Utilité de access=yes

Bonjour,

Je vois beaucoup de contributeurs ajouter access=yes à toutes sortes d’objets OSM, par exemple:
amenity=parking
amenity=bicycle_parking
leisure=park
amenity=toilets
amenity=atm
tourism=information + information=office
etc.
Je me pose la question sur l’utilité d’ajouter cet attribut access=yes
Il me semble que access permet d’indiquer une restriction (légale, dit le wiki), mais que par défaut, on peut considérer que l’accès est autorisé, ou défini par le tag lui-même (par exemple highway=footway implique access=no + foot=yes).
Et si on estime que access=yes apporte quelque chose, où s’arrête-t-on? Pratiquement tout mériterait alors ce tag. Highway=primary + access=yes? shop=supermarket+ access=yes???

Qu’en pensez-vous?

C’est bien ça, access=yes n’apporte pas grand chose, voire rien du tout vu sur ce type d’objets.

Ces tags sont souvent renseignés lorsque des outils d’édition propose un formulaire à remplir ou certains contributeurs se sente un peu obligé de tout remplir, parfois avec une valeur sans intérêt, parfois une valeur non vérifiée, ce qui est un autre problème.

Sur des highway par contre, je serai moins catégorique, car on peut très bien ne pas avoir l’info sur le caractère privé ou non d’un chemin lorsqu’on le trace depuis une photo aérienne.

C’est un peu comme oneway=no, qui ne fait que préciser qu’on est sûr qu’il n’y a pas de sens unique.

Ça peut sembler inutile car c’est la valeur par défaut. En fait non, il y a des rues utilisées presque exclusivement dans un sens que des outils d’intelligence artificielle proposent de passer en oneway=yes. Dans ces cas ajouter un oneway=no a un sens, ou quand une partie de la rue est à sens unique le reste pas, comme ici. Pareillement sur une voirie dont le caractère public est douteux (même sur place et pas vu du ciel, style chemin rural que des voisins tentent de s’accaparer), access=yes a un sens. Sinon on est d’accord : n’apporte rien et conséquence des outils style StreetComplete qui sinon vont demander si c’est public ou pas: Way History: 177153185 | OpenStreetMap.
@cquest pour répondre à la question si c’est payant tu dois d’abord répondre si c’est public. Je ne sais si sans répondre tu peux passer à l’étape suivant.
Typiquement lors d’un import on peut virer les valeurs qui sont celles par défaut.
J’ai bien vu des contributeurs préciser en France qu’on pouvait payer en Euros.

Dans les cas que tu évoques c’est aussi une manière de signaler que c’est effectivement public et ne pas chercher à trouver ceux qui ne le sont pas.

Et cela s’applique à des types d’objets (ceux que tu cites) pouvant avoir plusieurs type d’access.
Parking public, parc public, toilette publique.
Atm je suis partagé mais je crois que certains sont accessible qu’aux clients de la banque.

Office de tourisme, car il y a aussi des bureaux d’information dans des campings ou gros centres touristiques

C’est donc le caractère public qui est posé, sans restriction. J’entends le ‹ c’est par défaut › cependant mais ceux sont des objets ou il peut y avoir doute / une autoroute, un magasin il me semble y avoir moins de doute, du highway=service cela peut s’interroger)

Parfois, c’est Osmose qui suggère de rajouter la balise access=yes, j’ai plusieurs fois eu le cas avec des chemins piéton (highway=footway ou highway=steps).
Je les avais rajoutés pour supprimer le warning… Et depuis enlevés car inutile à mon sens. Mais j’ai rajouté Wheelchair=no, même si l’intérêt est la aussi discutable!

Sur le footway? Non il y a des chemins accessibles. Les escaliers ça doit être plus rare !

Sur le footway, oui, mais parce qu’il ne l’était pas, en raison d’un escalier sur le parcours non cartographié.
Et c’est vrai que pour le coup, il y a un véritable intérêt à l’indiquer.

C’est pour le steps que l’utilité est discutable.

Bonjour et merci pour vos réponses.

@vinber j’entends bien l’argument du caractère public signalé par access=yes. Le wiki le décrit d’ailleurs de cette façon.
Ce qui m’embête un peu, c’est que l’emploi de cette valeur « yes » brise un peu la logique globale.
Ainsi, si access=no inhibe tout type d’accès, acces=yes, logiquement, les autoriserait tous.
Cette éventualité est d’ailleurs abordée par le wiki (en):

In theory, adding access=yes to highway=footway could be read as changing default restrictions (which usually are foot=yes and vehicle=no for highway=footway) to yes , highway=footway + access=yes means « road, which is open for all pedestrians and vehicles ».

On aurait peut-être pu éviter l’ambiguité en signalant le caractère public par l’opposé de access=private, soit: access=public. Mais c’est une autre histoire.

Ce tag access est finalement dur à gérer car on veut lui faire dire beaucoup de choses: les conditions d’accès public/privé, les restrictions par mode de transport, par catégories d’usagers etc.
Sans compter qu’il s’agit toujours de restrictions légales, le contributeur pouvant être tenté de l’utiliser pour exprimer son propre point de vue sur l’accessibilité de tel ou tel élément.

oui je partage le access=public, c’est vraiment dans cette idée que j’utilise access=yes sur des éléments autres que la voirie.

Pour revenir sur l’utilité, c’est une manière pour nous de gérer effectivement des affichages d’équipements publics qui ont été vérifiés par des contributeurs et qualifiés de « publics » car vraiment connus comme tels !!! Cela évite d’avoir à demander à des gens de vérifier les équipements qu’ils ne connaissent pas forcément !

je n’avais pas conscience de la difficulté que tu évoques sur des éléments autre que la voirie et clairement j’ai vu davantage la facilité que cela représente en levant une ambiguïté potentielle !

1 Like