Pourquoi vous contribuez?

Je me pose souvent la question…

Pourquoi vous contribuez à OSM, dans quel but ? Devant la tâche à accomplir, compte-tenu que c’est un projet qui ne sera jamais terminé (comme Wikipédia), je me demande ce qui se passe dans nos cerveaux pour ne pas être découragé…

Et vous ?

Ce qui est encourageant, c’est la progression…
En gros, la destination n’est que l’excuse pour entamer le voyage.

Et pour voir la progression, le plus efficace est de se focaliser sur un domaine particulier, comme maproulette ou projetdumois, ou sur un territoire.

1 Like

@Bristow, voici mes reponses personnelles et sans jugement à tes questions.

A la question du pourquoi :

  • J’utilise des trucs libre mais que je ne paye pas, donc il faut contribuer à certains pour donner de la valeur (rien de gratuit dans ce bas monde).
  • Cela permet d’améliorer la cartographie quand j’utilise mon GPS (après avoir failli prendre un sens interdit, j’ai corrigé pour éviter à d’autres d’avoir le même problème que moi).
  • Je compte aussi sur les autres pour faire des mises à jour de cartographie qui pourront m’être utiles, donc j’estime que je dois leur rendre la pareil (dans la limite de mes moyens/compétences) ou sinon donner de l’argent à des projets pour les soutenir…
  • Personnellement je n’ai pas pour but de produire des données de meilleures qualités que des services commerciaux. Donc ce n’est pas dans le but d’avoir la meilleure carto au monde.

A la question du comment ne pas être démotivé :

  • N’ayant pas d’objectif précis, je ne me mets pas la pression. Oui j’aimerai ajouter tous les numéros de rue de ma commune, mais vu le temps que j’alloue à contribuer je fais dans le pragmatisme : j’ai a me rendre chez untel qui habite rue de la paix, vu que mon gps ne sais pas trop où m’arrêter, je vais rajouter les numéros (quand j’aurai du temps et sûrement après y être déjà allé) pour que les prochaines fois mon gps arrive à m’approcher au plus près (si je l’utilise alors) ou que des amis puissent en profiter.
    J’ai rajouté les numéros de la rue d’un copain une fois qu’il avait déménagé et était parti :sweat_smile:
  • Je ne me prends pas la tête car si je m’investis trop, je risque de m’épuiser ou d’avoir un manque de motivation ou un besoin de reconnaissance qui n’arrivera pas (personnellement je n’ai jamais contacté les contributeurs d’osm pour dire que telle ou telle donnée m’avait été utile et que je l’en remerciais grandement).

PS : merci à tous pour vos contributions quelles qu’elles soient. Peut-être qu’elles m’ont déjà été utiles ou peut-être me le seront-elles un jour.

7 Likes

Pour moi, choisir un type de contribution, c’est comme participer à un jeu de société.

2 Likes
  • Parce que j’aime bien les trucs libres en général et les utiliser.
  • Vu que j’utilise OSM pour mes trajets en vélo il trouve des itinéraires que Gmaps et autre solution propriétaire ont du mal à trouver.
  • J’en fais souvent la pub dans mon entourage alors j’aime que ça soit correct et cohérent pour le routage.

Pour conclure, par intérêt personnel et pour que d’autres puissent en profiter.

1 Like

Bonjour à Tous,
J’utilise OSMAND et Je contribue à l’amélioration des données OSM depuis 2009.
j’adhère à l’idée des logiciels libres, ça a été l’élément déclenchant.
Participer à une œuvre collective.
Une activité intellectuelle pour meubler mes journées de retraité
En qualité d’utilisateur, j’utilise l’application tant pour mes trajets vélos que piéton.
Conduisant un camping-car, j’utilise OSMAND sur une tablette 10" … superbe écran, certes une tablette n’est pas un GPS dédié, mais il donne de bons résultats.
(PS: connaissez vous un GPS voiture qui accepte le téléchargement des cartes OSM)
Quand je suis en mode utilisateur, je prends des notes, dont certaines sont mise à jour pendant mon voyage, que je mets à jour quand je suis de retour : mise à jour de l’endroit où je suis , correction erreur sens interdit, nombre de voies; radar, itinéraire cycliste etc.
J’envoie des photos à Mapillary
Quand je suis en mode contributeur, je me sers d’Osmose pour faire différentes mise à jour.
Je supprime mes « erreurs » détectées par Osmose et celles près de chez moi
Je met à jour les stations services dans toute la France et corrige éventuellement les landuses des environs.
Faire certaine correction nécessite un travail d’enquête sur Internet afin de vérifier la réalité des informations.
La correction des landuses est une occupation sans fin , comme un puzzle .
J’utilise JOSM et j’essaie de corriger les erreurs que l’application me renvoie en fin de session.
Voilà une partie des activités, je fais de la promotion dès que je peux auprès des offices de tourisme, des ventes à la ferme
Toutes ces activités sont addictives. Arrêts fréquents lors balades , travail à temps plein à domicile
Il m’arrive de contacter les utilisateurs pour les informer de certaines erreurs basiques
Si je fais tout cela, c’est parce que ça me plait …=)

2 Likes

De mon coté c’est plus la randonné et l’exploration qui me motivent.
Je prend des version d’OSM qui sont compilées pour fonctionner sur un GPS Garmin et je vais sur le terrain avec. Je travaille aussi avec une association d’archéologie locale pour les aider a répertorier des ruines et sites d’intérêts. Je vis dans la région de Nice et ca n’est pas les coins a explorer qui manquent.
En plus d’aider a rentrer ou vérifier des éléments du patrimoine régional (bories, ruines) dans ma région je passe mon temps a revoir les pistes de randonnées et les corriger et je met un effort supplémentaire sur les points d’eau, qui sont rares en notre région et nécessaires en été.
Au final l’utilisateur d’un GPS de rando disposera d’une carte plus fiable et plus a jour que même la carte TOPO IGN vendue assez chère pour Garmin.

3 Likes