BANO - Numéro non existant sur le terrain

Et oui, encore un sujet autour de BANO.

Problématique : lors de l’ajout des numéros d’une rue, un des numéros est introuvable sur le terrain. Et la position proposée lors de « l’import » depuis BANO vers JOSM est bien le même numéro mais d’une autre rue.

Exemple précis : le 12 rue Annie FRATELLINI (420710264S) sur la commune du Coteau. Correspondance entre FANTOIR et voies OSM il ne reste que le 12 de proposé car je ne l’ai pas intégré.
En fait, à la position proposée c’est le 12 rue Camille CLAUDEL (420710107W). Lors de l’import des données avec JOSM depuis BANO, le 12 y est bien inclus.

Donc comment signaler que c’est une erreur dans la base FANTOIR ? Cela en a tout l’air en tout cas.
Une question déjà posée en octobre mais toujours sans réponse me semble être du même ordre que ma question actuelle :

D’avance, merci pour vos éléments de réponse.
Peut-être que la réponse sera : il faut laisse comme cela avec 1 point non rapproché. Mais le problème est comment un autre utilisateur pourra s’y retrouver ?

Serait-il possible, envisageable, ou même contre productif d’avoir une colonne supplémentaire sur BANO pour les numérotations pour « rajouter » un commentaire. Comme c’est possible pour les problèmes de rapprochement de voies ? Ce n’est peut-être pas souhaitable car il vaux peut-être mieux ajouter toutes les rues avant même d’ajouter les numéros de rue…

C’est dans OSM qu’il faudrait ajouter ce non-numéro, sans addr:housenumber, mais un note=* pour éviter qu’il ne soit recréé par ailleurs.

Si on convient d’un tag bien précis, les scripts BANO pourraient en tenir compte et ne pas les proposer à intégrer.

J’en ai au moins 3 dans ce cas (associés à la mauvaise rue dans BANO). Effectivement s’il y a moyen d’ajouter une non adresse ça évitera que quelqu’un l’ajoute par inattention. J’avais pensé à disused:addr:housenumber mais ça n’est pas exactement disused.

J’ai commencé un développement dans ce sens mais jamais terminé. Cette discussion pourrait redonner un peu de motivation pour aller au bout, car je pense comme toi que cette fonctionnalité est utile

Voili voilà. Je viens d’ajouter la fonctionnalité derrière un lien qui s’appelle ‹ Anomalies › sur chaque ligne correspondant à une voie avec adresses, qu’elle soit rapprochée ou non. Ca fait arriver sur une page dédiée à la voie en question, sur laquelle on peut indiquer des anomalies numéro par numéro. Les numéros ayant une anomalie qualifiée sont retirés de ceux proposés à l’intégration.

Exemple ci-dessous :

Tous les retours sont bienvenus évidemment. Notamment, je suis preneur de cas d’anomalies à rajouter dans la liste déroulante, je n’en ai mis que 4 pour l’instant. Ne pas hésiter à réagir ici ou dans le ticket github.

3 Likes

Merci pour ce travail !

Petite question, y a-t-il un endroit (wiki ?) où tu expliques ce que signifient les 4 propositions de la liste déroulante ?

Pour mon cas du 12 rue Fratellini j’hésite entre :
Adresse invisible sur le terrain
Emplacement sur une autre voie

Sur mobile le site Bano n’est pas vraiment utilisable, mais est-ce souhaitable qu’il le devienne un jour ?

Merci pour ton retour !
Rien encore sur le wiki non. Pour le choix du signalement, ce que j’ai voulu dire avec « Emplacement sur une autre voie » correspond à ton cas, mais peut-être faudrait il revoir l’intitulé ? Je suis preneur des suggestions.
Concernant la version mobile du site, j’avoue que c’est hors de mes ambitions :smiley: Le site comporte des liens vers JOSM, il est focalisé sur un usage PC…

Merci :slight_smile: je vais enfin être capable de faire la différence entre un numéro pas encore traité et un numéro erroné.

A propos du libellé « emplacement sur une autre voie » voici un autre cas concret que je viens de renseigner (j’en ai quelques uns dans le panier pour cette commune):

  • Le numéro 75 est associé au chemin de la Côte d’Auran dans la BAN, mais il appartient en réalité au chemin du P’tou (parcelle non construite à l’angle des 2 chemins). C’est facile à vérifier parce que la commune utilise des numéros métriques.
  • Donc on le met en erreur, mais on a un donc un n°75 qui manque chemin du P’tou. On peut l’ajouter manuellement.

Si on envisage de remonter ces infos vers la BAN :

  • est-ce qu’il est utile de pouvoir renseigner « l’autre voie » ?
  • est-ce qu’il serait utile de remonter les numéros ajoutés dans OSM et inconnus de la BAN ?
  • si on va plus loin dans la remontée il y a tous les numéros qu’on a positionnés plus finement dans OSM que dans la BAN (à l’entrée de la propriété).

