Numérisation des réseaux vélo structurants

Bonjour,

Cette année 2023 a vu de nombreux projets de réseaux structurants cyclables se mettre en place.
Geovelo souhaite donc les cartographier pour les prendre en compte dans ses propositions d’itinéraires sécurisés.

Dans l’idée, nous voudrions également numériser le réseau cyclable Olympique de cette manière pour les JO de Paris 2024

état des lieux

Sur OSM, la cartographie de ces réseaux a déjà commencé, sous forme de relations, avec des résultats divers dont voici une analyse succinte :

tags commmuns « classiques »

De manière prévisibles, la plupart des tags sont communs, on retrouve donc :

  1. une description générale de la ligne :

    name, ref, colour, operator,
    network est également présent, souvent en lcn, des fois en rcn (pour le RER Vélo de Paris)

  2. une description « cyclable » de la ligne :

    from, to,
    type=route,
    route=bicycle,
    roundtrip=yes|no,

différences

On trouve quelques différences, notamment :

Paris Paris Paris Lyon Ailleurs en France* En Europe*
REVe Vélopolitain Boucles Olympiques Voies Lyonnaises
network rcn lcn lcn lcn lcn lcn
cycle_network RER-v FR:75 Les Voies Lyonnaises
bicycle:type utility utility
  • le tag bicycle:type prend à Paris la valeur utility, mais c’est relativement unique en Europe

`* villes visitées : Strasbourg, Grenoble, Nantes, Toulouse, Berlin, Bruxelles

Comparaison réseau de bus ou de métro

  1. Réseaux parisiens

    • ce qui diffère :
      • le network indique RER
      • un service=commuter non référencé dans le wiki
      • un short_name avec le nom court, par ex : M1 plutot que dans le ref, qui ne contient que le numéro
    • ce qui est intéressant :
      • un lien network:wikidata ou network:wikipedia
      • l’utilisation d’une “super relation”, par exemple sur le RER D
  2. Réseau point-noeud 🛈

    • ce qui est intéressant :
      • l’utilisation d’un network:type avec une valeur “node_network”

Propositions :

En se basant sur cette analyse, nous souhaiterions donc taguer les réseaux cyclables structurant de cette manière :

Une super-relation englobant toutes les lignes du réseau, qui permettrait de regrouper les tags :

  • network=lcn (mais peut être utiliser rcn dans certain cas ?)
  • bicycle:type=utility
  • website
  • operator

puis, par relation, et a minima :

  • name
  • ref
  • colour
  • from
  • to
  • network=lcn
  • state=proposed, le cas échéant, il y en a déjà beaucoup de cartographiés ainsi
  • type=route
  • route=bicycle

Avec 2 idées pour compléter :

  • :a: cycle_network=FR:REVe, pour indiquer que le network est de type structurant, mais très propre à la france pour le coup
  • :b: network:type=cycle_path_network, à la manière du réseau point nœud. On est pas super convaincu par la valeur cycle_path_network mais on n’a pas trouvé plus parlant, si vous avez d’autres idées…

Qu’en pensez vous ? Nous sommes preneurs de toutes vos remarques et idées d’amélioration :wink:

6 Likes

C’est une bonne idée d’essayer d’harmoniser ces réseaux naissants. Je ne pense pas que ces réseaux vélo structurants soient propres à la France. Il faudrait voir ce qui existe ailleurs en Europe, notamment aux Pays-Bas et au Danemark. (Je pense notamment à la proposition [A]).

Remarques

  • Nantes vient d’annoncer son réseau structurant (voir ici). À ajouter dans la liste des villes concernées.
  • À Lyon, il y a bien sûr le from/to pour chaque ligne. Le marquage au sol reprend le numéro de la ligne et sa couleur, mais avec une destination « locale » qui désigne le prochain quartier dans cette direction. Ceci sera à taguer sur les segments (pas sur la relation) mais à ma connaissance Geovelo ne tient pas compte des tags destination pour le guidage. C’est dommage, il y a plein de panneaux de destinations pour les cyclistes.

Effectivement, pour les réseaux structurants qui proposent ce genre d’indication de quartier à quartier, il serait peut-être pertinent de subdiviser une relation représentant une ligne d’un réseau structurant en plus petites relations, comme ce qui est fait sur les grandes véloroutes aujourd’hui.

On aurait donc une super-relation qui contient toutes les lignes (relations) d’un réseau structurant, ces relations pouvant elles-même être des super-relations, permettant ainsi de découper finement une ligne quartier par quartier.

Cela rajoute un niveau d’abstraction supplémentaire, ce n’est pas anodin, mais si c’est clairement établi et documenté ça ne devrait pas poser de réel soucis.
Qu’en pensez vous ?

Je commence à me demander si l’on prend la bonne direction : les aménagements cyclables commencent (heureusement) à se multiplier, mais ils ne sont vus que comme des itinéraires, pas comme un réseau.
Voilà comme exemple La Chartre sur le Loir et La Flèche: années après années se déploie un système de boucles touristiques certes intéressant en soi, mais avec un biais important : le balisage se « contente » d’indiquer comment parcourir les boucles, pas comment aller d’un lieu à l’autre.

C’est comme si le réseau routier n’était balisé que pour parcourir les routes selon certains tracés, sans indiquer simplement la direction pour tel lieu voisin.

Je sais bien que OSM n’y est pas pour grand-chose puisqu’il ne fait que représenter le terrain, mais je pense qu’il faut garder à l’esprit la finalité des aménagements : juste permettre de faire du vélo de manière sécurisée : dans l’idéal, si je veux aller quelque part, j’utilise une application qui me propose un itinéraire adapté : pas besoin de « prémacher » le travail…

La création et le balisage de boucles sont un résultat typique d’efforts touristiques pour attirer des gens dans une région donnée. C’est beaucoup plus facile à faire qu’un réseau.
En Belgique et aux Pays-Bas, ces itinéraires ne sont généralement pas repris dans OSM, mais il y a des points noeuds partout. Par contre en Allemagne on en voit un certain nombre enregistrés en tant qu’itinéraires locaux.
Dans des régions qui ne sont pas trop couvertes, il est sans doute bon d’intégrer ces itinéraires, ne serait-ce que parce qu’ils peuvent donner une base pour identifier des routes / points d’intérêt.

Cela semble pas mal. Quelques commentaires:

  • Network : La logique voudrait que les réseaux organisés par la ville soient lcn se ceux organisés par la région rcn. Quand il y a un réseau de points-noeuds, on aura tendance à utiliser ncn pour des questions de lisibilité (les points-noeuds sont catégorisée rcn). Pour moi, l’idéal est de partir de la longueur approximative de chaque itinéraire : <10 km = local, <50 km = régional, > = national. Tout ce qui est boucles doit être en local. Avec une astuce : Les voies cyclables de type ‹ voie verte ›, autoroutes à vélos’ peuvent être avantageusement mises en évidence en trichant d’un niveau. C’est en pratique la manière à laquelle cela fonctionne en BE et NL.

Pour info, dans pas mal de cas, on ne recommande pas d’indiquer le from-to sur les itinéraires, sans doute parce que ce n’est pas très pertinent et que souvent il y a plusieurs destinations indiquées pour chaque segment. Ci-joint quelques extraits intéressants du wiki OSM :
FR:Itinéraires cyclables - OpenStreetMap Wiki
Super-relation - OpenStreetMap Wiki

Nous ne sommes pas les seuls à phosphorer sur le sujet ! (ˆ_ˆ) : Jens-Uwe_Hagenah's Diary | Routing auf dem Radwegweisernetz | OpenStreetMap

1 Like

Merci beaucoup pour ce travail ! Il se trouve que j’avais justement pour projet d’ajouter les REV sur les cartes Le classement des métropoles les plus cyclables - villes.plus, et il me semblait dommage de recréer les données en geojson sans les partager.

Beaucoup de boulot reste à faire : à Rennes, aucune relation ou presque sur OSM. J’aimerais commencer à les ajouter au plus vite. Car le réseau, lui, est l’un des plus avancés de France.

Une remarque : pourquoi ce petit e dans cycle_network=FR:REVe? REV, tout simplement, semble plus commun, et REVe réservé à Paris. Sur wikipedia, on parle de REV Réseau express vélo — Wikipédia.

Je me suis permis de faire un test avec une première voie partielle du REV de Rennes ici Relation: ‪REV Cesson-Rennes sud‬ (‪16358559‬) | OpenStreetMap

1 Like

Alors, lecycle_network=FR:REVe n’est même plus d’actualité, son nouveau nom c’est « VIF » : Vélo Ile de France :wink:

Il a déjà commencé à être utilisé sur OSM : Relation: ‪VIF V4 - Cergy-Pontoise - Val d'Europe‬ (‪16290432‬) | OpenStreetMap

et merci pour l’essai de numérisation, ça rend bien !

Ah, mais quel est donc le tag à utiliser pour indiquer que c’est un des éléments du réseau structurant ?

je réactive cette discussion ancienne puisque le schéma directeur cyclable (SDC) du Syndicat Mixte des Mobilités de l’Aire Grenobloise (SMMAG) a été délibéré et adopté à l’unanimité en novembre 2023, et que ce SDC m’a été partagé au format vectoriel il y a peu… Alors je l’ai mis au format umap (en respectant le code couleur du SMMAG) et ça donne ceci Schéma Directeur Cyclable Aire Grenobloise

Le réseau vélos structurant de Grenoble est basé sur des ChronoVélos, c’est le terme local !

Évidemment ce SDC fait rêver ! Ma compréhension est la suivante (mais il y a bcp de façons de voir les choses et ma compréhension n’est pas complète) : ce ne sont pas des promesses de réalisation ! Ce qui figure dans ce SDC peut-être réalisé dans un an, dans deux ans, dans dix ans, ou jamais … .Ce n’est pas programmé réellement, ce n’est pas planifié, ce n’est pas budgétisé … Disons que c’est vers quoi on souhaite aller dans le futur, si tout va bien … Si on souhaite qu’un tronçon cyclable soit réalisé, il vaut mieux qu’il figure dans ce SDC, son dossier sera plus facile à plaider.

Alors ça me rappelle une conférence que j’ai vue au Congrès de la FUB à Grenoble le week-end dernier, sur les Voies Lyonnaises (SDC de l’agglo de Lyon) et sur la façon dont la progression de la réalisation de ce schéma vélo est effectuée par le site associatif Cyclopolis

De mon côté, j’ai aussi laissé tomber le tracé des REV sur OSM faute de retours sur cette PR, et vu la tâche non négligeable, et avec les mêmes doutes que toi sur la réalisation.

Sur villes.plus, j’ai fait un petit guide pour ajouter les REV en Geojson aux cartes de cyclabilité.

Il y a actuellement, Rennes, Lyon (grâce au super cyclopolis en effet) et Bordeaux :slight_smile:

J’aimerais bien ensuite intégrer ces REV sur cartes.app, pour les faire découvrir aux gens dans le mode « transport ».

Et aussi faire une page unique où l’on peut découvrir tous les REV, comparer leur distance cumulée, etc. Mais l’intérêt de cette page est plus incertaine.

1 Like

je comprends pas ce que cela veut dire alors que c’est tellement beau les REV :slight_smile: PR ?