Détection d'objets sur les photos aériennes... premier essai

Cela fait un bout de temps que je voulais tester la détection d’objets sur les photos aériennes et avec l’expérience acquise dans ce domaine avec Panoramax, ça me semblait de plus en plus simple et prometteur.

Je suis passé à l’action suite aux échanges avec les concepteurs de l’app « Very Important Parking », car détecter les stationnements PMR me semblait fort possible vu le nombre que j’ai cartographié moi même à partir des photos aériennes.

Voici un tout premier résultat :

Pour y parvenir, plusieurs étapes:

  • récupérer des morceaux de photo aérienne où potentiellement figurait les objets que je voulais détecter (un coup d’overpass + un script qui récupère des JPEG depuis la BD Ortho via le protocole WMS)
  • annoter ces objets (les entourer et indiquer ce que c’est, fait avec label-studio)
  • entraîner un modèle avec les photos et les annotations (1h seulement, sur mon laptop)
  • utiliser le modèle pour détecter et récupérer le résultat

J’en ai profité pour annoter 3 types d’objets assez reconnaissables : les stationnements PMR, les passages piéton, les arrêts de bus (zig-zag jaune).

La suite ?

Je vais sûrement ajouter les piscines, pour ne pas les confondre avec les places PMR peintes en bleu… et donc compléter l’annotation.

Faire cette détection sur un (petit) département… je vais commencer autour de chez moi, le 94 !

Si vous voyez d’autres types d’objets, facilement reconnaissable sur les photos aériennes et utiles dans OSM et pour lesquels on n’a pas de source opendata exploitables, n’hésitez pas…

2 Likes

C’est top! C’est une idée qui me trotte en tête depuis un bon moment. Utiliser ce qui est dans OSM pour générer des jeux d’entraînement est une suite logique pour créer de l’open data mais aussi de la corriger. Par ex. beaucoup de piscines chez moi ont été importées depuis le cadastre en building=yes/wall=no .
Pour les additions potentielles, le vert des places de recharge ou les panneaux photovoltaïques qui fleurissent sur les grands bâtiments industriels ou agricoles.

Perso, je suis preneur de ton modèle pour passer en revue les PMR sur ma zone de contribution avec l’Ortho 2023 si cela n’est trop compliqué à mettre en œuvre (si ma machine le permet, 32Go RAM/GTX 1050?)!

1 Like

Salut Christian,

Proposition en lien avec les services de secours : les emplacements réservés secours et les bâches souples incendie. Des fois deux types d’objets situés à proximité l’un de l’autre, mais pas toujours. Voici quelques images d’illustration. Pour les emplacements ce sont des zones hachurées jaunes/oranges/rouges. Pour les bâches des grands carrés verts de taille variable avec souvent un petit point blanc visible sur le bord.

emplacement_secours

emplacement_secours+bache_incendie

emplacement_secours+bache_incendie_2

emplacement_secours+bache_incendie_3

bache_incendie

2 Likes

Bravo !

En vrac :

  • les plateaux annoncés par destriangles isocèles blancs
  • les coussins berlinois et lyonnais
  • les pictos vélos
  • les panneaux photovoltaïques
  • les cédez-le-passage (et stop si faisable)
  • les containers de tri enterrés
1 Like

Question sûrement bête, les Sdis ne savent pas où sont les points d’eau en bâche souple ?

En théorie si, à condition que les communes fassent bien le boulot de remontée des informations au SDIS quand une nouvelle bâche est mise en place ! Et bon dans certains départements comment dire… j’ai rien dit hein tout va bien… [part en sifflotant] :roll_eyes:

Ah oui bien vu pour les coussins berlinois et même les autres types de ralentisseurs.

Je ne pensais pas que les bâches étaient du ressort de la commune.

C’était déjà compliqué avec les PEI classiques, :woozy_face:

C’est de la DECI au même titre que les PEIs classiques et ça rentre sous le coup du règlement départemental DECI. Ils sont censés être gérés par les communes grâce à l’application qui est mise à disposition par le SDIS. En pratique si le SDIS34 ne s’impliquait pas directement dans leur recensement, il en manquerait une grande partie. J’en ai d’ailleurs découvert pas mal grâce aux contributeurs OSM et au suivi que je fais sur le département grâce à l’application LeBonTag.

1 Like

Les passages piétons, c’est vraiment très cool évidemment :slight_smile:
Idéalement le stationnement automobile en voirie aussi, mais c’est pas évident de déterminer sur une ortho si c’est du stationnement sauvage ou autorisé j’imagine (et donc de déduire d’une vue aérienne d’un toit de voiture si c’est effectivement une place de stationnement en dessous, ou juste un type garé sur un trottoir / arrêté sur une voie)

Voici aussi ce que ça donne sur les arrêts de bus :

3 Likes

Pour les passages piétons, les 2 tout en bas à gauche et celui à droit avant dernière ligne, ce n’est pas du passage piéton mais plutôt un abri de caddie ou parking à vélo on dirait.

Oui, j’ai tout mis en vrac, quel que soit le taux de confiance dans la détection… et c’est un premier entraînement sur 700 images.

Ces abris à caddies, vont ressembler à des piscines couvertes !

C’est un risque en effet.

Ce sont quoi les tags pour décrire ces réservoirs-bâches ?

C’est histoire de récupérer des photos qui vont bien aller pour l’entraînement…

emergency=water_tank + water_tank:type=flexible
Le 2ème tag c’est un peu moi qui l’ai inventé, donc tu risques de ne trouver des occurrences que dans l’Hérault ou les départements limitrophes ! :wink:
Et j’ai aussi ajouté quelques cas de amenity=water_tank + water_tank:type=flexible pour ceux qui servent à l’irrigation et ne sont pas utilisés/utilisables par les services de secours (ça dépend des raccords qui sont présents dessus).

Tu n’es pas plutôt censé combiner avec man_made = reservoir_covered, cf Tag:emergency=water_tank - OpenStreetMap Wiki ?

C’est clairement pas un réservoir couvert.

Ce sont des équipements à usage exclusif des services de secours pour des interventions donc un reservoir_covered ne me semble pas pertinent. Personne n’a le droit de les utiliser comme réservoirs d’eau pour l’irrigation ou en cas de grosse soif. :wink:

Et les piscines…

Sans Capgemini, ni Google… et sans les 24M€ !

2 Likes

Bel élan !

  • les équipements sportifs : tennis, basket, foot, citystade. Car il y a la base des équipements publics, mais forcément uniquement public.

  • les ouvrages techniques électriques : panneaux photovoltaïques, poteaux électriques / lampadaires, éoliennes

1 Like