Pour finir le cas de l’adresse invisible sur le terrain m’interroge. J’ai cru comprendre (peut-être @cquest qui avait mentionné ça ailleurs) que ça n’était pas un problème. Il peut y avoir une parcelle avec un numéro même si elle n’a pas (ou pas encore) de boite aux lettres ou de bâtiment. Et donc dans ce cas on peut l’ajouter dans OSM.

Et au fait, ce serait bien de trier les numéros dans la page (surtout quand il y en a beaucoup). Le tableau le permet mais si on arrive sur une page triée c’est mieux.

Oui, ces cas existent, mais sont à différencier du numéro qui n’a plus d’existence sur le terrain, le cas typique étant l’immeuble récent qui est construit à la place de plusieurs maisons anciennes donc sur plusieurs parcelles (toujours existantes ou pas) qui avaient chacune leur numéro… pas toujours facile à déterminer.
Dans le doute je laisse ces numéros, ils ne peuvent pas faire de mal :wink:

Ah ça c’était l’enfer de mon ancien logement. Un immeuble qui avait remplacé les maisons du 54 au 58: adresse postale au 56, adresse EDF au 54, adresse télécom au 58. Au final des justificatifs de domicile qui ne correspondent même pas. Mais cette anecdote ça n’apporte rien à la discussion en cours.

Elle montre que c’est le bazar dans les multiples bases adresse utilisées par chaque opérateur et/ou service public chacun dans leur coin.

On a encore de la marge pour arriver à ma vision « Highlander »… IL NE DOIT EN RESTER QU’UNE !

@Goneo, ta proposition de relier un numéro affecté à une autre voie et de renseigner cette autre voie est très intéressant. J’ai eu le cas hier soir. En 30 min, j’ai eu 2 cas tordus que j’ai soumis à Vincent. on a réfléchi ensemble à une amélioration de la présentation et je ferai un ticket. Je mettrai ta propal dedans parce que ca va avec.

Est-ce que dans la page des anomalies il ne faudrait pas ajouter une valeur « non rapproché » ? Pour l’instant on a « OK » mais en fait ces numéros n’ont pas encore été traités et donc on ne sait pas.

1 Like

A l’intérieur de la grande catégorie « Ok », distinguer les déjà intégrés des pas encore intégrés oui ça a du sens. Ne pas hésiter à ouvrir des tickets ad’hoc sur github

C’est justement ce que je voulais faire mais en mode visuel. Ce que tu proposes se complète bien.

Il va falloir que je me crée ce compte Github

2 Likes

Je crois oui :wink: Mais rassure toi, créer un ticket (ou issue) n’est pas plus difficile que de faire un mail.

J’ai eu le cas à l’instant avec une voie numérotée de 2 à 22 d’un côté, où tous les numéros étaient correctement positionnés, sauf :
— le 20 à la même place que le 2 ;
— le 18 du côté des numéros impairs.

Les valeurs d’anomalies actuellement proposées ne me permettent pas d’indiquer ce type d’erreur. Peut-être n’est-ce pas le but ?
Sinon, si cela est jugé pertinent de signaler ce genre de cas, une valeur « Emplacement erroné dans cette voie » me semble opportune.

Par ailleurs, les trois possibilités :
— Adresse fictive en 5xxx ;
— Adresse fictive en 9xxx ;
— Adresse invisible sur le terrain ;
doivent-elles être conservées ? Cette dernière option me semble suffisante ; les deux premiers cas pourraient être déduits directement dans la base de données de FANTOIR. Mais peut-être que je manque de recul.

Sinon je rejoins un commentaire précédent sur la lisibilité sur un téléphone portable. Je ne m’en sers pas sur un téléphone pour ajouter les numéros de voie, mais lorsque je veux simplement repérer et corriger les noms erronés ou ajouter les références FANTOIR, en revanche, ce serait plus pratique.

Merci pour cette nouvelle fonctionnalité en tous cas.

Les erreurs de positionnement, ça se rectifie en repositionnant l’adresse dans OSM, tout simplement.

On peut ensuite par calcul et comparaison sélectionner les adresses qui ont été repositionnées à plus de telle distance si l’on veut améliorer la donnée source (ce qui a peu de chance d’arriver si l’ODbL est respectée).

Les anomalies qu’on peut renseigner avec le nouvel outil ajouté par @vdct servent pour les cas où l’on ne peut pas le faire en contribuant dans la base OSM.
Une adresse BAN qu’on ne trouve pas dans OSM ça peut vouloir dire qu’elle manque dans OSM, qu’on l’a oubliée, qu’on ne l’a pas encore ajoutée… ou qu’il y a une anomalie et donc on peut préciser de quel cas il s’agit (oui, c’est bien une anomalie de la source, et le type d’anomalie).

L’idée est ici avant tout de ne plus proposer l’ajout de cette adresse.