Name:xx et wikidata

Bonjour à tous,
Je me demandais la pertinence et l’intérêt de mettre les tags name:xx pour faire des traductions au lieu de leur donner un tag wikidata et de faire les traductions dans wikidata. J’ai l’impression qu’il y a une énorme perte de temps et d’énergie à avoir les infos à la fois dans OSM et dans wikidata (qui est souvent plus complet). Si je prends l’exemple de la tour Eiffel, il y a infiniment plus de traductions dans wikidata que dans OSM : 171 traductions dans wikidata, plus des alt_name à foison, et plein d’autres infos. Ne pourrait-on pas rationaliser le temps de contributeurs ? Pour éviter des pertes de temps de double saisie, les éditeurs (ID, JOSM, StreetComplete) ne pourraient pas indiquer que des name:xx sont déjà présents via le wikidata ?
Et connaissez-vous des apps qui réutilisent les données provenant de wikidata ? Il y a des tickets osmand pour réutiliser les données : 13658, 9423, 13926, mais rien de déjà fonctionnel je crois.

les name:xx me semblent utiles dans les zones multilingues (ex: en/gd; fr/br) où les 2/3 noms peuvent se trouver sur le terrain (panneaux…)
mais si c’est pour mettre le nom en 135 langues…

L’intérêt pour le contributeur est de rester dans OpenStreetMap plutôt que devoir découvrir un nouvel outil (même si wikidata= :heart_on_fire:).

Il faudrait idéalement dans iD une intégration facilitée de wikidata. Par ex j’avais trouvé assez fluide l’intégration d’Open Etymology Map pour aller chercher des données

1 Like

Non, l’intérêt est surtout pour celui qui va consulter la carte, qui sera bien content de pouvoir lire les noms dans sa propre langue. Compare par exemple la carte du Japon sur openstreetmap.org et sur tile.openstreetmap.fr . Laquelle préfères-tu ?

Quand on consulte une carte, c’est déjà une donnée interprétée.

par ex sur tile http://tile.openstreetmap.fr, je suppose qu’on va chercher en priorité name:fr; puis name:en, et name en dernier recours. Donc le producteur de tuiles peut sans doute sans grande difficulté aller chercher le nom sur wikidata si la référence est donnée.

Aachen me sera plus utile qu’Aix-la-Chapelle si je dois m’y rendre par la route pour savoir quel nom je dois chercher sur les panneaux

Mais je comprends aussi le besoin de taper « Aix-la-Chapelle » si on ne connait que ce nom, et je ne sais pas si/comment les applis (ou nominatim par ex) peuvent faire le chemin inverse si la donnée « traduite » n’est présente que dans Wikidata.

En résumé : pertinent et complémentaire.

Version longue :wink: :
Avec Aix-la-Chapelle, tu vas trouver via name:fr, ce qui est affiché sur le terrain, tu vas le trouver dans les destinations. Aachen en Allemagne (donc le name) et probablement Aix-la-Chapelle (Aachen) en France proche de la frontière.
En Bretagne bretonnante, tu verras les name et name:br sur le terrain, le second sur un panneau situé en dessous du premier et en italique.

Donc les noms dans le pays (qu’ils soient officiels ou non, que la langue soit officielle ou non) et dans les langues utilisées dans les pays alentours (si le lieu est « suffisamment » proche de la frontière pour qu’il soit indiqué dans l’autre pays) sont utiles pour les aides à la navigation.
Pour les noms officiels, tu peux utiliser official_name et autres official_name:xx.
Mais en général, on ne renseigne les offical_name que s’ils sont différents des noms sur le terrain.
Par exemple Le Bono s’appelait Le Bono pour tout le monde sauf pour l’administration française pour laquelle c’était Bono (depuis le 1er janvier 2023, Le Bono s’appelle aussi Le Bono officiellement).
Donc name=Le Bono
Tu pourras constater que dans Wikidata c’est à jour pour les noms en français et en Breton (logique).
Un contributeur OpenStreetMap l’a mis à jour.
La page Wikipedia anglophone a été mise à jour, pas le nom en anglais.

Du coup l’information dans OpenStreetMap permet d’afficher le bon nom en anglais, pas (encore) Wikidata.

