Forum OSM France

OpenStreetMap Clermont - Cartopartie passages piéton

Bonjour à toutes et tous,

Il fait beau ce mercredi (d’après Météo France), un bon prétexte pour cartographier Clermont-Ferrand, non ?

La ville propose de documenter les équipements vélo, mais également les passages piétons à la visibilité limitée par une place de parking trop proche. Le second item a été très peu renseigné jusqu’ici, aussi on vous propose d’y remédier ensemble :smile: !

Vous pourrez utiliser vos outils de cartographie habituels. Nous vous proposons aussi un thème dédié de l’application web MapContrib créé pour l’occasion. Cette dernière ne nécessite aucune installation et fonctionne normalement sur tous les smartphones.

On se retrouve à 18h30 autour de la fontaine de la Place Delille. Nous pourrons nous diviser en groupes pour couvrir une zone plus large et renseigner le maximum de passages piéton !

À mercredi !

4 Likes

Bonjour, une petite photo avant / après :

6 Likes

Nous étions 4 équipes à partir de la place Delille, et la cartopartie a duré 2 heures.
On a majoritairement étiqueté des passages piétons existants, mais parfois aussi ajouté des passages piétons manquants, ou supprimé des informations obsolètes.
Mapcontrib est vraiment une application pertinente pour l’étiquetage, et on a complété au cas par cas avec Vespucci.
Merci aux personnes présentes hier soir !

5 Likes

hello, je suis côté Paris, mais je fais aussi des passes pour améliorer les datas pour les piétons.
Je voudrais savoir si vous avez un jeu de recommandations pour les passages piétons ?

On me dit souvent « le macro mapping avant le micro mapping », en l’occurrence ajouter des nodes sur des highway=* pour mettre un crossing marked, et ne pas mapper un highway=crossing perpendiculaire au highway=* et qui rejoindrait les éventuels sidepath.

D’un autre côté je me dis que le passage piéton sous forme de Node sert pour le routage en voiture mais est totalement inutile pour du routage piéton.

Les deux sont complémentaires, c’est pas l’un ou l’autre:

  • les premiers sont surtout déjà exploités par des algos de routage voiture,
  • les seconds nécessaires pour du routage piéton détaillé.

Je fais les deux, en priorisant les nodes car on a déjà le filaire routier.

3 Likes

Je fais aussi comme @cquest.

Sur le node, on trouve les informations nécessaires au routage automobile, et quelques informations qui résument l’infrastructure piétonne (un résumé de son accessibilité avec par exemple tactile_paving, crossing:bollard).

Quand on commence à dessiner la way piétonne, on ajoute de l’information supplémentaire : le tracé du cheminement bien sûr, mais aussi de l’information sémantique sur les nodes de début et de fin de traversée, correspondant au trottoir (kerb), qui permet notamment d’indiquer de chaque côté indépendamment l’infrastructure d’accessibilité (tactile_paving, crossing:bollard, abaissé de trottoir, etc).

1 Like

Moi aussi :
Quand il n’y a rien, je privilégie le node et le filaire avec sidewalk=*

Mais si le trottoir est décrit de manière séparée (soit par un autre contributeur ou parce qu’il est physiquement séparé) je crée le « highway passage piéton » qui relie le node au « highway trottoir » pour créer la continuité du routage (par contre si le trottoir n’existe pas de l’autre côté je l’arrête au node).

Lorsque je rencontre des routes avec les deux voies distinctes avec un node sur chacune, je crée le highway qui les relie
image

1 Like

On en parle dans la presse :

Source: https://twitter.com/vigignol/status/1549658727090987008?s=20&t=3o_AKhyfeJ618QcPT-7mYg

5 Likes