Objet obsolète : le supprimer ou utiliser des préfixes ?

Bonsoir à tous,

Lorsqu’un objet disparaît, une route est démolie ou un bâtiment est abattu, j’ai pris l’habitude d’utiliser les préfixes décrits sur cette page du wiki :

removed:
demolished:
disused:
[…]

Avantages :
— conservation de l’historique, donc des contributions antérieures ;
— si l’objet est hors service seulement temporairement, il n’y a qu’une petite modification à faire, sans le recréer ex nihilo.

Inconvénients :
— surcharge l’espace de travail dans JOSM…

Je suis régulièrement confronté à cette situation sur les boîtes aux lettres de la Poste qui sont mine de rien assez mouvantes, par exemple suite à la résolution de cette note.

De mon point de vue il aurait été préférable de conserver l’objet puisque les préfixes existent.
Si OSM est à juste titre une carte du présent, ceci ne présume pas de faire table rase du passé et les préfixes lifecycle sont suffisamment explicites pour trier les données lors de requêtes (et excluent les objets concernés du rendu).

Y a-t-il des pratiques recommandées sur le sujet ?

Merci.

Bonjour,

Pour ce type d’objets, je n’ai pas de scrupule: je supprime directement.
En revanche pour d’autres objets tels qu’ancienne église, hôpital ou autre POI suctructrant d’une ville, je mets disused: avant d’envoyer sur le serveur et éventuellement de supprimer puis de renvoyer.

Il y a un avantage à conserver ces objets disparus du terrain… éviter leur réapparition par une contributeur qui se baserai sur une source obsolète.

Ce n’est pas le seul, mais le plus “recevable” pour une bonne part de la communauté :slight_smile: