Y a t'il des ULMistes parmi les OSMiens?

Je ne sais pas si on dit OSMiens, les puristes me pardonneront. Mon souhait est de compléter la carte avec toutes les bases ULM répertoriées. J’ai déjà commencé à tracer quelques bases autour de chez moi. Mais il faudrait se mettre d’accord sur les tags à utiliser. Pour la piste pas de problème, mais pour la plateforme ? Pour l’instant, j’ai utilisé : “sport - pitch”. Q’en pensez vous?

ULMistes je n’en sais rien, mais au moins 2 parapentistes (sly et moi).

Tu as regardé ce qu’indiquait le wiki ?

A part “aeroway - aerodrome”, je n’ai rien trouvé d’autre. Mais cela n’a pas grand chose à voir avec un aérodrome.

+1

C’est quoi exactement une “plateforme” ? Je croyais que les ULM decollaient generalement des aerodromes.

Les ULM couvrent un large spectre… ça va de simple delta pendulaires motorisés à des quasi avions.

Pour les premiers, un champs herbeux peut suffire… et en gros une “plateforme” c’est un terrain où l’on pratique régulièrement l’ULM où on aura juste posé une manche à air :wink:

Merci d’avoir répondu à ma place, j’ajouterais que ces terrains sont interdits aux avions et que c’est très difficile à détecter vue d’en haut. Par contre j’ai trouvé une base ULM avec comme Tag : leisure sports_centre , sport ultralight_aviation : http://www.openstreetmap.org/edit?editor=potlatch2&lat=46.42452&lon=-1.19605&zoom=16 . cela semble convenir mais je ne l’avais pas trouvé dans le Wiki.

Il y en a 5 d’après taginfo: http://taginfo.openstreetmap.org/search?q=ultralight_aviation#values

Peut-on les localiser? Si j’ai bien compris, on peut inventer des tag à la demande, vu le nombre pour celui-ci, est-ce qu’il faut continuer à l’utiliser?

Si il n’y a pas d’autre tags adapté, c’est le meilleur, non ?

Le processus pour l’adoption générale d’une nouveau tag passe en général par une discussion sur la mailing liste “tagging”, une proposition sur le wiki, éventuellement un vote.

Regarde par exemple ce qui a été fait pour le vol libre: http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Tag:sport%3Dfree_flying

Avec l’accord de la fédération ULM (FFPLUM), j’ai la possibilité d’importer la base des terrains ULM au format Excel ou GPX (N°, nom des bases, coordonnées, altitude…). Que puis-je faire avec cela? Je pense qu’il serait déjà intéressant de situer les terrains.
Merci de vos sujestions.

Il y a un an, j’ai cherché les tags à utiliser pour un terrain d’ULM. Un Posting sur la liste allemande n’a rien donnée. En cherchant dans taginfo (ULM, U.L.M., ultralight, …) j’ai du constater qu’il y avait autour d’une vingtaine de ces terrains identifiables comme tels dans OSM, la plupart taggués avec sport=ultralight_aviation. J’ai donc opté pour tagguer le terrain avec leisure=sports_centre, sport=ultralight_aviation. Pour la piste, j’avais conservé le aeroway=runway que quelqu’un avait mis avant moi, mais leisure=piste, comme c’est utilisé pour le vol libre, me parait plus adapté. Cela éviterait que ces terrains soient rendu de la même façon que les aéroports

J’utilise aussi les mêmes tags. Par contre pour les pistes je fais des polygones (rectangles) avec le tag runway, ce qui bizarrement, pour effet de les rendre plus étroits pour les zoom larges.Voir: http://www.openstreetmap.org/?lat=46.42504&lon=-1.19402&zoom=16. Il n’y a pas de confusion avec les aérodromes.

J’ai vu que vous aviez fait la même chose pour la piste. Par contre pour le nom de la base, je préfère utiliser le nom qui a été répertorié par la fédération dans BASULM.

Il faut définier les tag à utiliser.
Le n°: il s’agit d’une reférence propre à la FFPLUM ? On peut imaginer une clé ref:FFPLUM (à référencer dans le wiki bien sûr)
L’altitude c’est la tag ele.

