Tracé des lignes de bus : comment mettre à jour à partir du GTFS

Bonjour à tous,

Lorsque l’on regarde les erreurs d’osmose « L’arrêt ou la plateforme est trop éloigné du trajet de cette route », cela traduit souvent une divergence de tracé entre osm et le gtfs.
Sur le réseau Bibus de Brest, cela semble être le cas pour de nombreuses relations , par exemple Relation: ‪Bus Bibus 13 : Petite Gare -> Liberté Morvan‬ (‪2588297‬) | OpenStreetMap
image
Dans l’hypothèse où les arrêts sont bien cartographiés, comment faites-vous pour mettre à jour avec l’aide du tracé GTFS ?

Marc

1 Like

L’analyse Osmose n’est pas lié au GTFS, elle signale uniquement une divergence entre le tracé et les positions des arrêts.

Pour répondre à ta question, j’avais développé pas mal de trucs sur le sujet il y a quelques années, mais il n’y a plus grand chose qui tourne encore :slightly_frowning_face:

Le plus adapté pour ton cas je pense est mon outil parcours bus : OSM & navitia bus route comparing tools
désolée c’est moche et pas clair, j’ai codé ça en 2014 :scream:
le bouton tracé en haut à gauche de la carte lance un calcul d’itinéraire entre les arrêts, dans l’ordre dans lequel ils sont dans la relation. Ça prend les voies de bus s’il y en a, donc en général, ça donne une approximation du tracé assez crédible.
Puis le lien « obtenir un lien JOSM » en haut permet de fabriquer un lien, qui va sélectionner dans JOSM les chemins OSM correspondant à cet itinéraire.
Il ne reste plus qu’à les ajouter dans la relation, vérifier l’ordre, couper ceux qui doivent l’être, etc

Ce n’est pas lié au GTFS, mais si les arrêts sont déjà tous là et dans le bon ordre, c’est efficace.

Si tu veux vraiment utiliser le GTFS, j’avais fait GTFS Geo Le blog de nlehuby | Du GTFS à OpenStreetMap
L’outil transforme un GTFS en fichiers géographiques qu’on peut afficher dans JOSM, dont des fichiers geojson avec les tracés de lignes, y compris quand le fichier GTFS ne contient pas de tracés.
Ensuite, il ne reste plus qu’à mapper en suivant le tracé (rien d’automatique, c’est juste une aide pour savoir où passe le bus et dans quel ordre)
La version en ligne ne fonctionne plus malheureusement, mais il est toujours possible de faire tourner l’outil en local, voire de mettre à disposition les résultats sur un site web (j’avais par exemple publié ces fichiers sur github pour aider au mapping vers Limoges).

1 Like

Je viens d’utiliser l’outil « navitia », c’est efficace, merci Noémie !
Avoir d’un seul coup la majorité des chemins aide beaucoup.
J’ai chargé en plus le tracé avec les arrêts (version gpx) et télécharger le long de cette trace. Cela permet de faire les ajustements sans normalement trop casser les autres relations.

Si je voulais adapter cet outil pour un réseau, le code source est disponible quelque part ?

Marc

normalement, il n’y a pas d’adaptation nécessaire en code, tu peux passer directement l’id d’une relation route dans l’url pour l’afficher.

Il existe aussi la possibilité d’utiliser PTNA et les fichiers GTFS du réseau Bibus disponibles sur la page GTFS de PTNA, par exemple un des trajets de la ligne 13. Il est possible de générer un fichier GPX (à partir du GTFS) et il existe même une option pour charger les zones autours des arrêts de bus (à partir des coordonnées GTFS) :
image

Ça rend l’édition un peu plus facile…

Le GPX avec les arrêts : je ne connaissais pas cette fonctionnalité de PTNA.
Pouvoir le télécharger directement dans JOSM serait un plus.
Le téléchargement le long de la trace est plus pratique que juste autour des arrêts.

Le service valhalla (la page de Noémie) fournit directement les chemins dans JOSM, c’est super pratique.

Je voulais avoir la comparaison avec le GTFS

Je suis d’accord avec toi il faut exporter un GPX puis le charger sous JOSM et enfin télécharger les données OSM le long de la trace.

Certes mais cela ne fonctionne uniquement qu’avec des relations OSM. Avec PTNA il reste la possibilité d’avoir une trace GPX (avec les arrêts et si disponible le tracé) directement à partir du GTFS qu’il ait déjà des données OSM ou pas. Encore une fois selon le cas il y a l’outil adapté.