Projet de carte collaborative pour une meilleure accessibilité aux soins

Bonjour à tous !

Je suis Quilla du Collectif Winslow pour la Santé Publique ( https://twitter.com/winslow_la ) composé notamment de personnes handicapées, malades chroniques, de médecins et je découvre totalement ce petit monde de la cartographie. D’ailleurs bravo à vous !

Nous avons pour projet avec notre Collectif de créer une carte collaborative pour recenser les lieux de soins dans lesquels les gestes barrière (port du masque, aération, …) sont encore appliqués.

Nous espérons ainsi permettre notamment aux personnes immunodéprimées d’avoir un accès aux soins facilité en diminuant le stress et la charge mentale liée à la pandémie en cours. En effet, beaucoup de lieux de soins comme les pharmacies ont abandonné les gestes barrière.

Nous souhaitons également créer une application mobile mais notre limite est la gratuité du support car nous sommes un collectif citoyen, donc absolument pas financé.

Dans cet objectif, nous avons d’abord commencé à utiliser Google Maps mais en cherchant à créer une application, je me suis aperçue qu’y intégrer notre carte serait payant (et pas vraiment bon marché ah ah). En fouillant les différentes possibilités qui s’offraient à nous, j’ai découvert OpenStreetMap dont MapContrib sur lequel j’ai essayé de créer une carte.

… Et je me suis heurtée à la technicité du logiciel n’ayant jamais fait de cartographie de ma vie ! Sachant que je souhaiterais que l’on aboutisse à une carte à peu près semblable à https://wheelmap.org savez-vous si c’est faisable pour une néophyte telle que moi et si oui, auriez-vous des conseils à me donner ?

Enfin, toujours dans un souci d’accessibilité (le cœur de notre projet) savez-vous si ce type de carte est accessible aux personnes aveugles ?

En tout cas merci à tous et bonne fin de journée !

Quilla du Collectif Winslow

1 Like

dans la continuité du message sur Afficher le contenu d'un noeud - #2 par vinber, je me demande si votre besoin ne se situe pas plutôt du coté de GoGoCarto ?

Je ne pense pas (mais je peux me tromper) que vous ayez beaucoup de données dans OSM pour recenser les lieux de soins dans lesquels les gestes barrière (port du masque, aération, …) sont appliqués.

Dans OSM vous pourrez sans doute trouver des données relatives aux lieux de soins. En premier lieu, vous devrez identifier les divers tags pour cela.

Ensuite selon moi :

  • soit vous avez un tag qui caractérise votre besoin et dans ce cas MapContrib peut-être approprié, mais nécessitera cependant que les personnes de votre collectifs se créent un compte OSM pour contribuer
  • soit vous n’avez pas de tag caractérisant votre besoin dans OSM et dans ce cas je pense que GoGoCarto est plus approprié pour pouvoir à la fois imaginer vos tags spécifiques et permettre par exemple une contribution plus libre, voire totalement ouverte, sans compte.

My2cents

1 Like

Clairement une telle carte n’est pas à la portée d’un néophyte.
Je vous suggère également de regarder du côté de uMap FR:uMap - OpenStreetMap Wiki Vous pourrez vous servir des données déjà dans OSM et afficher vs infos par-dessus.
Contrairement à @vinber je ne pense pas souhaitable de créer des tags spécifiques pour ajouter directement dans OSM. C’est vraiment très/trop spécifique. Quid de la maintenance dans OSM sur le moyen terme?
SI vous décidez d’aller sur umap, ne créez pas de carte sans compte.

2 Likes

ce n’était pas l’intention de mes propos mais peut-être existe-t-il, en fait je ne sais pas.

bien sur, en même temps des collectifs qui s’emparent de certains sujets pour des besoins particuliers peuvent aussi devenir de sacré jardinier. Cet équilibre est complexe.

Mais @Collectif_Winslow umap ou gogocarte, cela va dépendre de plusieurs critères :

  • nombres de participants
  • l’envie de responsive est davantage envisageable avec gogocarto qui est effectivement responsive (mais ce n’est pas non plus une application hors ligne) / c’est quoi le besoin au niveau de l’application ?
  • si la démarche collaborative est pensée aussi sur les aspects de validation de données, d’ajouts d’informations, de décentralisation des décisions, … alors préférez GGC
  • si vous avez un petit groupe qui garde la maitrise des ajouts de données, Umap est sans doute plus approprié
  • si vous souhaitez faire des représentations avec des surfaces, umap. Gogocarto ne permet peu et plutôt mal les représentations surfaciques,

Pensez aussi à garantir l’utilisation future des données en les assortissant d’une licence ouverte, de préférence avec une clause de repartage (gogocarto vous encourage sur la voie de l’OdbL, ce que je pense souhaitable).

bonne carto

1 Like

Merci !! Oui je suis en train de regarder du côté de uMap (sur les conseils de… je ne sais plus je suis perdue à force ah ah) et ça a l’air plus à ma portée en effet ! En revanche, savez-vous comment on l’intègre à une application mobile ? J’y arrivais avec MapContrib mais pas avec uMap :face_with_monocle:

Quant à GoGoCarto, ça a l’air lié aux Colibris de Pierre Rahbi et nous hésitons beaucoup à utiliser ce logiciel par conséquent. C’est dommage car l’outil a l’air top :thinking:

je partage vraisemblablement certaines de vos hésitations (je viens d’aller lire davantage sur le collectif et votre inspiration), cependant sans chercher à défendre qui que ce soit, de mes rencontres avec plusieurs « colibris » je n’ai pas l’impression que les colibris soient que des pierre rahbi.

L’instance première de gogocarto est hébergée sur des serveurs des colibris, comme de nombreux autres projets (https://colibris-outilslibres.org/). L’histoire de gogocarto s’inscrit aussi dans des projets comme Près de chez vous, Transiscope, …

le dépot de code de gogocarto : Sebastian Castro / gogocarto · GitLab

1 Like

Sinon il y avait https://caresteouvert.fr/ : carte ouverte, avec un mode application, basé sur des données OpenStreetMap. Le code est libre. Donc il « suffirait » d’un hébergement et de choisir des tags pouvant être placés dans OpenStreetMap. Et d’adapter quelques ligne de code quand même (a priori rien de bien sorcier, peut-être qu’une personne à l’origine de CaRestOuvert ou du collectif pourrait faire ça). Rien d’insurmontable a priori.