Valoriser drone lidar ou photo dans OSM?

Bonjour,

Nous avons possibilité d’avoir un drone pour une cartopartie avec des étudiants de niveau licence en géomatique.
Via ce drone, on pourrait utiliser soit le capteur Lidar, soit le capteur photo.
On aimerait tester cela sur des bâtiments, pour améliorer des rendus 3D… est-ce qu’il y a des outils prêts dans OSM pour collecter valoriser ce genre de données?

Merci, cordialement

OSM étant très 2D (ou 2.5D), la photo est plus utile et parlante.

Ensuite ça dépend beaucoup des compétences pour traiter les données, lidar ou photo.

Pour le lidar, j’ai jamais fait, pour les photos, voici un exemple:

La photo permet aussi de sortir un nuage de points, comme le ferait un lidar (avec moins de précision).

2 Likes

Il y a des travaux pour utiliser l’IA pour la reconnaissance des bâtiments.
Je ne pense pas que ce soit utilisable tel quel.

Une alternative est d’utiliser les 2 simultanément (si le drone peut embarquer tout le matériel).

Voir le cours photogrammétrie sur le site du MSK (Milieux Souterrains et Karsts) du CNRS.

À noter que le modèle numérique de terrain Lidar peut être très utile : pour l’avoir expérimenté, c’est un vrai bonheur pour cartographier talus, ruisseaux, chemins, gouffres, sentiers… particulièrement sous les arbres, qu’il permet d’éliminer contrairement à la photo aérienne.

1 Like

Ta remarque est très intéressante, surtout depuis que le RGEAlti est disponible.
Sous quel format utilises-tu le MNT : courbes de niveaux ?

Le MNT obtenu par un lidar est bien plus définis (plusieurs points au m²) et permet de distinguer des détails qu’un MNT même à 1m ne permet pas ou bien difficilement.

Non, j’utilisais un rendu en niveaux de gris :

On voit bien les routes, le ruisseau qui quitte le croisement vers le SSE, le sentier qui passe au-dessus du carrefour, les talus… Tout, quoi.

Attention, ce sont des données privées ; pas question de les partager, elles sont à mon employeur.

Un autre exemple sur une carrière :

Impressionnant !

Et encore, la première image est en forêt : couvert boisé partout, rien sur les photos satellite.

@cquest l’IGN n’avait pas touché des subventions européennes pour faire ça sur tout le pays ?

La couverture France entière en lidar est en cours. Il y a déjà quelques zones disponibles avec les données brutes.

https://geoservices.ign.fr/lidarhd

Minimum 10 points par m², plus en zone urbaine.