Présentation de Cartes.app

Quelques nouvelles : la version 0.5 avance bien.

Comme promis, les transports en commun seront la grande fonctionnalité de cette version.

Le périmètre pilote est la Bretagne, donc une région assez restreinte, mais quand même 7 % de la population française. L’objectif est ensuite d’avancer avec l’aide d’ambassadeurs qui seraient intéressés par le déploiement du calcul de transport en commun (ainsi que d’autres fonctionnalités comme les langues régionales) dans leur région.

Les calculs d’itinéraires n’auront d’après mes tests pas grand chose à envier à Google Maps, mais il reste quand même du travail côté interface et fiabilisation du serveur.

Une fois cela en tête, n’hésitez pas dors et déjà à tester la version en ligne qui est déployée en continu : cartes.app

J’ai aussi avancé sur la découverte du réseau de transport en commun.

J’envisage pour boucler cette v0.5 d’ajouter également un mode « les prochains départs de transport en commun autour de chez moi » qui me semble essentiel au quotidien quand on connaît le réseau mais qu’on veut juste partir de chez soi au bon moment.

À noter, dans cette v0.5, les horaires temps-réel des bus ne seront pas encore intégrés.

2 Likes

Pour les lignes de train, cela n’a pas l’air d’être disponible, cf la gare de Cesson-Sévigné/35

Sur OSM, il y a en effet beaucoup de plateformes de transport en commun qui ne sont pas identifiées.

Mais il se trouve qu’un internaute a proposé une contribution au projet qui permet de chercher les arrêts GTFS près d’une localisation. Je vais la déployer d’ici peu sur mon serveur GTFS. Ainsi, en l’absence d’identification OSM, nous pourrons proposer l’arrêt le plus probable aux alentours et en afficher les horaires.

C’est mon point « les prochains départs de transport en commun autour de chez moi ». Ça ressemblera au design de l’application Québecoise « Transit ».

Ca me fait penser qu’il y a quelques années il était question que MobilityData (qui gère la gouvernance du GTFS) crée une base de données mondiale de tous les GTFS et que celle-ci gère des identifiants uniques pour les arrêts de transports publics.

@overflorian @nlehuby Vous savez si ce projet a été abandonné ?

Toujours sur Cesson-Sévigné/35, pour l’arrêt de bus « Cesson Gare », lorsque qu’on a la fiche horaire d’une ligne (ça marche pour la 14), on ne peut pas cliquer sur un horaire pour voir la desserte.
Dans certains cas on peut avoir plus d’une vingtaine de dessertes disponibles.

Il y des lignes vertes dont je ne comprends pas l’origine.

Oui, j’ai exploré les bases de données mondiales. À ma connaissance il y en a au moins 3, dont une en transition vers la seconde.

En deux mots : c’est le bordel. La plupart te font croire qu’ils ont des données sur un territoire, et tu te retrouves avec des données obsolètes.

C’est une des raisons pour lesquelles je compte me concentrer d’abord sur une région française et puis ensuite sur la France : éviter cette complexité et utiliser le service officiel et fiable transport.data.gouv.fr. Vu son rôle, il ne peut pas y avoir mieux que transport.data.gouv pour la France.

Précision : je voulais pas sonner méchant avec « la plupart te font croire », ce n’est clairement pas leur volonté, elles font face à un problème vraiment difficile à résoudre et font de leur mieux :slight_smile:

Pour avancer sur le sujet, il faut utiliser l’API de transport.data.gouv qui a le super avantage d’être l’obligation légale de publication des AOM et de fournir simplement la date de MAJ d’un dataset qu’il suffit d’aller vérifier avec un CRON (que j’ai pas encore mis en place).

image

J’en profite pour jeter une bouteille à la mer : si quelqu’un a des contacts dans l’une des grandes compagnies de ferries qui part de France (donc Brittany Ferries, Corsica Linea, etc.) : aucune trace de leur GTFS quelque part. À croire qu’ils n’ont pas envie que les gens découvrent l’option bateau sur les cartes grand public…

Nouveau !

