hebdoOSM 700

12/12/2023-18/12/2023

Sans paroles – généré par l’IA de DALL-E

À notre propos

  • Chers lecteurs d’hebdoOSM,Nous sommes ravis de vous présenter le 700e numéro d’hebdoOSM. Depuis plus de 13 ans, nous vous informons des derniers développements, projets, événements et données liés à la carte du monde libre. Nous sommes fiers de faire partie de cette grande communauté engagée dans la cartographie ouverte.

    Nous vous remercions de votre fidélité, de votre intérêt et de vos commentaires. Votre contribution est essentielle à hebdoOSM. Nous espérons que vous continuerez à suivre notre blog à l’avenir et que vous nous ferez part de vos opinions, suggestions et critiques.

    Nous vous souhaitons un joyeux Noël et une bonne année 2024. Restez en bonne santé, plein de vie et créatif. Le prochain numéro d’hebdoOSM sera publié la veille du Nouvel An.

    Votre équipe hebdoOSM 🎄🎁🎉

Cartographie

  • Dans sa dernière vidéo sur YouTube, Anne-Karoline Distel explique en détail comment elle a cartographié Black Pig’s Dyke en tant que monument national irlandais dans OpenStreetMap.
  • Robhubi écrit sur les défis de l’étiquetage des objets, soulignant que si les noms sont généralement suffisants pour identifier les objets, ils sont parfois inexistants ou dupliqués, ce qui conduit à la pratique de l’invention ou de la modification des noms pour distinguer les objets. Cette pratique est toutefois en contradiction avec les lignes directrices d’OpenStreetMap, qui stipulent que l’étiquette name ne doit contenir que des noms réels et uniques.
  • Le vote sur amenity=bicycle_wash visant à cartographier les stations de lavage de bicyclettes a été clôturé. La proposition a été approuvée par 35 voix pour, 4 voix contre et aucune abstention.

Communauté

  • En analysant les contributions OSM pour 33 pays, Rubén a observé des modèles de contribution OSM similaires aux études précédentes sur le sujet, avec une diminution du nombre de contributeurs au cours des dernières années et avec seulement 3 % des contributeurs réalisant 75 % des contributions (objets édités). L’auteur exprime les limites de cette étude préliminaire avec la difficulté d’identifier les contributeurs avec une connaissance locale via la cartographie sur le terrain ou à distance et les contributeurs professionnels. Ces observations ont suscité quelques discussions sur le forum de la communauté OSM.
  • Andreas Varotsis lance un appel de Noël pour que chacun contribue à OpenStreetMap (OSM), en soulignant son importance dans la fourniture de données géographiques actualisées et de haute qualité, telles que les emplacements des distributeurs automatiques de billets, qui sont autrement difficiles à obtenir. Inspirés par leur propre expérience avec OSM, les auteurs font l’éloge de la nature communautaire et open source du projet, qu’ils comparent favorablement à des alternatives d’entreprises telles que Google Maps. Ils décrivent leur contribution à OSM comme étant à la fois agréable et utile, et recommandent des outils conviviaux tels que StreetComplete et EveryDoor, ainsi que l’éditeur OSM complet, pour débuter dans la cartographie.

Fondation OpenStreetMap

  • HOT a renforcé sa collaboration avec la Fondation OpenStreetMap (OSMF), en formalisant un accord sur l’utilisation de la marque OpenStreetMap et en obtenant le statut de membre entreprise de niveau argent de l’OSMF. Ce partenariat, marqué par un protocole d’accord signé par le directeur exécutif de HOT et le directeur de l’OSMF, souligne un engagement commun à faire progresser l’écosystème OpenStreetMap et à soutenir les communautés vulnérables aux crises humanitaires.

Événements

  • La conférence KonGeoS, qui réunit des étudiantes et des étudiants en géodésie d’Allemagne, d’Autriche et de Suisse, a rassemblé quelque 170 personnes autour de conférences spécialisées, d’ateliers et d’activités de groupe. L’un des points forts de la conférence a été le mapathon OpenStreetMap, au cours duquel 30 étudiantes et étudiants ont créé des cartes actualisées des zones sismiques au Maroc en cartographiant des bâtiments et des routes à partir d’images satellites actuelles.
  • D’autres vidéos des présentations au SotM EU 2023 à Anvers ont été publiées sur YouTube.
  • La 11e rencontre collaborative « Mapbox / OpenStreetMap Japon » s’est déroulée en ligne le 10 mai 2023, en se focalisant sur le thème des services de partage de localisation en temps réel suite à l’arrêt de l’application Zenly en février 2023.

Éducation

  • Un article sur Habr décrit l’application OsmAnd et ses fonctions variées pour les différents besoins des utilisateurs et montre certaines fonctions non évidentes.

