Conflit d'édition Renault Trucks Saint-Priest

Bonjour,

J’aurais aimé ne pas en arriver là, mais je n’arrive pas à régler le conflit d’édition concernant une entreprise qui a une présence importante sur Lyon : Renault Trucks à Vénissieux.

Le contributeur Thierry P, disant travailler pour Renault Trucks, a ajouté les noms et type de bâtiment du lieu.

Puis, soit pour améliorer le rendu d’une carte propriétaire ou pour masquer ces informations au public, a choisi de les supprimer.

Malgré mon accueil, explications et temps passé, je n’ai pas réussi à lui transmettre les informations suivantes :

  • OSM est un bien commun, le fait de travailler ou non dans l’entreprise ne lui donne pas l’exclusivité de la cartographie de la zone
  • Idem, il n’est pas décideur de ce qui est utile aux autres consommateurs d’OSM.
  • L’argument de la « sécurité anti-terroriste » ne tient pas vu que les données, même si non affichées sur la carte, sont toujours disponible (historique, miroirs, archives publiques). C’est cela qui me fait penser qu’il s’agit que d’un problème de rendu pour leur carte interne plus qu’une problématique anti-terroriste.

La situation s’était tassée pendant quelques mois, après que j’ai pu ajouter de nouveau les détails depuis une autre source que ses changesets.

Malheureusement il se remet à la tâche d’enlever les données, alors qu’il n’a pas répondu à mes messages depuis 6 mois.

Avez-vous une idée de ce que l’on peut faire pour conserver ces données ? L’étape suivante est pour moi le DWG…

Merci pour votre aide !
Éric

– Ce message a été vérifié par pour des virus ou des polluriels et rien de suspect n’a été trouvé.

Merci ta réponse Christian ! Mes réponse inline :

Si ces données concernent un lieu privé, non accessible au public

Je suis d'accord pour les données très spécifiques ou très sensibles (exemple : position du coffre des espèces, bureau d'une personne etc, code d'une entrée), mais là on parle de l'usage généraliste des bâtiments et leur nom. Tous deux n'apportent pas d'information confidentielles sur le lieu (on se doute bien que sur le site il y a des hangars, des usines, etc). Mais elles restent utiles sur OSM dans les exemples que j'ai donné.

il est tout à fait concevable qu'elles ne soient pas présentes dans OSM si cela gêne le propriétaire.

Ce n'est pas le propriétaire qui a supprimé ces données d'OSM. Et quand bien même ce serait le propriétaire, il l'est de son bien, pas d'OpenStreetMap.

Comme des plans sont libres d'accès par ailleurs, ce n'est pas très cohérent, sauf si des détails plus récents ou plus sensibles ont aussi été ajoutés.

C'est mon avis. Les infos étaient là publiquement pour un très large panel de personnes, employés ou non de la société.

S'appuyer sur un plan ancien (patrimoine) pour remettre des infos est-il pertinent ou juste une façon d'avoir le dernier mot ?

Le plan collait majoritairement avec les bâtiments en place. À défaut d'une meilleure source je me suis basé là-dessus, vu que je n'était pas 100% sûr de la provenance des données de Thierry P.

Si le dernier mot c'est avoir une carte complète et juste oui j'en suis coupable :wink:

Car régler un conflit d'édition ce n'est pas avoir le dernier mot, mais trouver le juste milieu.

En effet, il faut trouver le juste milieu entre les contributeurs OSM, les consommateurs et toutes les autres parties prenantes. Pas juste Thierry P et moi-même (gileri), c'est pour ça que je poste ici :slight_smile:

Je trouve les commentaires de gileri assez cassants (vandalisme, abus d'usage de ressources, etc).

Oui en effet, au bout de plusieurs messages dont la moitié est ignorée, ainsi que des menaces de sa part ma patience arrivait à ses limites.

A titre perso, j'ai déjà supprimé des données que j'avais ajouté car on me l'a demandé pour des raisons de sécurité.

Je l'ai déjà adressé dans mon message de ML et sur les changesets, ça ne tient pas dans le cas présent :

- Les données sont accessibles publiquement dans les archives

- N'importe quel visiteur, via le plan pompier/évacuation, a accès à ces informations. On peut difficilement les considérer comme privées/sensibles.

- Il est aisé de trouver l'usage des bâtiments depuis l'extérieur, voire leur nom

- Le non-affichage sur la carte osm.org convient à Thierry P. S'il s'agissait véritablement d'un problème de sécurité il faut demander l'effacement total, historique compris, de ces données. Ce qu'il n'a pas fait.

Poussons un peu plus loin : si le propriétaire du site demande la suppression totale de l'emprise, doit on s'y plier et laisser un gros carré blanc sur OSM ?

Ce contributeur a peut être rajouté ces informations de sa propre initiative, puis s'est fait remonté les bretelles par son employeur. C'est à prendre en compte.

Peut-être, mais son/sa responsable n'est pas non-plus propriétaire d'OSM. À mon avis il n'a pas plus de poids qu'un autre contributeur local.

Et même s'il avait utilisé des données confidentielles, il n'aurait pas dû supprimer mes contributions basées sur les archives publiques de longue date.

Éric (gileri)

Bonjour,

On pourrait proposer à Thierry P. de se joindre à cette mailing list. Il est contributeur OSM et lyonnais après tout.
Et comme ça il pourrait participer au débat qui se tient sans lui (mais à propos de ses actions).