Je vois plus Wikidata et OpenStreetMap comme des bases complémentaires. avec des outils comme Osmose pour surveiller les incohérences qui peuvent être volontaires (on n’a pas les mêmes contraintes et n’importe qui peut modifier les Wikidata alors que sur OpenStreetMap on peut bloquer plus facilement et échanger avec les contributeurs).

N. B. : tu n’as pas parlé d’un autre cas, géré par exemple par OSMand et la carte allemande.
Version mondiale (donc ici en chinois traditionnel), française et allemande. Personnellement je préfère la version allemande, car il y a la version en chinois traditionnel (que je ne lis pas) et la version translittérée (que je lis). Si je cherche un endroit je pourrai demander avec la version translitérée. La personne pourra me le montrer sur la carte (en se basant sur le vrai nom).

Autre exemple : les short_name ne sont pas (je crois) gérés par Wikidata. Mais pourraient l’être.
Ou encore les nom squi n’en sont pas : Node: ‪Calvaire de Notre-Dame de Tronoën‬ (‪1419137291‬) | OpenStreetMap. Ce nom n’a pas sa place dans OSM car il ne s’agit pas d’un nom propre, mais d’un nom descriptif. Dans Wikidata, en absence de visualisation géographique, si.

En restant dans l’écosystème OpenStreetMap je peux facilement naviguer dans l’historique par exemple les changements étape par étape voir avec les commentaires qui vont bien. Mais je peux préférer la version plus tabulaire. Avec OSM Smart Menu je passe de l’un à l’autre (et à OpenStreetMap, Geoportail…). Je n’ai pas forcément envie d’avoir à connaître les deux environnements (oui SparkQL est puissant, ce n’est pas la question).

Dernier exemple de cas foireux que m’avait justement signalé Osmose : Wikidata et Wikipedia incohérents. En fait en anglais il y avait une page pour le calvaire. En français et allemand l’ensemble chapelle + calvaire qui a sa page. Donc Osmose n’était pas content (et c’est logique car le wikidata et le wikipedia référencent 2 pages différentes). En fait je laisse pour que vous puissez voir, la solution c’est de virer certaines infos de la chapelle et d’autres du clavaire.

Les outils utilisant les données OSM ne font pas souvent appel à wikidata pour obtenir des traduction ou plus d’infos.

Typiquement osm2pgsql, utilisé pour mettre à jour une base postgresql qui sert ensuite à faire du rendu de fond de carte ne fait aucun appel à wikidata.

Conséquence, si l’on ne met pas de name:fr, le fond de carte « FR » n’aura pas les noms en français.

On peut par contre envisager des mises à jour automatique dans OSM en utilisant le tag wikidata.

2 Likes

Ce serait en effet peut-être le plus simple et le plus efficace d’avoir un bot qui ajoute les infos de wikidata dans OSM. En regardant quelques wikidata différents, ce bot pourrait ajouter les name:xx=* et descr:xx=* manquant. Par contre j’ai l’impression que les alt_name:xx= (les « also known as » de wikidata) ne sont pas à ajoutés car souvent pas top (on va avoir pour certaines langues et certains wikidata toutes les variations avec et sans majuscules, avec et sans article, etc). Je ne saurai pas faire le bot (mais je veux bien aider à le mettre en place), mais j’imagine qu’il faudrait en parler avant sur talk-fr ? (avant de répandre ce bot dans le monde entier :slight_smile: )

Au vu des faux noms dans Wikidata qui sont des descriptions, je ne pense pas. Sauf s’il sait faire bien le tri !

Au vu des faux noms dans Wikidata qui sont des descriptions

Tu en as vu beaucoup ? Moi quasiment pas mais pas cherché non plus. Tu aurais des exemples stp ?

@cquest tu penses que ce serait une bonne idée /faisable un bot ?

Cimetière de l'avenue Pierre-Grenier - Wikidata par exemple.
Oui un bot c’est faisable. Mais ce n’est pas la première question ;-).

Cimetière de l’avenue Pierre-Grenier - Wikidata

En effet pour ce wikidata, le nom anglais (Cimetière de l’avenue Pierre-Grenier) est un peu nul, version rallongée du nom français, mais sans être totalement aberrant.

Oui un bot c’est faisable. Mais ce n’est pas la première question ;-).

C’est bien l’intérêt de la discussion, partir d’une question et trouver une réponse qui y réponds plus largement. Et pour la première question, OsmAnd pense intégrer les noms de wikidata à ses cartes dans les prochaines années