Style OsmAnd pour le vélo/cyclotourismes/bikepacking

Bonjour,

Suite à un petit voyage en bikepacking, j’ai pris l’initiative de créer un rendu OsmAnd qui serait « enfant » du rendu défaut pour que tous les ajouts des développeur sur défaut se répercutent automatiquement sur le rendu « enfant ».

Le fichier initial pour faire ce rendu est le style « Touring view » sur lequel j’ai fait les modifications.

Les participants sont Olivier_D et Xandrex de la communauté OpenStreetMap France

Son Nom:

CycloRoute

Améliorations visuelles:

  • Meilleure visibilité des itinéraires (international, national, régional et local) dont VTT.
  • Meilleure visibilité des pistes cyclables.
  • Couleur inspiré de CyclOSM et Mapy.cz.

En image:

En vidéo:

Courte vidéo pour un aperçu

Téléchargement:

https://github.com/OsmAnd-Rendering

Bonne routes

4 Likes

J’ai voulu essayer mais Android ne me propose pas d’ouvrir un fichier XML avec Osmand. Et ne j’ai pas trouvé comment l’ouvrir depuis Osmand.

Tu as essayé de le mettre dans le dossier rendering ?

1 Like

:sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses:
:sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses:
:sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses: :sunglasses:

Il faut être dans une application qui, qd tu cherches à ouvrir le fichier XML, affiche une liste d’applis dont OSMand.
Personellement les gestionnaires de fichiers suivants y arrivent sans problème :

  • Ghost Commander (dispo sur le GooglePlay store ou le F-Droid store ou le Aurora Store)
  • Total Commander (dispo sur le GooglePlay store)
  • je pense que l’application Fichiers de Google doit aussi fonctionner.

Le gestionnaire de fichiers par défaut ( = celui de la marque de ton smartphone) ne le permet peut-être pas.

Il n’y a pas moyen de le faire depuis l’interface de OSMand. Tu peux essayer la méthode alternative indiquée en bas de la page du projet github : copier le fichier manuellement dans le bon répertoire (mais il faut que tu disposes d’un gestionnaire de fichiers qui arrive à y écrire).

1 Like

Voilà c’est ça. Il ne me propose pas grand chose.

J’ai suivi cette méthode. Le gestionnaire de fichier de l’ordi (via USB) y arrive très bien :wink: Ensuite il suffit de relancer Osmand et le nouveau style est disponible :slight_smile:

Merci @Xandrex et @Hades34

1 Like

Je reviens sur le sujet après 10 jours d’utilisation lors d’un voyage à vélo. En fait je pensais l’utiliser plus longtemps mais un beau matin le rendu avait disparu sur mon téléphone et j’avais d’autres priorités que de chercher pourquoi. J’ai continué sur le rendu vélo natif d’Osmand, qui a plus ou moins les même problèmes.

Je précise le contexte d’utilisation. Il s’agissait de suivre un itinéraire de cyclotourisme (en l’occurrence Berlin-Copenhague) avec le téléphone posé sur le guidon. Utilisation de Osmand en tant que carte, pas en tant que guidage avec suivi de trace GPX ni autre guidage. J’avais également activé l’affichage des épiceries, campings et abris (shelters danois).

Ce message a un but constructif, pour améliorer le rendu. Il n’y a aucune volonté de dénigrer le travail effectué mais bien de noter les « points faibles » pour les améliorer. Voici les principaux problèmes que j’ai en tête à l’instant en rentrant de voyage.

  • J’ai été assez perturbé par le fait que le rendu des itinéraires est très (trop ?) marqué. Quand on regarde l’écran en pédalant, on s’attend à une intersection alors qu’en réalité il y a juste un petit chemin en terre utilisé par une boucle de VTT locale.
  • À l’inverse les petites routes sont peu marquées, voire invisibles si on ne zoome pas assez. J’ai parfois cafouillé entre les itinéraires VTT très marqués et la petite route à côté par assez marquée.
  • Le choix du bleu pour certains itinéraires est également perturbant. Avec un coup d’œil rapide en pédalant j’ai souvent confondu des itinéraires avec des canaux ou des rivières.
  • Le rendu de tous les itinéraires vélo en un seul style n’est pas forcément une bonne idée. Quand on est en cyclotourisme le rendu des itinéraires VTT locaux est plus perturbant qu’autre chose.
  • L’affichage du nom des itinéraires est assez difficile à lire. Essayez de suivre l’itinéraire Berlin Copenhague sur votre téléphone pour comprendre. Notamment l’entrée dans Rostock. Peut-être que ce point sera résolu par le rendu natif des itinéraires dans Osmand avec la possibilité de les sélectionner.

Au final, pour suivre un itinéraire de ce type je pense qu’il est plus efficace de télécharger et d’afficher le GPX (ou la fonction native de Osmand). Voire de passer en mode guidage mais j’ai j’ai peur que le mode guidage consomme plus de batterie.

Par contre pour improviser sur place, chercher une variante ou autre raccourci, l’affichage de tous les itinéraires est très utile (à séparer route/vtt).

Autre point qui n’est pas lié au rendu, l’itinéraire OSM diffère parfois du balisage sur le terrain.

1 Like

Bonjour @Goneo ,je comprends que ces critiques construtives concernent OsmAnd, le rendu appelé « Osmand », et pas le rendu « CycloRoute » ou « uniRS ».

Dans ce cas il faudrait que tu réinstalles le rendu CycloRoute et que tu le testes à nouveau, sur tous ces endroits que tu as en tête, afin de vérifier si CycloRoute ne résoud pas déjà les dysfonctionnements que tu indiques.

Concernant la base de données OSM oui il est tout-à-fait possible que l’itinéraire VTT « trop marqué » soit un gros axe, alors que la petite route soit une « unclassified » par exemple.

Salut @Xandrex

Mes remarques concernent bien le rendu CycloRoute, que j’avais installé manuellement suite aux échanges précédents dans cette conversation. J’ai mentionné le fait que certains des défauts étaient communs avec d’autres rendus, désolé si ça perturbe la lecture de mon message.

Oui il s’agissait typiquement d’une voie « unclassified ». Personnellement quand je suis sur le terrain je trouve perturbant de voir un gros trait en couleur pour un itinéraire vélo sur un petit chemin non revêtu mais un rendu très fin à peine visible pour la route goudronnée unclassified.

En dehors des villes, je n’ai pas l’écran allumé en permanence. Je vérifie la carte périodiquement, je me dis « au prochain carrefour je tourne à gauche » et au final je me retrouve sur la petite route que je n’avais pas vue sur la carte.

Je précise que mon test grandeur nature a été réalisé au Danemark qui a un réseau vraiment très dense d’itinéraires cyclables. En exagérant à peine, la moitié des routes de campagne sont sur au moins un itinéraire cyclable. En comparaison, la France est quasi déserte au niveau des itinéraires. Ceci a très certainement amplifié le phénomène.

Finalement avec un peu de recul je me dis que ce genre de rendu est très bien pour explorer, pour avoir une vue globale des itinéraires dans un secteur. Pour chercher une variante, un raccourci. Et je 'ai aussi utilisé de cette manière. Par contre pour suivre un itinéraire longue distance je préfère pour l’instant le rendu vélo proposé par défaut dans Osmand qui reflète mieux le terrain (peut-être aussi parce que j’y suis habitué), en superposant par dessus le tracé GPX que je veux suivre. Avec cette méthode mon tracé est mis en évidence par rapport à tous les autres. Comme autrefois quand on traçait sa route au surligneur sur une carte papier.

En écrivant ceci je me dis que mon usage et la région du test ne sont certainement pas représentatifs du cas général (si le cas général existe).

Salut Goneo,

Merci pour ton retour !

Depuis que tu as téléchargé le rendu il y a eu pas mal de corrections dont les nom, ref des pistes cyclables et itinéraires.

Je pense que tu avais activé les itinéraires VTT (erreur de manipulation ?) du coup selon les coins les itinéraires se superposent.

Le rendu des itinéraires et pistes cyclables sont calés sur CyclOSM.

Je t’invite à télécharger le rendu mis à jour

Sur ce repo GitHub qui regroupe hiking, CycloRoute et enduro (moto/vélo):

C’est une question philosophique, là. :slight_smile: Le rendu CycloRoute va fournir des informations concernant les pistes / chemins cyclables en priorité, et ensuite d’autres POI pour cyclistes, et enfin le rendu classique de OsmAnd. Dans cet ordre de priorité.

Ce que tu indiques c’est le classique conflit d’informations dans la base OSM entre d’un côté une caractéristique théorique « piste/bande cyclable » et de l’autre une caractéristique physique smoothness=* ou surface=*.

c’est amusant car je me suis vraiment mis à contribuer à OSM récemment, suite à une newsletter de Geovélo qui disait en gros « si dans votre itinéraire géovélo vous voyez des sections sans information sur la surface, retroussez vos manches et mettez à jour OSM ».

C’est donc une question de contraste. Je t’encourage à installer la dernière version de CycloRoute, il y a des améliorations de ce côté.