Bonne journée,
B.

Le 17/08/2020 à 17:32, Christian Quest (via local-lyon Mailing List) a écrit :

Merci ta réponse Christian ! Mes réponse inline :

Si ces données concernent un lieu privé, non accessible au public

Je suis d'accord pour les données très spécifiques ou très sensibles (exemple : position du coffre des espèces, bureau d'une personne etc, code d'une entrée), mais là on parle de l'usage généraliste des bâtiments et leur nom. Tous deux n'apportent pas d'information confidentielles sur le lieu (on se doute bien que sur le site il y a des hangars, des usines, etc). Mais elles restent utiles sur OSM dans les exemples que j'ai donné.

il est tout à fait concevable qu'elles ne soient pas présentes dans OSM si cela gêne le propriétaire.

Ce n'est pas le propriétaire qui a supprimé ces données d'OSM. Et quand bien même ce serait le propriétaire, il l'est de son bien, pas d'OpenStreetMap.

Comme des plans sont libres d'accès par ailleurs, ce n'est pas très cohérent, sauf si des détails plus récents ou plus sensibles ont aussi été ajoutés.

C'est mon avis. Les infos étaient là publiquement pour un très large panel de personnes, employés ou non de la société.

S'appuyer sur un plan ancien (patrimoine) pour remettre des infos est-il pertinent ou juste une façon d'avoir le dernier mot ?

Le plan collait majoritairement avec les bâtiments en place. À défaut d'une meilleure source je me suis basé là-dessus, vu que je n'était pas 100% sûr de la provenance des données de Thierry P.

Si le dernier mot c'est avoir une carte complète et juste oui j'en suis coupable :wink:

Car régler un conflit d'édition ce n'est pas avoir le dernier mot, mais trouver le juste milieu.

En effet, il faut trouver le juste milieu entre les contributeurs OSM, les consommateurs et toutes les autres parties prenantes. Pas juste Thierry P et moi-même (gileri), c'est pour ça que je poste ici :slight_smile:

Je trouve les commentaires de gileri assez cassants (vandalisme, abus d'usage de ressources, etc).

Oui en effet, au bout de plusieurs messages dont la moitié est ignorée, ainsi que des menaces de sa part ma patience arrivait à ses limites.

A titre perso, j'ai déjà supprimé des données que j'avais ajouté car on me l'a demandé pour des raisons de sécurité.

Je l'ai déjà adressé dans mon message de ML et sur les changesets, ça ne tient pas dans le cas présent :

- Les données sont accessibles publiquement dans les archives

Dans mon cas aussi, bonne chance pour les retrouver :wink:

- N'importe quel visiteur, via le plan pompier/évacuation, a accès à ces informations. On peut difficilement les considérer comme privées/sensibles.

C'était aussi mon cas, tout comme c'est le cas si tu viens chez moi, tu aura accès à un domaine privé ce qui ne t'autorise pas pour autant à le cartographier en détail.

C'est aussi un problème que j'ai rencontré en démarrant OpenEvacMap... oui, les plans sont accessibles quand on a eu accès au domaine privé, mais cela ne les rend pas publics pour autant.

- Il est aisé de trouver l'usage des bâtiments depuis l'extérieur, voire leur nom

- Le non-affichage sur la carte osm.org convient à Thierry P. S'il s'agissait véritablement d'un problème de sécurité il faut demander l'effacement total, historique compris, de ces données. Ce qu'il n'a pas fait.

Peut être car il n'a pas conscience de l'existence de l'historique, mais aussi parce que l'historique est bien plus complexe à exploiter qu'une carte visible par n'importe qui.

Poussons un peu plus loin : si le propriétaire du site demande la suppression totale de l'emprise, doit on s'y plier et laisser un gros carré blanc sur OSM ?

Ce n'est pas le cas, mais ça mériterai réflexion. Je n'y serait pas opposé par principe.

Les demandes d'effacement sont rares. Quand quelqu'un ajoute des infos, puis s'aperçoit que ça pose problème et les retire, je ne jouerai pas à les rajouter.

J'aurai été bien ennuyé si quelqu'un avait fait un revert de mon auto-suppression.

Ce contributeur a peut être rajouté ces informations de sa propre initiative, puis s'est fait remonté les bretelles par son employeur. C'est à prendre en compte.

Peut-être, mais son/sa responsable n'est pas non-plus propriétaire d'OSM. À mon avis il n'a pas plus de poids qu'un autre contributeur local.

Et même s'il avait utilisé des données confidentielles, il n'aurait pas dû supprimer mes contributions basées sur les archives publiques de longue date.

... contributions que tu a faites, il me semble, pour avoir ce "dernier mot", ce qui n'est pas une façon saine pour clore un conflit.

Dans un cas pareil, je laisserai en l'état.

Ces informations sont quand même très secondaires. Il y a de multiples sites industriels qui n'ont pas de détails de ce niveau et cela ne gêne personne. Inutile de s'entêter, c'est mon point de vue perso.

– Ce message a été vérifié par pour des virus ou des polluriels et rien de suspect n’a été trouvé.

Parce que d’autres sites industriels n’ont pas encore été cartographié en détail on ne devrait pas le faire ? – Ce message a été vérifié par pour des virus ou des polluriels et rien de suspect n’a été trouvé.