Import données BAN dans Nominatim

Bonjour,

Je voulais savoir si des utilisateurs avaient déjà réussi à importer les données issues de BAN dans Nominatim. J’ai beaucoup cherché mais je n’ai actuellement pas trouvé de projet existant où celà a été réussi , ni de tutoriel pouvant expliquer comment le faire.

De ce que j’ai lu, il serait possible, comme avec les données TIGER aux Etats-Unis d’améliorer la base d’adresses de Nominatim en important les données BAN vu leur format très modulaire. Est-ce que quelqu’un aurait des pistes sur comment effectuer cet import ?

Merci d’avance

Il faudrait en effet repartir du code servant à importer les données TIGER, voire, convertir les données BAN au format utilisé par TIGER pour les injecter dans Nominatim avec le code existant.

A ma connaissance, personne ne s’est lancé, mais ça serait fort utile.

A défaut de Nominatim, utiliser BAN directement ?
http://adresse.data.gouv.fr/api

Il semble que ce soit la BANO qu’il faille intégrer dans nominatim et pas la BAN

Contrairement à BANO, le référentiel de la BAN n’est pas directement importable dans OpenStreetMap.

Bon je cherche encore comment :wink:

Il semble que les données BANO soient présentes dans les fichier Osm, du fait de la methode de mise a jour explicite de la BANO.

Les outils autour de BANO proposent des fichiers .osm qu’on peut utiliser pour une intégration manuelle. Ce n’est pas le cas pour la BAN, d’où cette mention peu claire sur wiki qui n’a rien à voir, par exemple, avec des histoires de licence.

J’ai bien écrit “intégration” et pas import… intégration = vérification manuelle, correction, amélioration avant envoi vers OSM.

Les données BANO ne sont pas dans OSM, c’est l’inverse qui se produit… une adresse présente dans OSM se retrouve dans BANO et est de plus prioritaire sur les autres sources car c’est la seule source que l’on peut corriger.


Utiliser BAN ou BANO dans Nominatim est possible, mais il faut mettre en forme les données pour que Nominatim puisse les exploiter… ce que je n’ai jamais tenté de faire si regarde comment ça pouvait se faire.