Confidentialité : ajouter ou pas ... le cimetière Bluecar

Voici un exemple de réalité géographique qui interroge. C’est énormément d’actualité.
Déjà est-ce que c’est bien qualifié et ensuite quelles conséquences à le rajouter ?

L’article buzz https://twitter.com/franceinfo/status/1378958342022893568?s=20

Est-il possible d’avoir un peu plus de précision sur d’éventuelles conséquences négatives de la cartographie de ce lieu sur OSM?

J’ai, à première vue, du mal à en voir.


https://www.blog-moteur.com/49300/cimetiere-autolib-bluecar-chronique-gachis.html

En fait pouvoir localiser ce lieu permet aux curieux d’y aller. C’est le même phénomène qu’en archéologie. Donner trop d’informations provoque la prédation.

Autant je comprends l’attrait qu’a suscité le monolithe dans le désert US (pour faire un parallèle récent), autant, je ne comprends pas l’idée d’un pèlerinage jusqu’à un cimetière de voiture :face_with_raised_eyebrow:
Ceci dit, tu soulèves 2 points intéressants :

  • Quelle neutralité pour OSM en terme d’informations ?
  • Quelles responsabilités ?

Le fait qu’OSM soit un outil collaboratif transpose ces 2 problématiques à chacun d’entre nous.

Concernant la neutralité

Ça me rappelle le P2P, protocole diabolisé du fait de certains usages illégaux malgré ses qualités et avantages techniques indéniables.

À l’époque, le débat avait fait ressortir la différence entre l’outil et son utilisation.

Cette problématique est revenue récemment quand une mairie a décidé de supprimer d’OSM des chemins (pourtant marqués privés) car des gens les empruntaient IRL.

Ça me fait aussi penser à ce compte qui fait ressortir le côté politique de la cartographie.

Les informations que nous renseignons ne sont pas neutres, mais paradoxalement, notre diversité de profils et l’ouverture de l’édition à tous permet d’avoir une base la plus neutre possible car la plus riche.

Concernant la responsabilité

Ça pourrait être intéressant de philosopher sur la responsabilité de celui qui partage l’information quant à la nature même de cette information et à ses conséquences présupposées ; et la responsabilité de ceux qui la reçoivent. Mais je suis pas chaud là :smile:

Pour revenir au cas précis, soit le site va intéresser beaucoup de monde et il va forcément se retrouver vite cartographié sur OSM, soit c’est une curiosité relative et l’affluence va être limitée.
Ensuite, cette affluence (à quantifier) va-t-elle nécessairement être néfaste ?

Si on reprend le parallèle du monolithe, son emplacement a été très vite marqué sur les cartes du fait du mystère autour et l’affluence a été néfaste car en zone protégé et les gens sont irrespectueux.

Je ne pense pas que ce soit le cas ici. Je pense que ça intéressera moins de monde et étant donné le secteur qui est industriel, je ne suis pas persuadé que les conséquences soient problématiques.
Si on rajoute à ça, le confinement de tous dans une zone de 10km pendant au moins 3 semaines, il n’y a aucun problème à le cartographier, beaucoup seront passés à autre chose d’ici là.

tl;dr
Laisse-le.

1 Like

On parle bien ici d’un site utilisé comme une décharge de déchets que personne ne veut?

On n’est pas du tout dans le cas de sites historiques/naturels qu’il faudrait préserver. De plus on est sur un site industriel qui doit être sécurisé. Si sa sécurité repose sur l’obscurité c’est qu’il n’y a pas de sécurité…