OSM – Recherches universitaires

  • Un nouvel article explore l’utilisation des données OpenStreetMap pour la télédétection. Les chercheurs ont développé des méthodes d’évaluation des informations OSM sur l’utilisation et l’occupation des sols, en se concentrant sur les indicateurs de qualité intrinsèque des données et en évaluant les multi-étiquettes dérivées d’OSM dans la télédétection. Ils ont utilisé des techniques d’apprentissage profond pour gérer le bruit des étiquettes OSM, améliorant ainsi la fiabilité des applications de télédétection. L’étude met en évidence le potentiel des données OSM pour améliorer les pratiques de télédétection, malgré les défis posés par la qualité des données et le bruit des étiquettes.
  • Une nouvelle étude examine l’impact des véhicules zéro émission (ZEV) sur la qualité de l’air et les disparités ethniques en Californie en utilisant le réseau routier à partir des données OpenStreetMap et le réseau de transport en commun à partir des données GTFS.
  • Une étude porte sur l’augmentation des inondations par vidange brutale de lac glaciaire (GLOF — Glacial lake outburst flood) dans la région du troisième pôle. Toutes les caractéristiques de l’infrastructure, à l’exception des informations sur l’énergie hydroélectrique, ont été obtenues à partir d’OpenStreetMap, mais avec l’avertissement qu’OpenStreetMap a une couverture limitée des caractéristiques dans l’ensemble du troisième pôle. Note de l’éditeur : Cela ressemble-t-il à une nouvelle campagne de cartographie ?

Cartes

  • Stamen Design a mis en lumière plusieurs contributions notables du défi #30DayMapChallenge organisé par Topi Tjukanov.
  • L’Office national des statistiques (ONS) du Royaume-Uni a créé un outil cartographique interactif qui permet aux utilisateurs d’explorer les données du recensement de 2021 pour l’Angleterre et le Pays de Galles au niveau des quartiers sur un fond de carte OpenStreetMap. L’outil fournit des informations sur une série de thématiques telles que la population, l’éducation, l’identité, le logement, la santé et le travail.
  • Le site web nahbucks.com présente sur une carte tous les cafés des États-Unis qui ne sont pas des Starbucks. Il est intéressant de noter qu’OpenStreetMap est utilisé comme fond de carte, mais que les données relatives aux points d’intérêt proviennent de la carte Google.
  • Le site web hike-and-bike.ch propose des cartes pour les appareils de navigation Garmin, basées sur des données OpenStreetMap. Ces cartes sont optimisées pour des activités telles que la randonnée, le cyclisme et d’autres activités de plein air, et comprennent des informations détaillées telles que les itinéraires, les points d’intérêt, les courbes de niveau et les détails altimétriques. Les cartes sont mises à jour tous les deux mois et sont conçues sur la base de couches sans itinéraires spécifiques pour des activités particulières. Elles sont disponibles pour les pays d’Europe et d’Amérique du Nord.

OSM à l’œuvre

  • AxxonSoft a lancé la version 2.0 d’Axxon One VMS, un logiciel de gestion vidéo évolutif. Cette version actualisée comprend un nouvel outil de surveillance des bâtiments à plusieurs étages sur une carte interactive avec prise en charge d’OpenStreetMap.
  • Un nouveau logiciel de gestion de l’énergie, développé par I3DEnergy, se concentre sur les économies d’énergie pour les entreprises et les communautés. Cette solution permet de visualiser les données énergétiques et les émissions de CO2 à l’aide de plateformes telles qu’OpenStreetMap afin d’identifier les inefficacités et les économies potentielles.
  • GeoFS est un simulateur de vol en ligne qui offre un environnement global utilisant des images satellites et des données géographiques numériques provenant d’OpenStreetMap. GeoFS est accessible gratuitement via les navigateurs web, sans aucune installation nécessaire.
  • Nextcloud Hub 7 a été présenté et contient de nombreuses nouvelles fonctionnalités, y compris la nouvelle vue cartographique dans Nextcloud Photos utilisant OpenStreetMap.
  • 2023 a été une année historique pour le cyclisme en Europe, rapporte l’ECF dans son bilan annuel. Parmi les avancées notables figurent un nouvel outil qui utilise les données d’OpenStreetMap pour analyser les infrastructures cyclables et le nouveau planificateur d’itinéraires EuroVelo basé sur OpenStreetMap. La Déclaration européenne sur le vélo et le projet EuroVelo 16 sont également abordés.

Données ouvertes

  • L’étude « Social patterning of childhood overweight in the French national ELFE cohort » (Profil social de la surcharge pondérale chez l’enfant dans la cohorte nationale ELFE en France) publiée dans Nature’s Scientific Reports, étudie les gradients sociaux du surpoids chez les enfants d’âge préscolaire. Les auteurs ont utilisé les données de contour de la France provenant d’OpenStreetMap, fournies par la plateforme ouverte des données publiques françaises, pour visualiser les résultats.