Ensuite je conseille un import semi-automatique : tu peux donner ta liste de points aux admin d’Osmose, qui en plus de remonter des anos, permet une aide à l’intégration.
http://osmose.openstreetmap.fr

Et plutôt que d’ajouter un simple point pour chaque terrain, Il serait intéressant d’avoir l’emprise des “pistes” si l’imagerie Bing le permet.

Merci de votre réponse BrunoC. J’ai récupéré la base au format GPX qui comporte plus de 1000 références. En réalité je me pose plusieurs questions.
Je débute sur JOSM et pour l’instant je n’ai encore rien importé. Je crois savoir qu’on ne peut travailler que sur une petite zone.
Donc comment importer un fichier qui couvre toute la France?
Effectivement, si on importe que des points éparpillés cela ne sert pas à grand chose, il faudrait qu’ils soient repérés sur la carte par un pictogramme.
Quant à l’emprise de la piste, c’est un autre problème. J’ai parfois du mal à les distinguer sur l’image Bing, c’est souvent un pré où on ne distingue que les traces des roues d’ULM.

Accord écrit ?

Avant toute considération technique, il faut être clair sur le côté légal.

Donc:

  • copie de cet accord écrit (un mail explicite c’est bon)
  • comment ont été constituées ces données ? par qui ? → là il peut y avoir des soucis si par exemple les terrains ont été repéré sur fond Google :wink:

Ensuite on pourra passer au côté technique.

Je suis en train de faire exactement la même chose avec les données de la FFVL.

Tu peux me dire qui à l’ FFPLUM t’a donné le feu vert (j’y connais le DTN et le président) ?

Bonjour, J’ai reçu l’accord par mail de Pierre-Henry Lopez (administrateur à la FFPLUM) . Pour ce qui est des données, elles sont issues au départ du regretté NAV2000 qui a laissé ses droits à la FFPLUM. Je peux me renseigner plus à ce sujet.
Nota : je n’ai pas pigé comment insérer une copie du mail dans ce message.

http://www.nav2000.com/ → CC-by-NC-SA le NC est incompatible avec OSM :frowning:

J’ai envoyé un mail à l’auteur de NAV2000 pour plus de précisions et sur la licence et sur la constitution initiale de ces données…

Il y a la “méthode” à ne pas faire: on prend les 1000 points, on les charge dans JOSM et on remonte dans la base OSM ! Aucun contrôle de cohérence avec l’existant.

Si tu ne souhaites pas t’appuyer sur la communauté via Osmose, et faire l’import toi-même, la méthode que je propose utilise 2 calques JOSM : un dans lequel tu as les données à importer (calque A), un autre dans lequel tu as les données OSM (Calque B).

Pour importer un objet tu le sélectionnes dans le calque A, tu le transfères sur le calque B (je crois que la commande est dans le menu Edition->fusionner la selection). Dans le calque B tu récupères les données OSM du secteur pour s’assurer que c’est cohérent avec la donnée à importer (doublon, potition).
Tu recommences pour chaque point, et de temps en temps tu fais un upload vers OSM du calque B (surtout pas du A :wink: ).

J’avais fait import du bati de Nantes avec cette méthode par blocs plus ou moins gros car je ne voulais pas supprimer le travail manuel des contributeurs qui m’avaient précédé. Avec cette méthode, à chaque instant tu as dans le calque A les données qui restent à importer, calque A que tu peux sauvegarder dans un fichier local pour le reprendre plus tard (et en plus JOSM gère une sauvegarde automatique des calques en cas de crash). Et dans le calque B tu n’as que des petits extraits de données OSM et pas la France entière.

Par contre il faut que le calque A soit au format OSM : tu peux transformer le calque GPX au format OSM dans JOSM, mais je pense que tu perdras les données. Sinon il y a GPSBabel.

le NC est incompatible avec OSM > :frowning:

Si c’est incompatible, je vais continuer à rentrer les bases ULM à la main. Après tout cela fera un très bon entraînement pour mes prochaines nav. http://forum.openstreetmap.fr/posting.php?mode=reply&f=2&t=502#