route à l’intersection avec le cours d’eau)

Comme indiqué par invité, je crée plutôt des segments (bridge ou tunnel)

cordialement
Lenny

Attention en modifiant ce cours d’eau : c’est en même temps un limite administrative

Oui, j’en étais bien conscient, et c’est aussi pour ça que je posais la question (j’ai juste oublié de l’écrire dans mon message :wink: ).
Je me demandais donc si le “layer=-1” n’était pas lié à une subtilité de tag lié aux limites administratives.
Ok, je met donc dans ma todo-list la correction des ponts de mon secteur.
Merci pour vos avis.
A+

Sylvain

Bonjour,

Au sujet des limites administratives qui sont également définies en tant que cours d’eau, voici pour mémoire quelques échanges sur la liste de discussion talk-fr montrant qu’il convient d’avoir 2 tracés distincts:
https://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/2012-September/048353.html
https://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/2013-July/061183.html
https://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/2013-September/062457.html

Romain

Merci Romain pour ces liens,

montrant qu’il convient d’avoir 2 tracés distincts

A la lecture (non exhaustive de l’ensemble des fils), je comprends quand même que c’est un sujet complexe (troll ?), et que les 2 méthodes ont des avantages et inconvénients… :confused:

Dans le cas précis de cette rivière (la Sarthe), le cours d’eau représente effectivement la frontière entre 2 départements.

En tant que géomaticien, à cheval avec les notions de topologie, j’aurai du mal à créer un filaire parallèle pour distinguer frontière administrative du cours d’eau… Car, de quel côté de la rivière devrais-je placer la frontière ? (et je ne me vois pas cartographier la rivière en surfaces/riverbank !). Si je le faisais, en mettant par exemple arbitrairement la frontière à l’ouest de la rivière, la rivière n’appartiendrait plus (topologiquement) au département à l’Ouest (Mayenne).
Idem pour ce secteur, que j’aimerais bien améliorer (limite communale), mais pour lequel je vois difficilement comment m’y prendre :confused: .

Donc, avant de la faire, je veux biens vos avis :wink:

Sylvain M.

La frontière administrative ne bouge pas (à moins d’une décision d’une autorité). Par contre le cours d’eau lui peut bouger. Il s’agit de deux informations différentes donc doivent être représentées par 2 objets (ways) différents.

Et un cours d’eau se représente au minimum par un filaire. La surface c’est du “bonus” pour le rendu.

Romain

Oui, mais ça ne réponds donc pas à ma question : de quel côté du filaire administratif dois-je faire passer le cours d’eau ? En soit, la question montre le non sens, car c’est, à l’heure actuelle, le cours d’eau qui représente la frontière (même si je sais bien qu’il bougera un jour !)

Je ne me pose pas la question :wink: Je dessine le filaire au milieu…

au milieu

au milieu de quoi ???
Le milieu d’une ligne, c’est cette même ligne.
Donc cela revient à saisir sur les noeuds de la rivière/frontière (ce que je penserai logique de faire).
Pas sûr de comprendre !

Il n’y a absolument pas de concensus pour cours d’eau-limites administratives.
Il est aussi parfaitement logique de faire coïncider waterway et boundaries quand c’est la réalité du cadastre et du terrain

De mon expérience de l’hydrographie dans le 65 que j’ai passé au peigne fin.

Les cours d’eau qui peuvent se permettre le luxe de bouger naturellement sont aujourd’hui quand même l’exception.
L’immense majorité des cours d’eau-frontières qui vont de la rivière aux rives calibrées, au torrent de montagne encaissé dans son ravin, en passant par le simple ruisseau-fossé ont des tracés bien fixés par l’homme ou par la nature.
L’inverse existe bien sûr en particulier dans des zones encore naturelles, non “valorisées” par l’homme mais ça reste l’exeption.

En comparant attentivement cadastre et bing, on voit rapidement les zones où la rivière c’est déplacée donc zones potentiellement instables et les zones où le ruisseau sert bravement de limite administrative depuis le XIX siècle

Ne pas faire coïncider waterway et boundaries -alors que c’est la réalité du cadastre et du terrain- pour qques centaines de mètres problématiques ici ou là est à mon avis dommage

Enfin, comme le validator de josm n’aime pas les superpositions de 2 ways j’ai pris l’habitude d’intégrer les cours d’eaux dans les relations type boudaries.
ex:
http://www.openstreetmap.org/relation/2545011#map=13/43.2391/0.3956


Je ne me pose pas la question > :wink: > Je dessine le filaire au milieu…

je pense que la question était dans le cas où il ny a pas de riverbank.

Effectivement, il s’agit du cas où le cours d’eau est “filaire”.

j’ai pris l’habitude d’intégrer les cours d’eaux dans les relations type boudaries.

Dans ce cas précis (et je comprends qu’il ne faudrait pas généraliser), c’est ce que je vais faire car

  • il n’est clairement pas possible de cartographier le cours d’eau de manière surfacique (riverbank)
  • le lit du cours d’eau (du moins dans sa précision actuelle par photointerprétation Bing) est relativement stable
  • le cours d’eau constitue clairement la frontière administrative.

Désolé d’avoir réveillé ce troll ! :wink:

A+

Sylvain M.

Bon en résumé les 2 propositions existent bien dans le wiki cf. http://wiki.openstreetmap.org/wiki/WikiProject_France/Limites_administratives/Tracer_les_limites_administratives#Limites_administratives_utilisant_des_.C3.A9l.C3.A9ments_physiques

Bonjour,

J’ai aussi 2-3 questions sur les cours d’eau.

