Utilisation des données et crédits

Bonjour,

Je viens vers vous car nous sommes une petite association ayant vocation à faire pratiquer les sports nature et découvrir le patrimoine environnant. Dans ce cadre, nous souhaiterions pouvoir diffuser vos cartes afin de faire connaître les circuits de randonnée (VTT) environnants.
Nous le faisons déjà sur notre site internet en partageant vos cartes avec le crédit figurant en bas à droite de chaque carte ( https://stationsportsnature.wixsite.com/jugon22/randonne-vtt ). J’ose donc espérer que nous respectons donc la diffusion de vos données en faisant cela.

Cependant, nous envisageons la possibilité de diffuser également une carte générale Openstreetmap avec 4 circuits de randonnée (ou 4 petites cartes avec chacune un circuit tel l’exemple en pièce jointe) via des flyers « papier » en diffusion gratuite. Afin de rester dans la légalité et respecter vos règles de diffusion, pouvez-vous me confirmer que cela est bien autorisé ? Si oui, suffit-il d’ajouter la la mention « © les contributeurs d’OpenStreetMap » ou d’autres mention doivent-elles figurer sur ce flyer ?

J’ai lu la page consacrée à ce sujet mais j’avoue m’y perdre un peu et avoir peur de mal interpréter ce qui y figure.

En vous remerciant par avance pour votre réponse.!

Exemple carte Openstreetmap|690x474

Erwan

1 Like

Bonjour Erwan,
Je ne suis pas expert, il faudra attendre un avis plus éclairé mais normalement, la mention suffit.

Connais-tu le rendu cyclosm ?
Il permet de mieux mettre en évidence les informations utiles aux cyclistes :

  • point d’eau
  • station de gonflage
  • parking vélo
  • type de route plus adapté aux cycles

Exemple sur un de vos points de départ :

Bonjour, réponse en plusieurs étapes :

  • Oui, © OpenStreetMap et contributeurs, ça suffit, un https://openstreetmap.org en plus (ou http://osm.org), c’est mieux, ça permet de mettre l’accent sur un point : cette carte c’est la notre, c’est la votre.
  • Il y a deux choses, la représentation de la carte et les données. Et la meilleure façon de remercier les contributeurs c’est de… contribuer. Et pour la représentation de la carte, pour une bonne qualité regardez du côté de https://print.get-map.org/.
    En effet j’ai vu que sur Waymarked Trails - Cycling manquent vos tracés, pourquoi ne pas éditer la base de données afin que tout le monde puisse voir ces données ?
    Voici le résultat :
    MyOSMatic: Trébry
    Remarquez la qualité, et aussi qu’il manque le GPX - c’est pour cela que le serveur m’a dit que ça n’a pas marché. Et les © qui vont bien sont affichés.
    Bon le serveur a été mis à jour récemment, d’où des soucis temporaires pour certains rendus : New server coming up – OSM Baustelle

Bonjour,

et merci à @bibi pour avoir dit ce que je voulais dire moi aussi. Trop de gestionnaires d’itinéraires croient qu’OSM est un fond de carte et qu’ils doivent ajouter leur tracé GPX par dessus. Le mieux, c’est de créer les itinéraires dans la base de données OpenStreetMap, et ainsi ils deviennent accessibles à tout le monde et pour toutes les applications. Cela assure une diffusion touristique beaucoup plus large, et cela vous permet de gérer vos informations directement dans OpenStreetMap et de bénéficier d’une carte toujours à jour.

1 Like

Bonjour,

En effet !

Voir à ce sujet l’initiative assez exemplaire du département des
Alpes-de-Haute-Provence :
https://wiki.openstreetmap.org/wiki/Cyclo4_:_intégration_des_itinéraires_et_aménagements_cyclables_des_Alpes-de-Haute-Provence_dans_OpenStreetMap

Bonne journée

JCB

Bienvenu @Erwan22 :slight_smile:

C’est effectivement ce que l’on peut conseiller de mieux, mais il faut avouer que la création d’itinéraires n’est pas le plus simple quand on débute sur OSM.

Un premier pas qui permettrait d’alimenter OSM, c’est déjà de préciser si les GPX des circuits sont « libres » ou soumis à droits d’auteur.
Si vous autorisez la communauté OSM a intégrer ces circuits dans la base de données, des contributeurs plus avertis pourront réaliser ce travail d’intégration plus complexe.

Sinon, si vous voulez commencer de manière plus simple dans OSM, j’ai vu qu’il y avait plusieurs portions de chemins absents dans la base : avant de créer un circuit (relation de type route), il faut que toutes portions de chemins (routes, pistes, sentiers, …) soient présents dans la base.

Par exemple, sur cette capture d’écran on voit qu’il doit manquer un sentier :

image

Que l’on peut facilement ajouter dans OSM avec un éditeur comme iD :

J’ai mis « chemin non carrossable » (highway=path), mais peut-être est-ce une piste cyclable ? ( highway=cycleway)

Contribuer sur les tronçons absent est la première chose à faire, et c’est très accessible !

2 Likes

oui quand on parle d’itinéraires balisés sur le terrain ! et il y a une différence entre proposer des itinéraires que l’on trouve sympa, intéressant et le fait qu’ils aient leur place dans OSM non ?

je rejoins @Sylvain_M quand il dit que la première étape est d’ajouter la donnée concernant les chemins, sentiers, routes manquantes (l’itinéraire, si il est balisé, est une étape plus complexe mais bien simplifiée si la base (chemins, routes, sentiers, …) est prête).

