uMap, comment aimanter les éléments ?

Bonsoir,


Je suis en train de travailler sur des marqueurs et polygone. J’ai noté quelques difficulté pour déplacer les sommets de polygone et les marqueurs quand ils sont trop proche les uns des autres. Parfois je déplacer le sommet, parfois le marqueur.

Je suis conscient que ce que je vais demander peut demander énormément de temps de codage mais voici les comportements qui me semble envisageable :

- Aimanter les marqueurs et sommet de polygone/ligne pour accélérer les dessins
- Les marqueurs peuvent être trop facilement déplacé par erreur. Si on veut glisser la vue sur la carte et que le pointeur est sur un marqueur, on déplace celui ci. Suggestion : Clic + Glissé => déplacement de la vue. Clic + relâché => marqueur activé (halo de sélection). Clic sur marqueur activé + glissé => déplacement du marqueur
- Je n’ai pas trouvé comment annuler la dernière action (ctrl + Z), par exemple si un marqueur/polygone est déplacé par erreur. Revenir sur plus d’une modification serait un grand luxe.

  • Si un marqueur est placé par dessus un sommet (dessiné après le polygone), l’édition du polygone ne permet pas de déplacer le sommet, c’est le marqueur qui sera déplacé. Suggestion : faire passer le polygone au premier plan le temps de son édition
  • Il n’est pas possible de supprimer un ou plusieurs sommets d’un polygone, par exemple pour passer d’un carré à un triangle.
  • Il n’est pas possible de déplacer d’un bloc un polygone, il faut modifier tous les sommets les uns après les autres.



J’espère que je n’en demande pas trop. L’idée est que ce retour profite autant aux débutant qu’aux confirmés. N’hésitez pas a m’indiquer si certaines fonction existe déjà auquel cas je serait passé à coté.

Bonjour,
récemment inscrit, je prend le temps de lire le forum, et donc de répondre à quelques point que je vois dans ce sujet :

Le moyen le plus simple me semble d’enregistrer les données dans un système de gestion de version, type dépôt mercurial.
Ainsi, il serait techniquement possible de revenir en arrière. Je dis techniquement car dans la pratique, l’interface de navigation dans l’historique devrait être simple donc ne permettrait probablement que de se balader linéairement (dans ce cas, un système de gestion de version type mercurial est alors surdimensionné pour le besoin).