Forum OSM France

Station de recharge voiture électrique

Oui, et un projet du mois.

http://osmose.openstreetmap.fr/fr/map/#zoom=11&lat=41.9737&lon=8.7399&item=8410%2C8411%2C8412&level=1%2C2%2C3&issue_uuid=a4653d3a-46df-66aa-7730-eca4fb0d53d3

Bon ça tourne en boucle, c’est déjà plus haut dans les échanges !

Bon désolé je dois être lent… Je m’accroche mais c’est dur.

Quand je regarde Osmose ici : Osmose je vois qu’il y a une erreur pres de chez moi.
Je vois donc deux possibilités :

  • la station n’existe pas déjà et j’aimerais savoir comment faire pour rapidement rajouter la station avec toutes les infos venant de l’open data
  • la station existe déjà et j’aimerais savoir comment faire pour mixer les données ou remplacer les données existantes

Capture d’écran 2022-06-28 à 09.27.31

Merci de votre aide. :wink:

Djiril (qui rame)

J’avais vu un article du Parisien sur le sujet… Je ne sais pas si ça répond complètement à la question.

Bonjour !

Nous avons un vrai problème en France à propos de cette base.
Rappel des ordres de grandeur :

Soit une complétude de 21.6% dans l’opendata.

OSM a un vrai rôle à jouer non seulement dans le jardinage (pour rattraper l’opendata) et aussi pour recenser ce qui n’est pas encore public malgré les textes.
Je sais qu’il y a un webinaire prévu aujourd’hui chez transport.data.gouv pour aborder le sujet et peut-être annoncer de bonnes nouvelles en la matière.

Ca, plus les défibrillateurs, plus les adresses, plus, plus, plus… tant de bases de données non encore complètement publiques et exhaustives.

1 Like

Peut être enfin l’ouverture des données de Gireve… en machin dont on parle depuis 2014/2015 quand j’ai commencé à Etalab !

1 Like

Gireve n’ouvre jamais ses données, c’est donc que quelqu’un aura payé !

Payé ou « compensé »… un vrai problème que ces acteurs para-publics, pareil avec les asso à qui on confie des missions (ça n’a pas été simple pour publier les mesures de qualité de l’air).

Il me semble toutefois que Girève n’a pas de mission, à la différence de l’Afirev qui a travaillé sur l’interopérabilité des solutions de recharge.
C’est encore plus préoccupant, si c’est exact.

Bonsoir François,

Non seulement il y a un problème quantitatif mais également qualitatif de ce que j’ai vu voir dans ma zone de confort. Ou alors je n’y comprends rien, comme d’hab.

Osmose remonte des signalement de bornes Ionity (network= et operator=) sur le domaine public alors que l’opérateur qui les a installées est un syndicat local et que le réseau est un réseau local aussi. Je sens que c’est aussi berdolique que pour les réseaux de transports publics. Pour d’autres sur le domaine privé, idem.

Si quelqu’un a une explication claire, je prends, merci.