Sous-relations itinéraires cyclables

Bonjour à tous,

Je suis Kévin, stagiaire sigiste pour La Compagnie des Mobilités, start-up tourangelle qui développe des services sur les mobilités douces (vélos, piétons etc.)
Dans le cadre du développement de notre calcul d’itinéraires vélo (http://www.geovelo.fr), nous souhaitons mettre à jour le projet “itinéraires cyclables” en France à partir des données opendata de l’Observatoire National des Véloroutes et Voies Vertes (ON3V), dernière date de mise à jour, Mars 2015.

Se faisant, quelques questions se posent quant à la structure des sous-relations au sein de l’itinéraire vélo.
Quelle serait selon vous la structure la plus adaptée pour représenter ces itinéraires cyclables ? Les sous-relations doivent être obligatoirement des itinéraires vélos existants ou bien nous pouvons les structurer par étapes sur le modèle de francevelotourisme (http://www.francevelotourisme.com) ?

Pour visualiser, je vous propose les exemples ci-dessous :

  • La Véloroute de la Meuse (relation 2096855),constituée d’une sous-relation représentant une véloroute d’une part et ensuite les ways à part.
  • La Vélodyssée (relation 4774799), itinéraire découpé en sous-relations représentant les étapes, sans ways à part.

Nous souhaitons garder la même structure pour toute la France tout en conservant les ID de relations du wikiproject France/Itinéraires cyclables.

Nous sommes à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Cordialement,

Kévin.

Les sous-relations sont prises en compte par bien peu d’outils, mais c’est ce qu’il y a de plus simple à maintenir.

Dans le cadre du développement de notre calcul d’itinéraires vélo (> http://www.geovelo.fr> ), nous souhaitons mettre à jour le projet “itinéraires cyclables” en France à partir des données opendata de l’Observatoire National des Véloroutes et Voies Vertes (ON3V), dernière date de mise à jour, Mars 2015.

Attention à l’utilisation de ces données comme cela a déjà été signalé dans un précédent fil de discussion cf. https://lists.openstreetmap.org/pipermail/talk-fr/2014-January/065807.html

Romain

Bonjour,

Merci pour vos réponses. Pour le moment, et à partir de ce qui a été fait avant, les sous-relations correspondront aux petites véloroutes composantes des grands itinéraires. Elles seront identifiables plus facilement.
Autrement, il n’y aura que les ways.

Deuxièmement, Romain a raison. Nous sommes conscients des limites des données de l’ON3V. Comme il est indiqué sur le wikiprojet itinéraires cyclables, “ce plan, n’est qu’un objectif, la grande majorité des itinéraires ne sont pas aménagés”. En effet, on peut constater sur certains tronçons une simplification du tracé sur leur base de données SIG. Nous avons donc 2 possibilités :

  • Laisser des “trous” pour les zones floues
  • Proposer un itinéraire représenté par une sous-relation avec un tag “state:proposed”

Kévin

Bonjour,
Je trouve assez bizarre que des itinéraires soient découpés en étapes.
Peut-on m’expliquer les critères qui ont déterminés ces dites étapes?

L’ON3V définit une étape comme “une portion d’un itinéraire cyclable qui peut se parcourir à vélo en une journée.
Elle relie deux localités offrant des services aux cyclistes.” Nos souhaitons donc structurer les sous-relations sous cette forme.
Dans le cas des grands itinéraires, vu le nombre très élevé d’étapes (un peu plus d’une trentaine pour la Vélodyssée), ces sous-relations seront organisées par tronçons qui regroupent un ensemble d’étapes.

Bonjour,
A ce compte là on peut donc dire qu’OSM se transforme en syndicat d’initiative, en agence de voyage!
Est-ce que ça ne mériterai pas une discussion, un vote, tout ça.
Vous l’aurez compris, je ne suis pas franchement fan de la formule.

Bonjour,
C’est justement le but de ce fil, d’en discuter. Il ne s’agit pas seulement de mettre à jour les données mais par la même occasion, d’en profiter pour les homogénéiser, sur toute la France.
Hors, nous travaillons essentiellement sur les EuroVeloroutes et les itinéraires cyclables interrégionaux.
Ces itinéraires s’étendent pour la plupart sur plusieurs centaines de kilomètres et sont constitués, sur JOSM, de plusieurs milliers de chemins. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple à maintenir, les étapes ne sont qu’une possibilité de les organiser, nous sommes d’avis de recueillir le plus d’avis possible et de prendre ensemble une décision.

Bonjour,
Deux choses qui me chagrinent dans cette histoire d’étapes:

  • comment déterminer qui aura l’honneur d’être déclaré ville étape? Les grosses structures qui apportent toutes les commodités pour les cyclistes, qui offrent tous les types d’hébergements? Merci pour les petits, les sans grades, merci pour ceux qui n’ont déjà pas grand chose…
  • quelle distance journalière? là c’est impossible à déterminer.
    Ce découpage en étapes n’a rien à faire dans OSM, ce doit être une application un service externe mais nullement dans OSM.

Et avant de procéder à des changements sur des données existantes, il serait bon qu’un consensus soit trouvé…

De plus ces questions de modélisation d’itinéraires doivent être réglées de façon globales et pas que franco-françaises.

De ce que j’en ai compris, il s’agit ici de découper en sous-relations de très longues relations plutôt que d’avoir à gérer la totalité de ces relations en ensemble de ways.
Il s’agit d’un découpage technique pour s’affranchir de la complexité de gestion de relations, sans aucun rapport avec une réalité sur le terrain. Il faut donc faire un choix arbitraire de découpage. Géovélo propose de se baser sur les étapes définies sur certains itinéraires (ex : la Véloscénie). On pourrait tout aussi bien suggérer de découper en tronçons de 100 ou 200 km.
C’est ce qui est déjà fait pour les EV : une relation parente pour la totalité de l’itinéraire qui contient des relations circonstrictes à chaque pays traversé.



Pour ma part, je ne suis pas favorable à l’utilisation des étapes arbitraires, je préfère des tronçons de XXX km.



Autre point apporté au débat : sur les portions françaises d’EV, comme il y a un gros écart entre la théorie et la pratique sur le jalonnement, il y a 2 relations : une qui ne contient que les portions déjà aménagées, constatées par un relevé terrain. Une deuxième en state=proposed pour les portions retenues pour l’itinéraire mais pas encore aménagées/jalonnées. Au fur et à mesure de l’avancée des travaux, on déplace les ways de la deuxième vers la première.



Je profite d’avoir Géovélo en ligne pour signaler une mauvaise manipulation de sa part : un changeset de la semaine dernière a ajouté des ways à la relation parente de l’eurovelo 3 (voir http://www.openstreetmap.org/relation/299546 )

Bonjour,
S’il s’agit d’un découpage technique, à ce compte là je propose de découper les relations des itinéraires cyclables suivant les périmètres des régions au mettre titre que les EV sont découpés suivant les pays.

Bonjour, merci pour l’information, nous avons procédé aux modifications.