Affichage des résultats de recherche en direct sur la carte. Une fonctionnalité qui me semblait essentielle à l’usage, et qui devra être améliorée. Pour l’instant on en affiche 30 max.

Cette recherche libre par nom d’entité OSM (basée sur photon.komoot.io) vient compléter la recherche par catégorie, encore trop pauvre en catégories listées (je viens d’ajouter coiffeur, mais il en faudrait une centaine et un moyen d’aller chercher n’importe quel tag OSM).

.

Par exemple, pour chercher des piscines, pas forcément besoin de cliquer sur le tag piscine, car elles contiennent toutes piscine dans leurs noms.

À l’inverse, les coiffeurs sont la plupart du temps créa’tif et ne contiennent donc pas le mot coiffeur.

Recherche par nom :

Recherche via Overpass

Peut-être qu’il faudrait, quand l’utilisateur tape « coiffeur », afficher directement les résultats de cette catégorie en plus.

4 Likes

Question pour les dev : je vois que mon usage en lecture de l’API OSM, pour aller récupérer les infos d’un POI à partir de son ID, n’est pas jugé acceptable.

Pour l’instant le site n’a que peu de trafic, mais comment faire sinon ? Y a-t-il un API facile à lancer sur un VPS à partir des fichiers pbf.osm ?

Dear @maelito2000 we are working on a similar project at E Foundation - would love to discuss with you in more detail if we can collaborate. Could you drop me a message on Telegram at @rikwork or via email on rikviergever@e.email ?
thanks,
Rik

3 Likes

Effectivement, cette API est destinée en priorité à la contribution, pas à la consommation des données OSM.

Une option consiste à utiliser overpass, qui apporte aussi plein de possibilités en terme de requête, mais là aussi il faut voir si un usage important peut poser problème.

Tu peux déployer une instance d’overpass pour ton besoin, mais il faut quand même pas mal de ressources si tu veux une couverture monde… et aussi consommer les mises à jour OSM régulièrement.

2 Likes

Oui, j’utilise déjà overpass pour la recherche par type de point d’intérêt. Sais-tu si Overpass me permet de faire une requête bulk ? C’est-à-dire, j’envois une dizaine d’osmId, et il me renvoie les tags de ces ids si trouvés ? Ça me semble surcharger un peu moins l’API.

Pour l’instant, je ne vais couvrir que la France, mais en effet c’est bête de ne pas faire marcher l’appli hors de France… Sais-tu s’il existe un service commercial pour ça ?

Il me semble que oui, ça correspond à une union d’une série de mini-requêtes, donc à entourer de ( )

J’ai pas trop l’impression, les offres commerciales correspondent à des besoin plus classique de fond de carte, de géocodage et dans une moindre mesure de calcul d’itinéraires.

Les API et services tiers c’est du confort, mais ça fragilise ton dev… ou augmente le coût à terme.

Pour le fond de carte, je vois des appels à maptiler.
En basculant vers le format pmtiles, c’est super simple de servir de la tuile vectorielle, sans aucun serveur particulier.
C’est ce qu’on utilise pour panoramax sur l’instance OSM. Un fichier de 65Go couvre le monde entier, servi par un nginx de base (où à poser sur un S3… mais avec des coûts associés).

2 Likes

Oui j’ai suivi attentivement PMTiles, il faudra que j’expérimente. L’inconnue me semble être pour l’instant dans les styles. Cela dit,déjà si la base map est en PMTiles, et les styles particuliers via maptiler, c’est un bon équilibre.

Pour le reste, je testerai via Overpass et si le trafic devient substantiel, on verra pour héberger une simple API. Merci !