1 Like

D’accord avec vous tous, mais étant donné que les tracés ont des couleurs et qu’il est possible d’afficher les balises sur la carte, il est raisonnable de penser que les vététistes de Jugon-Les-Lac ont balisé leurs itinéraires.

1 Like

@Erwan22 , si vous voulez vous faire la main, il y a par exemple ce secteur ou des chemins sont manquants :

Et si vous voulez la méthode pour afficher les traces Strava qui permettent de voir les tronçons sous couvert forestier, vous pouvez voir ce message.

Oui, bien sûr. Je faisais trop vite l’hypothèse qu’il s’agissait d’itinéraires publiés par des organismes locaux. Si ce n’est pas le cas, ma suggestion est à côté de la plaque.

1 Like

Bonjour,

@Erwan22 Je suis originaire de pas loin (Plancoët). Même à distance, je veux bien aider à compléter les chemins manquants et construire les relations des itinéraires. Pour faciliter tout cela et qualifier correctement les chemins et divers points d’intérêts (balisage, borne d’orientation…), ce serait bien de mettre sur Mapillary quelques photos.

Romain

En fait le nouveau serveur sera mis en ligne dimanche si tout se passe comme prévu. Le problème que j’ai eu venait du é dans le nom de fichier gpx, il suffit de remplacer é par e.
Voici le résultat : MyOSMatic: Trébry configuré comme suit :

Ville Trébry, Saint-Brieuc, Côtes-d’Armor, Brittany, Metropolitan France, France (-357933)
Disposition plain
Feuille de style CyclOSM
Surcouches Scale-Bar-Overlay, QRcode-Overlay, ContourOverlay, Contour100Overlay, Hillshade-Overlay, Public-Transport-Overlay
Format du papier 210×297 mm²
Langue de la carte France

Dernière précision : Hartmut espère résoudre le problème sur le style WayMarked dimanche - ça ne dépend pas de lui en fait. Actuellement la base de données WayMarked date du début mai donc même si on ajoute les chemins et les itinéraires, n’est-ce pas les Breizhous du nord ;-), la surcouche WayMarked ne les affichera pas.

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses et votre réactivité !

Désolé, mais ne découvrant que récemment l’environnement OpenStreetMap, je ne comprends pas encore toutes vos réponses et ne maîtrise pas encore les différents sujets. Je sais que le potentiel d’OSM est assez gigantesque mais nous souhaitons faire très simple pour l’instant. Si nous pouvons également contribuer à apporter des données en même temps, ce serait avec grand plaisir.
Pour être précis, je fais partie de l’équipe de la Station Sports Nature de Jugon. A ce titre, nous proposons donc des circuits sur des chemins balisés, gradués en difficulté et conventionnés avec les différents propriétaires des parcelles traversées. A ce titre, il n’existe pas toujours de chemins, comme le dit @Sylvain_M car nous traversons parfois simplement la parcelle d’un propriétaire qui a donné son accord et où il n’existe pas de voie « officielle ». Cet accord pouvant être revu après un certain temps, il peut être judicieux de ne pas le faire apparaître sur OSM. C’est donc probablement volontairement que ces portions ne sont pas identifiées comme voies.
Le plus simple pour nous, serait de pouvoir partager les circuits conventionnés de notre structure au plus grand nombre, gage de circuits entretenus, balisés et conventionnés. On voit beaucoup de circuits qui sont diffusés mais qui passent pourtant chez des propriétaires n’ayant pas donné leur accord (pas sûr que vous aimeriez voir des vététistes traverser votre pelouse ! :wink: ). Ces itinéraires évoluent très régulièrement car ce n’est pas parce qu’un propriétaire autorise le passage sur son terrain pendant quelques années qu’il est obligé de l’autoriser pour toujours.
Ce qu’a fait @bibi m’intéresse beaucoup car c’est quasiment ça que nous voudrions faire apparaître dans notre plaquette papier mais avec 4 circuits au lieu d’un seul sur le fond de carte. Je vais me pencher sur les infos données.

Merci pour ces informations. Je pense que cela va bien m’aider dans notre projet ! :wink:

Je viens de tester la procédure. A quel moment intégrez-vous la trace gpx svp ?

dés le démarrage, File Upload, cela va déterminer la zone géographique

Merci pour votre réponse. Effectivement, ça permet de dimensionner la zone précisément.
J’aurais aimé intégrer 4 traces gpx sur cette même carte mais j’ai l’impression que cela n’est pas possible (de plus, traces si possible à colorer différemment en fonction des difficultés).

Sans colorisation c’est simple : il suffit de contacténer les fichiers :

  • on en prend un, qu’on copie dans un fichier
  • on prend dans les autres la partie entre gpx, soit … qu’on colle à la suite du précédent
  • on sauve, on téléverse sur le site et on admire le résultat.

L’inconvénient avec des données en dehors d’OSM - mais je suis d’accord, il ne faut pas qu’apparaisse dans OSM un tracé qui n’est qu’une tolérance - c’est que si on met le lien quand on régénère on repart du gpx de l’époque - sauf si on peut pointer sur une URL mais je ne crois pas et donc seul le fond de carte est mis à jour. Ce qui est bien si on met les itinéraires conventionnés dans OSM.
Pour avoir vu la différence parce que le GR - certes le 34, pas le moins fréquenté - a été modifié par un panneau, je confirme qu’il est clair que ce qui compte ce sont les panneaux sur le terrain : on passe d’un ou deux pékins dans un chemin creux à une bonne fréquentation. Là clairement à vélo, la pelouse ferait la gueule - mais c’est un chemin public, pas une pelouse.

Ou alors, le cartographier, mais avec le tag access=private