Tag ref=* versus ref:*=*

Bonjour,

Je vois dans cette page du wiki qu’il existe tout un tas de ref:FR:*=*. Il ne semble pas expliqué dans le wiki dans quel cas on devrait utiliser ref=* ou alors ref:FR:*=*. Je suis un peu dans le brouillard.

En dehors du cas des routes qui ont une référence nationale (exemple A6) combinée à une référence européenne (exemple E520)

  1. Est-ce qu’il y a des cas qui justifient un usage plutôt qu’un autre ?
  2. Je crois que les rendus affichent la référence … mais on ne tague pas pour le rendu
  3. Dans le cas de données issues de l’open-data, avec avec aucune référence sur le terrain mais une référence technique dans le fichier (un ID) est-ce qu’il y une règle qui se dégage ? Avec un texte auquel on peut se référer ?

La seule phrase que je trouve dans le wiki anglais est

Unsigned reference numbers (e.g. New York State Reference Route Numbers) that are not readily visible on the ground should be placed in unsigned_ref rather than ref.

« Unsigned » dans le sens informatique ou dans le sens non visible sur le terrain ? Si c’est le second cas alors la réponse est peut-être là … mais donc ce ne serait ni ref:FR:* ni ref tout court.

Dans la mesure où les références à des IDs externes ne seraient pas utiles à OSM, et incompréhensibles aux autres contributeurs, et non documentées, alors on les mets pas dans OSM :slight_smile:
Sérieusement, il faut une bonne raison pour mettre des références externes, la discussion préalable est nécessaire.
De quoi s’agit-il au juste ?

unsigned dans le sens non visible sur l’objet, vu que c’est précisé (not visible on the ground). Cela rejoint donc ce que j’évoquais sur matrix/telegram et ce serait effectivement bien de l’inscrire dans le marbre du wiki.

ref=* devrait être soit visible sur l’objet, soit celui attribué par l’opérateur de l’objet quand il est bien identifié.

Les identifiants permettant de garder un lien avec une source opendata ont leur place dans un ref:* et sont utiles pour la maintenance des données dans OSM ou pour accéder à des données complémentaires (voire les deux à la fois).

ref:FR:SIRET répond aux deux… maintenance (pour détecter un changement comme une fermeture) et données complémentaires (dans la base SIRENE).

@yvecai Il s’agit dans mon cas précis des identifiants du fichier open-data fourni par la métropole de Lyon. Ils sont utiles, puisqu’ils servent au rapprochement avec l’open-data, notamment quand les POI sont mal placés dans la source et qu’on corrige dans OSM. Ça permet de confirmer que les 2 POI (avec des écarts jusqu’à 40 mètres) sont sensés être les mêmes. Sinon un autre contributeur ajoute le même objet à l’autre emplacement (j’ai supprimé des dizaines de doublons).

Idem que @cquest ça sert aussi en cas de suppression. Bref pour tout le rapprochement avec la source.

Voir aussi cet article de réflexion sur le sujet.

Donc il faut créer le Tag sur le wiki, de sorte que dans 2 ans quand tu seras passé à autre chose, d’autres contributeurs pourront comprendre.

De manière générale, il n’y a pas beaucoup de bêtises écrites dans
wiki.openstreetmap.org/wiki/Import/Guidelines