Bonne nouvelle, une initiative commune pour proposer un service open source de calcul d’itinéraire de transport en commun est née la semaine dernière FOSDEM 2024 and Open Public Transport Routing

Rien de trop concret pour l’instant, mais des gens motivés et compétents. Si ça marchait, ce serait un sacré frein en moins pour proposer une expérience de cartes open source au-delà des frontières françaises.

3 Likes

J’ai corrigé en ce début de semaine quelques bugs, dont le clic sur un lieu après l’avoir cherché via la recherche libre ou la recherche par catégories.

Aussi, j’ai ajouté un bouton « effacer la recherche ». L’expérience de navigation est donc globalement plus fluide sur mobile, même s’il reste plein d’interactions à améliorer. C’est une des parties les plus compliquées de l’app, contrairement à ce qu’on pourrait penser.

image

En parallèle, je travaille sur les transports en commun. Comme pour le reste, ça se passe étonnement bien : difficile de conclure autre chose qu’un manque d’investissement des années durant sur ce sujet pas si compliqué.

J’expérimente un affichage des itinéraires en deux blocs : un trajet idéal suggéré si présent, puis une frise chronologique des trajets. Il faudra notamment adapter la frise en fonction du type de trajet, urbain ou régional / national. Dans le second cas, on fait des recherches sur la journée voir plusieurs jours avec une flexibilité sur le départ, dans l’autre on veut en général partir à une heure précise.

Le principe du trajet idéal sera aussi appliqué au train : sur les applis tradi, le train de nuit se trouve souvent tout en bas avec un icône discret « nuit », on peut le rater. Ici, j’aimerais mettre en avant les trajets directs ; les trajets de nuit ; les trajets qui nous évitent à nous les 48 millions de provinciaux d’éviter le changement à Paris, etc. En sachant que je n’aurais jamais la possibilité d’afficher le coût exact, du fait de la privatisation de la SNCF, il faudra faire avec.

Le passage à l’échelle sur les TeC sera bien sûr le plus compliqué, avec toutes les subtilités à gérer issues de l’inculture numérique des AOM.

À bientôt !

5 Likes

Bonjour et bravo pour cette initiative et tout ce travail.

J’avoue ne pas encore être allé sur le site.

Pour les trajets, un des points fort de la concurrence est la prise en compte de l’info trafic. Est-ce prévu par le site ?
Si ce n’est pas encore prévu, est-ce possible ? Par exemple en s’appuyant sur open event database (créée par @cquest ?). Ok pour le moment ce n’est pas forcément très alimenté mais il faut bien une poule ou un oeuf et cela peut donner un coup d’accélérateur.

Mon constat personnel, vivant à Rennes, une des grandes métropoles de France avec un service de transport parmi les plus fournis, c’est que le temps réel officiel sur l’appli Star est complètement foireux. Je l’ai remarqué à plusieurs reprises et ça m’a fait rater mon bus.

Ainsi, point besoin d’intégrer le temps réel pour faire mieux que la plupart des applis en Bretagne, et je crains même que faire croire que le temps réel fonctionne serait un problème.

Cela dit, Motis le logiciel que j’utilise est bien conçu pour gérer le temps réel. Exemple ici sur leur serveur de démo au bénélux. À tester donc, réseau après réseau.

Je ne connais pas Open Event Database, mais je ne sais pas si ça pourrait colmater la non fourniture de ce service public, les flux GTFS-RT (RT pour real time).

Le projet n’a jamais vraiment décollé, ça tournicote encore un peu mais sans plus.

Dommage, ajouter la dimension temporelle/temporaire à OSM est vraiment ce qui manque pour fournir des services du même niveau que Waze et consorts.

2 Likes

Si je ne me trompe pas, Movit s’est faite connaitre sur cet aspect collaboratif. En France elle est très peu utilisée, mais dans les pays où les TeC sont moins structurés, ça semble être le cas.

Mais clairement, avant de commencer à produire de la donnée collaborative temps-réel, il faudrait que le projet décolle :slight_smile: