Présentation Louchadière

Bonjour à toutes et tous,

mon pseudo est Louchadière en référence à un puy que j’aime bien pas très loin de chez moi et Sylvain dans le civil.

J’apporte (très) sporadiquement quelques contributions mineurs à OSM depuis 2011 (modification de la courbe d’un chemin, ajout d’un petit sentier…), un peu rebuté par la complexité des outils d’alors et du manque de temps pour m’y mettre. Et puis la carto autour de chez moi était très complète (j’habitais alors à Lyon).

Plus récemment, et après déménagement en Auvergne, je me suis mis à contribuer un peu plus via StreetComplete. L’occasion aussi de découvrir qu’à proximité de mon domicile, pas mal de choses pouvaient être complétées.

En voulant rectifier quelques tracés autour de chez moi, en ville, je me suis rendu compte que les choses n’étaient pas aussi simples qu’ajouter un sentier en forêt. Entre les feux, les passages piétons, les pistes cyclables etc… pas évident de se dire qu’on risque de faire plus de mal que de bien en voulant « corriger » un truc.

Voilà pourquoi je me suis mis à parcourir le wiki et le forum, pour apprendre, avec pour premier objectif de compléter mon environnement immédiat (c’est facile, si on a un doute, on sort pour aller vérifier sur place) en respectant au mieux les bonnes pratiques. J’espère qu’avec l’expérience, je pourrais partager à mon tour sur le forum !

Je pratique le vélo et le trail. J’espère donc pouvoir contribuer à la bonne cartographie des sentiers du coin !

2 Likes

Soit le bienvenu :slight_smile:

Bienvenue !

Il y a les sentiers… et il y a les itinéraires. Ces derniers (boucles, linéaires, réseaux) sont représentés dans OSM par des relations et ils y restent encore très incomplets. Presque chaque communauté de communes a ses itinéraires…

OSM a le pouvoir de devenir la référence absolue en la matière (tracés appuyés sur les vrais chemins et non gpx grossiers, outils de routage, base complète et homogène plutôt qu’une appli par collectivité locale). On a juste besoin de renforcer le nombre de contributeurs.

Merci !
Effectivement, j’ai l’impression que les balades locales balisées (hors GR/PR qui ne doivent pas être mapppés de ce que j’ai lu) sont largement absentes. Un bel objectif à venir, une fous que j’aurais compris comment faire (je viens de découvrir ce concept de « relation » en voulant supprimer un arrêt de bus qui n’existe plus).

Je reviendrai poser mes questions :grin:

On ne doit pas tracer les GRP et les GR. Mais selon ma compréhension, c’est plus subtil en ce qui concerne les PR : autant on ne peut pas utiliser l’expression « PR » qui est une marque déposée, autant les tracés sont réalisés ou commandités par les collectivités locales puis proposés à la FFRP pour labellisation, donc la FFRP ne peut pas revendiquer une propriété intellectuelle sur les tracés.

Ah, pour les PR du puy de dôme, je les avait tous mappés (hors traces inutilisables) il y a 3 ans.
Malheureusement, pour avoir tenté de refaire certaines randos, les itinéraires ont pas mal changés
Puy-de-Dôme/PDIPR - OpenStreetMap Wiki ici pour les infos , mais j’ai pas renseigné quels itinéraires étaient incomplets (le jeu de données était plutôt bon, il y avait quelques déchets mais peu)

Ton travail sur le Puy de Dôme m’a servi d’inspiration pour commencer l’Ariège, puis pour organiser les pages de suivi sur le wiki.

Avec le recul, j’aurais dû donner moins d’importance à la notion de PDIPR, car tous les départements ne le gèrent pas d’une manière qui aide à organiser notre travail.

1 Like

Même pour les GR c’est plus complexe : le GR34 a repris le chemin des douaniers. Donc la FFPR ne peut revendiquer de propriété intellectuelle sur celui-ci. Donc la règle c’est qu’il n’y a pas de règle, qu’ils sont chatouilleux, il faut donc voir si les itinéraires émanent d’une collectivité ou pas. Par contre aucun souci pour cartographier les chemins utilisés par ces itinéraires.

Pas simple tout ça, surtout qu’il faut passer par JOSM apparemment pour gérer les relations, donc ce ne sera pas pour tout de suite, vu que la bête n’a pas l’air simple à apprivoiser :sweat_smile:

A l’occasion J’essaierai avec les petites balades balisées par la commune autour de chez moi, pour le coup il ne doit pas y avoir de problème d’autorisation, elles ne sont pas mappées et ne sont pas trop longues.

Personnellement, pour créer les relations de randonnée j’utilise ID parce que je trouve cela plus souple et efficace que JOSM sur cette tâche particulière. Donc c’est largement faisable avec ID.

1 Like

J’ajouterai juste que JOSM permet de gérer l’ordre des membres ce qui n’est pas très simple dans ID. Pour vérifier qu’une relation est bien connexe, rien de tel qu’un coup d’œil sur le profil d’altitude dans waymarkedtrails.org : s’il y a des trous, c’est qu’il y a un problème d’ordre (c’est d’ailleurs comme ça que j’ai découvert que ça avait de l’importance).

1 Like

Si par connexe tu entends qu’il s’agit d’un graphe et non d’une forêt, OSM Relation Analyzer - me semble plus adapté (c’est ce qu’il regarde).