Applications

  • Jake Coppinger a présenté son nouvel outil « Australian Cycleway Stats » (Statistiques sur les pistes cyclables en Australie). Il s’agit d’un projet évolutif qui permet de visualiser les statistiques relatives aux infrastructures cyclables à l’aide des données d’OpenStreetMap. Les utilisateurs peuvent cliquer sur les statistiques pour afficher des cartes et personnaliser les requêtes dans Overpass Turbo, les calculs sous-jacents étant disponibles sur GitHub.
  • Depuis la dernière mise à jour de son application Garmin, Komoot propose également des cartes dédiées aux appareils Garmin. Toutefois, cette fonction ne peut être utilisée qu’avec un abonnement Premium.
  • Cityliner est un outil permettant de créer des affiches sur les itinéraires des transports publics, mettant en évidence les différents types de transport avec différentes couleurs et épaisseurs de lignes représentant la fréquence des trajets sur chaque segment d’itinéraire. L’outil, basé sur un code antérieur de Michael Müller pour le traitement des données GTFS, a été entièrement réécrit en Python par l’auteur, ajoutant des fonctionnalités telles que des thèmes de couleurs, des icônes de ville et l’inclusion de plans d’eau en utilisant des données d’OpenStreetMap.
  • Le greffon QGIS OSMInfo, développé par NextGIS, permet aux utilisateurs de récupérer des informations détaillées sur les objets d’OpenStreetMap en utilisant l’API Overpass. Ce greffon permet aux utilisateurs de cliquer n’importe où sur une carte pour obtenir des caractéristiques OpenStreetMap pour cet endroit, même s’il n’y a pas de données vectorielles dans leur projet.
  • Lucas Longour a créé une alternative ouverte à StreetCompleteNess sous le nom de Street Complete Progress Report (Rapport sur l’état d’avancement de l’achèvement des rues).
  • L’application MapRoulette, gérée par OpenStreetMap US, lance un appel aux dons pour la fin de l’année.
  • piebro a développé plotting-maps, un outil permettant de créer des cartes SVG OpenStreetMap spécialement conçues pour les tables traçantes. Les utilisateurs peuvent télécharger des fichiers de données exportées d’OSM sur le site web de l’outil et les rendre sous forme de lignes SVG uniquement, idéales pour les traceurs.

Développement

  • Branko Kokanovic de Microsoft a écrit dans son blog OSM un article dans lequel il invite la communauté OSM à fournir des projets logiciels intéressants sur lesquels Microsoft pourrait potentiellement travailler. Ce journal est ouvert, c’est donc l’occasion d’écrire vos idées préférées ou votre plus grande bête noire.
  • MapTiler a publié une carte satellite mondiale à haute résolution qui est disponible pour les utilisateurs de MapTiler Cloud, qu’ils soient abonnés ou non. La carte offre une résolution de 1 à 2 mètres par pixel au niveau mondial, avec certaines zones atteignant jusqu’à 8 cm par pixel. Elle inclut les dernières images satellite Maxar de 2021/2022. Pour la mettre à jour, utilisez satellite-v2 ou soyez automatiquement mis à jour avec leur SDK.
  • Anna Akhlestova explique sur Habr comment implémenter OpenStreetMap dans les projets Flutter en utilisant le greffon flutter_map. Elle décrit également les avantages de flutter_map par rapport à l’API GoogleMaps et au SDK Yandex Mapkit et présente un guide sur l’intégration du greffon dans les projets Flutter avec des exemples d’implémentation de différentes couches et fonctionnalités cartographiques.

Nouvelles versions

  • StreetComplete a publié la version 56.0-beta1 qui propose l’authentification OAuth 2.0, OAuth 1.0a étant obsolète sur OSM. En outre, l’application permet désormais aux utilisateurs de visualiser, de filtrer et de copier les journaux à partir de l’application, ce qui permet d’identifier les problèmes. La nouvelle version comprend également une nouvelle quête qui demande s’il existe une station de vidange sanitaire pour les sites de caravanes.

Connaissez-vous ? …

  • … l’Esri World Imagery Wayback ? Il s’agit d’une archive numérique de World Imagery d’Esri qui permet aux utilisateurs d’accéder aux différentes versions de World Imagery qui ont été créées au fil des ans. L’archive prend actuellement en charge toutes les versions mises à jour de World Imagery depuis le 20 février 2014.
  • … la communauté OpenStreetMap sur Lemmy.ml ?
  • … la version d’Organic Maps pour les systèmes d’exploitation Linux dans le Flathub Store ?
  • … le service de cartographie Petal Maps basé sur TomTom et fourni par Huawei sur les appareils dotés du système d’exploitation HarmonyOS, Android et iOS ?

