Forum OSM France

Gros revert sur Lorient: votre avis

Un contributeur* a fait un très grand nombre de modifications sur Lorient:

  • remplacement complet du bâti
  • ajout d’adresses
  • modifications diverses sur de la voirie, des landuse, etc

Ces modifications ont cassé un paquet de relations et créé beaucoup d’anomalies géométriques, car le bâti n’a pas été systématiquement remis en cohérence avec les objets qu’il touchait. De plus il n’y a quasiment aucun bénéfice sur la majorité des bâtiments dont la position n’a pas changée.

Des objets ont aussi perdu leurs tags pour ce que j’ai pu regardé.

Suite à une discussion sur le canal matrix/telegram, un revert globale est envisagé, même si celui-ci n’est pas non plus évident vue l’ampleur des modifications. Il y a plus de 500.000 modifications à appliquer pour revenir en arrière (j’ai préparé le revert dans JOSM).

Le revert a l’avantage de revenir à peu près à l’état initial, mais peut aussi causer des dommages difficiles à évaluer avant qu’il ne soit fait. Il y aura de toute façon des choses à corriger.

D’où la question… revert or not revert ?

  • Revert !
  • Not revert

0 votant

Clôture ce soir, car plus on attend plus un revert créera de conflits (j’avais déjà fait des corrections mineures).

* contributeur inscrit en aout dernier, premier import en septembre, avec commentaire sur le changeset sans réponse. Puis d’autres commentaire souvent liés à des problèmes d’import.

1 Like

étant donné le faible apport des changesets, j’ai voté revert.

Serait-il pertinent, si revert il y a, d’utiliser un outil de partage de tâches pour corriger les soucis engendrés ?

1 Like

Est-ce qu’il existe une page du Wiki vers laquelle renvoyer le contributeur en question, sur les bonnes pratiques qui ne sont pas respectées par ses changesets ?

On trouve ce warning

Ambox warning pn.svg

ATTENTION !! L’import du cadastre n’est pas une procédure anodine. Mal réalisée, elle peut générer des milliers d’erreurs. Ce n’est pas non plus une procédure rapide, il est nécessaire de passer du temps à corriger les chevauchements et à intégrer les données importées avec l’existant dans OSM avant d’envoyer le tout dans la base de donnée.

sur la page wiki France/Cadastre/Import semi-automatique des bâtiments - OpenStreetMap Wiki

Il y a ceci, rappelé pat @vdct

https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Bonnes_pratiques#Garder_l.27historique

Je pense avoir corrigé les problèmes de relation bus.
Mais je peux recommencer s’il y a revert.

j’ai rajouté ça Dans tous les cas, il est important de créer des groupes de modifications de taille raisonnable et surtout de ne pas mélanger l’import du cadastre avec des modifications d’un autre genre. Ceci afin de pouvoir revenir en arrière « facilement » si besoin.

J’hésite franchement pour le revert (j’ai voté non), car un lot aussi important de modifs je ne m’y suis risqué qu’une fois à Caen pour une énorme correction de plusieurs imports de bâti foirés.

Il y a eu tellement de conflits à l’upload que ça m’a pris un week-end entier pour faire des milliers de corrections.

Tout ça pour dire autrement que si un revert est fait, ça ne sera pas par moi.

Merci ! Je viens d’ajouter un lien dans le portail Plein Air.

Je suis d’accord aussi pour participer. Si on se met à plusieurs sur la zone (c’est uniquement Lorient ?) pour des validations JOSM, on devrait y arriver. Quitte à faire une image divisée en 16 cases numérotées par exemple et à signaler : je prends le n° N.

À moins qu’on ait un outil style hotosm ???

le souci si j’ai bien compris c’est qu’il ne s’agit pas que de bâti, on a aussi du linéaire voire des relations (bus, adresses…) donc diviser méthodiquement l’espace ne va pas forcément aider à avancer collectivement. Je suis pour le revert par principe ici, mais après l’analyse de Christian qui a plongé dans les données (moi pas) je comprends sa réticence. On risque hélas d’ajouter au bazar en voulant le rembobiner, tellement les changesets incriminés ont l’air peu homogènes spatialement et/ou sur la thématique. C’est rageant mais peut-être faut-il plutôt chercher à « faire avec », ou au minimum extraire des reverts non uploadés les éléments supprimés dotés de tags, au moins pour les POIs, et passer en revue leur existence dans la base actuelle, quitte pour les absents à les recréer ponctuellement, en faisant fi de l’historique

2 Likes

Si le revert est fait, ce sera le bon moment pour utiliser du TaskingManager ou du MapCraft.
Une fois qu’on aura jardiné sur ces petites zones, ou pourra revenir sur les corrections à apporter au linéaire et aux relations.
Franchement j’aurais un peu les boules qu’on perde 12 ans d’historique, c’est tellement utile lorsqu’il y a des non concordances entre plusieurs sources de données.

On peut aussi faire du nettoyage en tentant de ne pas trop toucher aux relations, et avec des sauvegardes petites et fréquentes. Une ou deux personnes pourraient prendre en charge les bus, ou autres linéaires…
Je trouve que le revert est également pédagogique pour ce contributeur qui fait de l’import à gogo sans réaliser le souci semble-t-il.