Pour revenir sur la première question de Sylvain avec les cours d’eau souterrains ou non et les le tag layer. Il se trouve qu’à plusieurs endroits par chez moi le cours d’eau et la route par exemple ne se situent pas du tout au même niveau (plusieurs mètres de différence), régulièrement l’eau passe dans des tunnels qui passent sous les routes, sur ces sections donc le tag layer=-1 semble approprié, sauf qu’avant et après ces tunnels le cour d’eau est au même niveau et là je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas continuer d’indiquer layer=-1, au moins sur les sections où il y a un fort dénivelé entre le cour d’eau et le reste.
ça me pose d’autant plus problème qu’à un endroit en particulier il y a un ancien lavoir qui se situe en bordure de rivière, ce lavoir se situe sous la route (donc layer=-1), mais à cet endroit la rivière n’est pas souterraine donc pas de layer et donc considéré au même niveau que la route… sauf que le lavoir est au dessus de l’eau et non sous l’eau.
Bref associer systématiquement layer=-1 à c’est sous-terre, perso je trouve ça un peu réducteur. Si dans mon cas la parade consiste à déterminer que la rivière est au niveau 0 (sauf quand elle passe sous la route) et que tout ce qui est plusieurs mètres au dessus est au layer =1 ou autre ça ne me convient pas plus.

Deuxième question, à un autre endroit, il y a une sorte de canal qui relie 3 plans d’eau, il n’y a pas vraiment de courant dans la mesure ou l’eau ne s’écoule pas que dans un sens, c’est en fonction de la pluviométrie. Donc déjà comment je peu tagguer ce canal ?

  • La clé canal ne correspond pas selon moi, ce n’est pas aménagé, ni le bord ni le fond, une embarcation pourrait peut être y circuler mais j’ai des réserves quand même… c’est très vaseux, une barque à fond plat peut être mais de toute façon dans la réalité à par des canards et autres poules d’eau rien d’autre n’y navigue.

  • Le fossé ne me parait pas adapté non plus, trop large et à part quand on touche aux différents vannages à l’autre bout de l’étang, il y a toujours plus ou moins de l’eau, même en été par forte chaleurs pendant plusieurs semaines l’eau est toujours là, si il y a des parties presque asséchées c’est dû au fait que c’est plein de vase.

Surtout ce qui me gêne avec ces clés c’est que cela induit un sens d’écoulement. Ce n’est pas de l’eau stagnante, mais de l’eau qui peut aller dans les 2 sens. Donc j’utilise quand même natural=water ?

Pour revenir sur la première question de Sylvain avec les cours d’eau souterrains ou non et les le tag layer. Il se trouve qu’à plusieurs endroits par chez moi le cours d’eau et la route par exemple ne se situent pas du tout au même niveau (plusieurs mètres de différence), régulièrement l’eau passe dans des tunnels qui passent sous les routes, sur ces sections donc le tag layer=-1 semble approprié, sauf qu’avant et après ces tunnels le cour d’eau est au même niveau et là je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas continuer d’indiquer layer=-1, au moins sur les sections où il y a un fort dénivelé entre le cour d’eau et le reste.
ça me pose d’autant plus problème qu’à un endroit en particulier il y a un ancien lavoir qui se situe en bordure de rivière, ce lavoir se situe sous la route (donc layer=-1), mais à cet endroit la rivière n’est pas souterraine donc pas de layer et donc considéré au même niveau que la route… sauf que le lavoir est au dessus de l’eau et non sous l’eau.
Bref associer systématiquement layer=-1 à c’est sous-terre, perso je trouve ça un peu réducteur. Si dans mon cas la parade consiste à déterminer que la rivière est au niveau 0 (sauf quand elle passe sous la route) et que tout ce qui est plusieurs mètres au dessus est au layer =1 ou autre ça ne me convient pas plus.

Salut,
Je pense que tu fais une confusion ( assez courante) sur l’utilisation du tag layer.
C’est assez explicite sur le wiki même si ce n’est que trés partiellement traduit.

Le tag layer ne sert pas à définir les altitudes relatives des objets les uns par rapport aux autres mais uniquement à définir l’ordre de superposition de 2 ou + objets dans le cas d’un chevauchement.
C’est “seulement” une indication pour les moteurs de rendu.
A partir du moment où un objet n’en a aucun autre au dessus de lui et est donc à l’air libre, layer=0 donc inutile.
Aussi bien valable pour la rivière Verdon par rapport à la route 500m au dessus que pour le Mt blanc au dessus de chamonix.

L’altitude est definie par le tag ele (si c’est possible) ou par les courbes de niveaux (si présentes)

Pour les fossés-buttes il y a aussi les tags cutting - embankment -waterway= ditch
Tout est dans le wiki.



Pour de l’eau stagnante en milieu naturel j’utiliserais aussi natural water .

++

Pour les layers je dirais si à l’air libre alors layer=0 (inutile de le mettre) c’est juste que le sol est encaissé à cet endroit.

Pour les limites administratives et cours d’eau.
A certain endroit il y a des nouvelles route (rocade, déviation, modification de carrefour (giratoire). le cours d’eau est dévié pour raison technique mais la limite administrative ne bouge pas.
Si pour des raisons qui m’échappe la ville de Greenwich ai déplacé, on ne va tout même pas remettre en cause le tracé du Méridien qui porte son nom :wink:)