Prévenir les relations cassées

Bonjour,

Je reviens sur la discussion de 2021 Relations cassées. En travaillant sur des défis MapRoulette de correction de jonctions et surtout sur des corrections de ronds-points je vois qu’il est assez facile de casser des relations.

Elles sont presque plus faciles à casser avec JOSM qu’avec ID. En effet, ID refuse certaines déconnexions de points s’il y a une relation alors que JOSM laisse faire et qu’il n’émet pas d’avertissement lors de l’envoi du changeset. Il y a moins de risques si le rond-point n’est pas découpé mais c’est un autre débat.

Est-ce que j’ai loupé une manière de faire ou un greffon JOSM qui permettrait de réduire ce risque ?

Bonjour,
Je confirme qu’actuellement j’ai beaucoup dans mon suivi sur la Bretagne beaucoup de relations route=bus suite à ces corrections d’accès aux ronds-points.
La majorité est faite avec iD.
J’ai l’impression qu’avec JOSM lorsque l’on charge bien la zone cela ne se produit pas. Lorsque je fais des modifications sur une relation, généralement je charge le shape de la relation et je télécharge le long de cette trace. Cela ne casse pas les autres relations route=bus, les seules que je suis.
Marc

Dans JOSM il est possible de ne charger qu’un itinéraire (par exemple l’EV1).
Si on découpe un rond point sans charger toute sa zone, on peut donc casser les autres itinéraires (de bus notamment).

Le greffon PT Assistant détecte ce genre de problème à condition de charger toutes les données.