OSM dans les médias

  • Jeff Oppong décrit comment créer des profils topographiques à l’aide de QGIS. Ce processus implique l’utilisation de modèles numériques d’élévation (MNE) pour visualiser les changements d’altitude le long d’itinéraires spécifiques, fournissant ainsi des informations précieuses pour des domaines tels que la géographie, la géologie et l’urbanisme. Le tutoriel montre les étapes de l’importation d’OpenStreetMap comme couche de base, du téléchargement des données d’altitude à l’aide du greffon de téléchargement SRTM, et de la création de profils détaillés à l’aide de l’outil « Profile » dans QGIS.
  • Un article du Berliner Morgenpost compare les différentes alternatives à Google Maps, OpenStreetMap n’étant mentionné qu’en passant, tandis que TomTom, Apple, HERE et Garmin occupent le devant de la scène.
  • Un nouveau billet publié sur autoevolution présente l’application Magic Earth comme une alternative à Google Maps en raison de ses fréquentes mises à jour et de son engagement en faveur d’une navigation complète. Il signale que la dernière mise à jour, la version 7.9.5, introduit la navigation avec affichage tête haute, qui projette des informations clés sur le pare-brise pour une conduite plus sûre.

Autres sujets géographiques

  • heise online décrit comment l’intelligence artificielle (IA) peut être utilisée pour produire des cartes plus précises de l’épaisseur de la neige. La technologie IA utilise l’imagerie satellite pour mesurer et cartographier l’épaisseur de la neige dans différentes régions avec une précision allant jusqu’à 90 %.
  • Newsweek fait état d’une mesure importante prise par le ministère chinois de la sécurité de l’État, qui a annoncé une enquête approfondie après avoir découvert que des informations géographiques avaient été consultées par des adversaires anonymes à des fins stratégiques. Cette action souligne les efforts déployés par la Chine pour protéger les secrets d’État sensibles, en particulier dans le domaine des données géospatiales.
  • geoweeknews.com a fait cinq prédictions clés pour 2024, notamment l’intégration de l’IA générative et des grands modèles de langage dans les flux de travail géospatiaux, l’augmentation de la demande de professionnels géospatiaux dans les projets d’infrastructure et l’importance croissante des technologies IoT, BIM et de synchronisation des données.
  • Un article sur GeoCompX traite de l’enseignement de R et Python pour la géomatique, en se concentrant sur l’analyse des données vectorielles géographiques, y compris les points, les lignes, les polygones et leurs attributs. Le contexte est l’OpenGeoHub Summer School 2023, qui souligne les avantages de la diversité des langages informatiques dans la géoinformatique, et la collaboration des auteurs sur le livre open source Geocomputation with Python (Géocalcul en Python).
  • Connaissez-vous la carte Cassini IGN ? Frédéric Cantat en a publié la description sur Mastodon, pour que vous puissiez encore rapidement confectionner un cadeau de Noël personnalisé 😉
  • MapAmore a partagé une vidéo sur le Costa Rica, où il n’existe pas de système centralisé d’adresses avec des noms de rue. La vidéo met en scène des habitants et montre comment ils s’y retrouvent.
  • Une discussion sur Hacker News porte sur les capacités et les limites des applications cartographiques propriétaires lorsqu’elles sont utilisées hors ligne. De nombreux commentaires mentionnent Organic Maps, qui peut être utilisé complètement hors ligne par rapport à Google Maps et Apple Maps.
  • L’article de Geo Week News est consacré à Mercy Akintola, cartographe/validateur au sein de HOT. Le travail d’Akintola consiste à cartographier des zones précédemment non cartographiées à partir des images satellites en ajoutant des caractéristiques géographiques essentielles à OpenStreetMap, afin de contribuer au développement et à la réaction aux catastrophes, en particulier dans les zones vulnérables du Nigéria et des pays environnants.

Événements à venir

Quoi Online Quand Pays
San Jose South Bay Map Night 2023-12-27 flag
Düsseldorf Düsseldorfer OpenStreetMap-Treffen (online) 2023-12-29 flag
Missing Maps London Mapathon 2024-01-02
Richmond MapRVA Happy Hour 2024-01-04 flag

Note: Pour que votre événement apparaisse dans l’hebdoOSM, ajoutez-le au calendrier OSM.

Cet hebdoOSM a été préparé par PierZen, SeverinGeo, TrickyFoxy, derFred, jcr83, mcliquid, renecha.


Ce sujet de discussion accompagne la publication sur https://weeklyosm.eu/fr/archives/16946