Polygones à trous, topologie et occupation du sol

Bonjour à tous,

Je contribue principalement en milieu rural, et je m’intéresse notamment aux éléments d’occupation du sol (boisements, étangs, prairies, landes …), tags landuse=, natural=
Je souhaiterais avoir votre avis sur les “imbrications” d’occupation du sol : il est en effet très fréquent d’avoir des étangs en forêts, des clairières forestières, des cultures aux milieux de prairies (et vice versa).

Je constate, pour regarder ce qui se fait à droite à gauche, que les polygones d’occupation du sol sont souvent “empilés” les uns sur les autres. Et je comprend que cela est beaucoup plus simple à gérer que de créer des relations “multipolygones”.
Mais en tant que géomaticien de profession, cela ne me plait pas trop.
Voici 2 exemples de mes contributions où j’ai hésité à créer un multipolygones :

Par ailleurs, dans le cas de polygones “mitoyens”, qu’en est-il des notion de “topologie” dans OSM : les noeuds des polygones doivent-ils êtres partagés (pour obtenir une réelle topologie), et dans ce cas, quels outils utilisez-vous ? (dans ID, je n’ai rien trouvé pour dessiner 2 polygones mitoyens) Ou est-ce que ce n’est pas la peine de se compliquer la tâche avec de telles considérations qui éloigneraient beaucoup de contributeurs pour qui la topologie ne dit rien d’autre que l’étude des taupes ! :wink:

Merci pour vos avis !

A+

Sylvain M.

Je m’auto-répond avec cette page qui est très précise et que je n’avais pas vu :
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Multipolygon_Examples
Ma conclusion est donc que les relations multi-polygones sont préconisées.
Est-ce que vous me confirmer que c’est comme cela que vous procéderiez aussi ?
A+

Sylvain M.

C’est préférable quand il s’agit de landuse entre eux (prairie dans forêt).

Pour les surfaces d’eau, je préfère les considérer comme “un étang DANS la forêt”… donc là je ne fait pas de multipolygone.

Merci pour le lien du wiki, c’est instructif et je me posais la même question ! J’ai d’ailleurs trouvé un autre lien pour expliquer comment faire “un trou dans un polygone”, en traduction grossière ça donne :

Dessiner le trait extérieur (> outer> )
Appliquer l’attribut natural=woodland (bois)
Dessiner le trait intérieur (> inner> )
Sélectionner les 2 traits en même temps (avec les touches ctrl ou shift)
Dans Potlatch 2: Cliquer sur l’icône de la boite à outil multipolygones (en haut à droite)
Dans JOSM: Choisir le menu ‘outils’ → ‘Créer un multipolygone’
Dans iD - (Le nouvel éditeur) Choisir l’outil ‘fusionner’ dans le menu contextuel

edit : par contre dans iD il n’est pas capable de charger les gros objets donc l’outil fusionner n’est pas toujours disponible… Voir le bug associé.

Ok, pour les polygones à trous, j’y vois plus clair maintenant.

Mais pour ce qui est de 2 polygones adjacents : avez vous des conseils ? La “topologie” est elle de rigueur ?

Exemple : Un polygone de prairie doit-il partager les mêmes nœuds que le polygone de forêt qui le jouxte ?

Encore une fois, pour moi qui vient des SIG, ça me parait évident que oui, mais sur ID, je ne trouve pas de méthode simple pour saisir ces polygones mitoyens.
Est-ce qu’il y a une fonction dédiée dans JOSM ? (un peu comme le modes “Éviter les intersections” de Qgis, ou “Polygone automatique” sur ArcGis)

Sylvain M.

La topologie est préférable.

JOSM “accroche” naturellement les noeuds quand on clique à proximité, iD aucune idée (je ne l’utilise quasiment jamais).

Si les multipolygones voisins sont complexes et portés par une relation, on peut aussi n’éavoir qu’un way qui fait la frontière et figure dans les deux relations de landuse de part et d’autre. Dans ce cas, la topologie va de soit :wink:

Cette méthode (relations et frontières uniques) n’est pas la plus simple ni forcément souhaitable à mettre en oeuvre car au final elle complique l’édition et la rend difficile voire impossible pour une majorité de contributeurs, mais en théorie c’est la plus propre.

Est-ce qu’il y a une fonction dédiée dans JOSM ? (un peu comme le modes “Éviter les intersections” de Qgis, ou “Polygone automatique” sur ArcGis)

dans Josm:

  • touche F = machine à coudre pour polygones
  • plugin contourMerge