Une place ou un parking ?

Bonjour,


En consultant les erreurs Osmose je me demande comment taguer correctement une place qui est utilisé comme parking gratuit ? Par habitude j’ai défini la place (qui a un nom) avec les tag highway=pedestrian ET area=yes mais ça semble entrer en conflit avec les places de stationnement :

http://www.openstreetmap.org/way/31670587
amenity = parking
name = Place Émile Digeon
highway = pedestrian
area = yes

Qu’est il recommandé de faire ?

Pour ma part j’enlèverais le area=yes car le contour fermé sur lui même définis une surface.
De plus je transformerais le highway=pedestrian en highway=living_street car je pense qu’un parking pour piéton c’est un peu bizarre

Et moi, j’enlèverais juste le tag highway (et le area=yes). C’est un parking, pas une rue. Et les voies de circulation dans le parking sont indiquées en tant que service.

Ben oui mais non : le nom “Place Émile Digeon” est un nom d’une place, un odonyme, pas un nom de parking !

De plus, le “area=yes” est correct s’il est combiné avec un “highway” (“pedestrian” ou “living_street”). Sinon, c’est un circuit en boucle, pas une surface qu’on indique. C’est justement un des rares cas où le “area=yes” est nécessaire puisque le way fermé et taggué seulement avec un “highway” est ambigu (est-ce une boucle ou une surface ?).

Pour revenir à la question du début, tes tags sont corrects si tu décides d’utiliser le même polygone pour la place ET le parking. C’est Osmose qui se trompe.

Maintenant, dans le vrai monde réel, la place et le parking ne sont jamais exactement superposés. Si tu le souhaites, tu pourrais affiner le mapping en traçant un premier polygone pour la place avec “highway=pedestrian” + “area=yes” + “name=Place Émile Digeon” et un deuxième polygone à l’intérieur du premier et légèrement plus petit (qui tient compte de son emprise réelle) et taggué avec “amenity=parking” + “name=Parking de la place Émile Digeon” par exemple.

Non, on ne peut pas utiliser living_street sans bonne raison. Un living_street est une zone de rencontre, statut entré en vigueur en 2008 dans le code de la route français. La zone de rencontre est indiquée par le panneau réglementaire d’entrée et de sortie de zone : voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_de_rencontre pour plus de détails.

Utiliser une living_street à la place de pedestrian se compare à mélanger motorway et trunk, c’est proche mais ce n’est pas la même chose.

ok je vais affiné le mapping, suite à l’ajout de nombreuse adresse sur la ville tout les ancien parking que j’avais ajouté qui coïncide avec des place me sont reporté.

j’aurai des question complémentaire sur ce sujet:

est qu’une zone libre utilisé comme parking par les riverain sans être déclaré par la ville comme l’étant peut bien être indiqué comme parking ?? pour l’instant je considère que c’est oui…

sur de petite place, il peut y avoir de petit parking locaux qui coïncide fortement avec l’emprise de la place… est il préférable de tracer la place et pointer le parking sur un noeud ? visuellement c’est similaire (même si on ne fait pas ça pour le visuel), côté information également, je pense m’orienter vers cette solution, qu’en pensez vous ???

Hmm… je ne conseillerais pas de mettre les partkings sauvages. Potentiellement, tout espace libre et à peu près plat peut servir de parking. Alors imagine à la campagne… Non, il faut vraiment se limiter aux parkings officiellements indiqués comme tel (privés ou publiques). Sinon, c’est la porte ouverte à toutes les dérives. Et si quelqu’un cherche une place pour se garer en dehors des parkings officiels, il peut le faire sans OSM de toute façon…

Comme de nombreux autres POI, on peut toujours cartographier un parking dans OSM soit avec un polygone, soit avec un noeud. Les tags sont les mêmes. Par contre, il y a des gens qui vont plus loin dans les détails comme les voies de service et même les positions individuelles de chaque place de parc (surtout pour les places handicapés). Evidemment, si on descent à ce niveau de détail, il vaut mieux tracer le parking avec un polygone pour identifier son emprise globale.

Je pense qu’on ne devrait utiliser amenity=parking que sur des parkings prévus à cet effet et marqués d’un panneau “P”.
Le reste peut se mapper en parking_space (place de stationnement) ou avec des tags parking:condition sur le highway.

On en arrive à des situations ridicules par endroit où quelques places de stationnement sont mises en amenity=parking et donc on a des centaines de “parkings” sur une commune.

Exemple: http://tile.openstreetmap.fr/?zoom=15&lat=48.89522&lon=2.21169&layers=00B00000FFFFFFF
J’ai d’ailleurs travaillé le style FR pour éviter cela…
http://tile.openstreetmap.fr/?zoom=15&lat=48.89522&lon=2.21169&layers=B0000000FFFFFFF

Pour y arriver, le rendu FR prend en compte:

  • la surface du parking
  • le tag capacity=*
  • le type de parking (multi-niveau ou souterrain sont prioritaires)
  • le fait que le parking ait un nom ou pas
  • le caractère privé ou pas

Ca permet de déterminer une sorte de niveau d’importance, de les rendre visible dès le zoom 15, puis d’en montrer de plus en plus lorsque l’on zoome.

merci, je vais suivre vos conseil… ma première idée était d’indiquer les emplacements non officiel ayant au minimum 10 à 15 emplacements, ils sont souvent situé dans des quartier historique difficile d’accès ou dans des quartier très peut fréquenté par les touriste.

j’avais fortement limité l’ajout de ces parking après avoir constaté le caractère illisible que cela peut donner sur une carte routière, je vais faire au mieux pour jouer entre lisibilité de carte (en priorité) et ajout de parking non officiel plus intéressant que d’autre.

Question complémentaire…


Concernant les parking de supermarché. n’étant pas répertorié par la ville mais par l’enseigne pour l’instant je les indique comme des parkings “standard” mais peut être faut il les indiquer autrement ?

access=customers