Itinéraires d'alpinisme

Bonjour,

J’ai ajouté hier un itinéraire « alpin », ce n’est pas un sentier mais une trace sur une arête. Il est interdit de tomber sous peine de carton rouge. Way: 970192900 | OpenStreetMap Je l’ai classé ainsi

tag value
sac_scale demanding_alpine_hiking
trail_visibility bad

L’idée c’est que l’itinéraire soit indiqué, mais il ne faudrait pas que n’importe qui s’y engage juste parce que c’est sur la carte. Finalement c’est comme quand l’IGN indique un itinéraire glaciaire. C’est la responsabilité du randonneur de décider ou non de s’engager. Remarquez dans mon cas on voit très vite sur le terrain que ce n’est pas un simple sentier de randonnée.

J’ai aussi ajouté un avertissement dans la description (français et anglais) : « Attention trace exposée, encordement conseillé ».

Est-ce que vous pensez que c’est la bonne méthode ?

Au premier coup d’œil, ça a l’air bien, oui.

Bonjour,

je me suis posé la question récemment : ne faudrait-il pas prévoir un tag pour les itinéraires exposés ?

Et bien oui, c’est le Tag sac_scale=*.

Justement, ma question porte sur la différence entre difficulté et niveau d’exposition. Pas la même chose de passer du 9 à deux mètres de haut à Fontainebleau et de marcher sur un bon chemin au bord de 200 mètres de vide.

Salut,

Tu parles d’engagement et non de difficulté du sentier.

Dans la Cotation CAS il y a des notions d’engagement

Oui mais du coup c’est un indicateur composite, qui combine difficulté et engagement. Quelqu’un qui a le pied agile mais est sensible au vertige n’y trouvera pas son compte.

On a évoqué ce genre de problématique sur randonnée Léger récemment.

Certaines applications ne prennent pas en charge le rendu de difficulté (sac_scale) ni la visibilité(trail_visibility).

La question de l’utilité qu’un sentier soit répertorié sur OSM alors qu’il n’était vraiment pas donné à tout le monde pouvait induire en erreur et occasionner des difficultés sérieuses.

A la limite si je suis ton raisonnement ce qu’il manque ce serait le une ligne avec tag falaise non ? Que ce soit 9m de vide ou 300m pour quelqu’un qui a le vertige ça doit pas changer grand chose

Avec la classification du CAS et le fait que la ballade est à plus de 2000m dans les Alpes, je pense que c’est déjà pas mal comme indices pour une personne avec le pied agile mais qui aurait le vertige.

@Hades34 Dans le cas de ce sentier ce n’est pas à proprement parler une falaise. Plutôt un terrain très raide, mais c’est visible avec les courbes de niveau.

@yvecai je pense qu’avec sac_scale=demanding_alpine_hiking plus trail_visibility=bad plus les courbes de niveau on a déjà pas mal d’indications.

Sur le terrain au pied du sentier, il est assez clair que si tu as le vertige et/ou deux pieds gauches tu n’es pas au bon endroit et le bon sens devrait te suggérer de ne pas aller plus loin.