Le revert c’est pas magique et pas gagné non plus !

Dans les deux cas (revert ou pas), des corrections seront nécessaires, et je pense que si on est tout un groupe à s’y mettre, ça aura, j’espère, quand même un côté pédagogique pour ce contributeur qui par ses contributions massives comprendra peut être les dégâts qu’il cause sans s’en rendre bien compte et le temps qu’il va faire perdre à pas mal de monde obligé de repasser derrière.

1 Like

Bonjour à tous,
Je suis le responsable de tout ce bazar et ai bien conscience de mon erreur pour le problème causé. Je vous présente mes excuses pour la (grosse) gène occasionnée. Afin de compléter le propos de cquest sur ce (trop grop) changement, je vais tâcher de présenter ce qui a été modifié et par extension, ce qui sera supprimé s’il y a un retour en arrière.

→ La plus grosse partie de ce changement est composée de suppressions/ajouts des bâtiments à partir du cadastre 2022.
→ La seconde grosse partie de ce changement est l’ajout quasi total des adresses de Ploemeur et dépendances, ainsi que de Lorient avec une correction des noms et tracés de rue et création de relation associatedStreet associée. Il y en a pour environ 30 000 adresses.
→ Le reste des modifications a une part mineure dans ce changement. Il s’agit de la correction d’erreurs (superposition de polygones, superposition de chemins comme la superposition des voies sur la partie ouest de la gare de Lorient (elles étaient les plus fréquentes) etc.) et d’avertissements (tag imprécis, tag inutilisé, tracé des chemins, position de amenity dans amenity etc.). Il ya également des corrections sur le tracé d’écoles par exemple. Enfin, il a des précisions sur la signalisation des chemins.

J’espère que cela pourra vous aider. Je me tiens à votre disposition au besoin malgré mes partiels et vous présente encore une fois mes excuses pour la gène occasionnée.

Et moi un contribiteur local ayant commenté des modifs de Landry.
Pour sa défense, il prend note des remarques : OpenStreetMap (OSM) Changeset Discussions mais il a fait très fort (et ce n’est pas un changeset mais plus d’une dizaine - la plupart sur la région de Lorient).

Du coup revert ou pas revert : le choix est entre deux mauvaises solutions. Je crains que les réverts soient problématiques. Si quelqu’un veut regarder ce que ça donne afin de donner un avis éclairé, ce ne suis pas contre.

@cquest et @vdct comme @Landry_GAIFFE utilise le greffon cadastre de JOSM, si ce greffon ne permet pas de prendre en compte l’historique, il vaudrait mieux demander à l’auteur du greffon de le désactiver ? Et a minima un avertissement avant utilsation.

Oui, j’ai bien compris pour ça qu’on reste zen :wink:

J’ai regardé justement… et le volume global m’a refroidit pour aller jusqu’au bout du revert et il n’y a qu’une fois fais qu’on découvrira si c’était ou pas une la meilleure option.

Le greffon cadastre permet d’accéder facilement à la source, mais ce n’est pas lui qui décide de supprimer l’existant et de le remplacer à l’arrache… c’est un accès facile à la source, comme ou chargerait un fichier opendata directement dans JOSM.

C’est pas un outil installé par défaut, donc un truc plus poweruser… donc à manier avec précaution.

Ce qui est surtout dommage c’est de s’être lancé dans un truc pareil, énorme, sans en avoir discuté avec la communauté avant d’appuyer sur le bouton… et sans une énorme passe de validateur JOSM qui aurait signalé plein de problèmes (et l’a sûrement fait avant l’upload).

Finalement, il y a une bonne plus-value, entre ça et le reste.

J’ai changé mon vote suite aux différents avis exprimés, mieux vaut réparer au fur et à mesure

Plus de 500 notifications par Osmose.

56 modifs le même jour (sans doute découpage par lots par JOSM) et un taux de suppression hors normes : c’est là aussi qu’on voit qu’on n’est pas assez réactifs. Un revert 12 jours après, c’est dur.

Mais pas de revert c’est aussi perdre potentiellement les infos sur des centaines de milliers d’objets. Très probablement nettement moins mais combien moins ? On voit au passage tout l’intérêt de ne pas mettre d’info de POI sur un bâtiment mais sur un nœud séparé.

Last modifier Created Modified Deleted
Nodes 361,779 346,438 (53%) 46,523 (7%) 266,006 (40%)
Ways 47,429 44,769 (52%) 3,457 (4%) 37,761 (44%)
Relations 1,525 1,405 (85%) 211 (13%) 45 (3%)

Pas trop, c’est un revert sur plus d’un demi-million de modifs qui est difficile à envisager sans casser peut être plus.

Une fois l’upload global lancé, on n’aurait pas pu faire grand chose à part avoir un contact direct pour qu’il soit arrêté immédiatement. Mais bon, trop tard pour revenir là dessus, je pense que Landry a retenu la leçon, même si je doute qu’il passe les semaines qui viennent à nettoyer ses propres dégâts.

500 anomalies osmose, ça se gère si on est plusieurs.

Je pensais aussi faire de grosses passes avec la validateur JOSM, zone par zone… on aurait au final la ville la plus clean de France :wink: