Bing et Montagnes

Bonjour à tous,

Je m’apprête à aller me rafraîchir qq jours à la montagne, et je vais en profiter pour contribuer un peu, dans des coins assez désespérément vide sur OSM et cependant pas du tout pour le promeneur.

Une question : l’imagerie Bing est considérée comme correctement orthorectifiée dans nos régions européennes et du coup utilisable comme base précise de cartographie, mais est-ce bien vrai dans les régions montagneuses ? A quoi dois-je me confier, à mon tracé GPS, à la précision variant entre 3m (quand tout va bien) et 30m (les mauvais jours), ou alors à l’image Bing (hors forêt - surface pentue ou non) ?

Denis

Je peux juste dire qu’en Alpes du nord secteur (haute-)savoie c’est de la bonne. Maintenant, il faut continuer à toujours remettre en cause et comparer plusieurs sources, j’ai eu l’occasion de trouver, dans les écrins, un raccord d’image tout à fait surprenant qui faisait se téléporter la crête à ~100m plus loin !

Difficile de dire qui du GPS ou de bing sera le plus précis, c’est variable d’un endroit à l’autre (pour bing et GPS), d’un moment à l’autre (pour le GPS).

Si tu peux enregistrer le flux NMEA de ton GPS, tu aura l’info sur la précision de chaque point qui sera aussi enregistrée…et on peut la visualiser dans JOSM (une cercle autour de chaque point).

Je ne vois pas de cercle autour de mes traces NMEA. Y a-t-il un paramètre spécifique dans JOSM ?

Ca se règle dans les préférences de JOSM: “Dessiner un cercle à partir de la valeur HDOP”, mais comme son nom l’indique, il faut que le HDOP soit présent dans le fichier NMEA et ce n’est pas systématiquement le cas. Il faut que le fichier NMEA soit celui brut sorti de GPS, souvent les conversions font sauter cette info.