Quelques petites questions !

Bonjour

Est-ce que certaines choses sont “importées” dans OSM, ou est-ce que tout est manuel ?
Ex :

  • les “River Bank”, quelle horreur ces trucs, (ou peut-être qu’il y a une raison !).
    Je crois avoir lu que l’on met une river bank pour un cours d’eau d’une largeur supérieur à 8 mètres.
    Ici, en AUVERGNE, il y en a partout, même pour des écoulements d’eau d’un trentaine de centimètres.
  • Des “Woodland ou Managed forest” en plein de morceaux et faites n’importe comment !

EST-CE QUE JE PEUX LES ENLEVER OU LES REDESSINER SANS GENER QUOIQUE CE SOIT ?

Est-ce que d’autres choses sont “comparées” avec d’autres bases ?

  • Des églises ou monuments historiques non intégrés (erreur OSMOSE)
  • Des passages à niveau “non intégrés” aussi, alors qu’aucune route ne les traverse !!!???

J’arrête là pour l’instant !

A+

fait une recherche sur le forum avec “import cadastre” et tu aura tes réponses :wink:

ps: oui tu peux éditer/supprimer/modifier sans arrière pensée quand c’est sur des cours d’eau inexistants dans la réalité (fossés par exemple)

Il faudrait réserver l’usage de waterway = riverbank aux cours d’eau qui ont une largeur significative avérée sur le terrain.
Et s’astreindre à créer le cours d’eau en filaire.

Il y a une analyse d’Osmose qui détecte les “riverbank” sans cours d’eau filaire sous jacent.
http://osmose.openstreetmap.fr/fr/map/?zoom=14&lat=45.61707&lon=3.44391&layers=B00000FFFFFFFFFFFFFFFFFFT&item=1220&level=1,2,3

Très souvent, il est préférable de remplacer le polygone (issu du cadastre) par un “way” de type waterway = drain / stream / …

Pour les forêts, peux-tu montrer un exemple par un “permalien” ?
On peut envisager d’avoir des polygones forestiers plus grands, et de montrer les séparations, soit par des pistes quand des engins peuvent passer, des routes, ou bien des coupes (man_made = cutline)
Voir ici près de Nantes : http://www.openstreetmap.org/#map=17/47.51230/-1.79380

Oui, certaines données OSM sont comparées avec d’autres bases, et là Osmose ne remonte pas des erreurs, mais bien des informations potentielles pour enrichir la base.

Les monuments historiques sont recensés par une base de données, et la localisation dans cette base permet de placer le POI plus ou moins bien sur la carte (souvent à l’échelle de la commune)
Les données de passages à niveau proviennent d’une base de données libérée de la SNCF

Ces données peuvent être imprécises, ou datées.
Pour le cas des passages à niveau, le mieux est d’activer la couche “Bing”, pour constater s’il y a bien un passage (pas forcément une route, c’est parfois une piste), s’il y a bien une voie ferrée en place, ou bien juste l’emprise de l’ancienne voie, sans les rails, ou bien plus rien du tout.
Pour ces derniers cas, ne pas hésiter à indiquer “faux positif” dans la bulle correspondante d’osmose pour que le POI disparaisse.

Bonne journée