documentation

Quels outils, GPS, tags, méthodes, techniques utiliser pour rentrer des données.
Traduction des tags
lortic

documentation

Message par lortic » mar. août 31, 2010 4:26 pm

Bonjours,
Je suis un vieux sigiste (1984) et je travaille surtout sur des zones peu, ou pas cartographiées. Bien évidement OSM m’intéresse depuis un bon moment et pourtant je suis bien nouvellement inscrit.
Peut être parce que j'ai du mal à en avoir une vision synthétique. Venant d'une culture SIG relationel, j'ai du mal à appréhender les concepts que vous utilisez.
J'ai bien vu des doc ( ou des articles de media come Libé) sur "créez votre carte" et d'autres mais je n'ai pas vu de documents décrivant les fondements généraux. Et comme pour moi la donnée n'est pas la carte j'ai du mal à bien comprendre.
Pouvez vous m'indiquer une doc générale que je n'aurais pas vu.
Cordialement.
PS : Je voudrais mieux comprendre l'architecture générale avant de poser des questions qui me tarabustent.

René-Luc

Re: documentation

Message par René-Luc » mar. août 31, 2010 4:33 pm

Voici un rapport présentant les concepts d'OSM :
http://www.cete-mediterranee.fr/tt13/ww ... M-CETE.pdf

sly
Messages : 489
Inscription : sam. févr. 07, 2009 6:33 pm
Localisation : Chambéry - savoie

Re: documentation

Message par sly » mar. août 31, 2010 4:47 pm

lortic a écrit : (...) Et comme pour moi la donnée n'est pas la carte j'ai du mal à bien comprendre.
Pouvez vous m'indiquer une doc générale que je n'aurais pas vu.
Bonjour et bienvenu !

Vaste question que vous posez là ;-) Quand vous parlez de "fondements généraux" desquels parlez vous ? Votre question est-elle avant tout technique ? sur les entrailles de la bête ? ou plutôt sur le pourquoi ?

Si on suppose qu'on parle des entrailles, alors je pense que vous avez, selon moi, déjà compris le fondement et à chaque fois que je dis ça choque : "OpenStreetMap" n'est pas une carte mais une base de donnée. Le "Map" n'est qu'une conséquence, donc vous l'avez le fondement : "la donnée n'est pas la carte".

Après, cette donnée a une structure et on y retrouve quelques trucs déjà vu définis par l'Open Geospatial Consortium (des points, des lignes, des polygones) mais stockés de manière un peu "parce que ça s'est fait comme ça"

Le wiki.openstreetmap.org reste sans doute la zone la plus fournie en explication, il faut juste farfouiller un peu, et si on lit l'anglais, on a plus de chance de tomber sur les dernières infos à jour.

Je pourrais citer : "comment débuter"
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Beginners%27_Guide
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Beginners_Guide

Pour la structure des éléments existants dans osm ces pages :
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Data_Primitives
http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Database

Après, des questions plus précises pourraient nous aider à vous mettre sur la voie.

Bon courage !

hamster

Re: documentation

Message par hamster » mar. août 31, 2010 9:07 pm

- OSM n'est pas une carte mais une base de donnees geographiques
- cette base de donnees est libre et ouverte, ses specifications sont publiques, donc tout le monde peut l'utiliser, la copier, la distribuer et evidamment la modifier (de preference en l'ameliorant), il n'y a pas de contributeur superieur a un autre ni de validation des contributions
- consequence du point precedent : il existe de nombreux outils pour editer la base de donnees et de nouveaux outils sont crees regulierement, et il exixte aussi des outils qui ne sont pas pour editer la base comme par exemple des outils de recherche d'erreur ou d'evaluation de la qualite
- autre consequence, on ne peut utiliser pour contribuer que des sources de donnees compatibles avec la licence d'OSM
- l'utilsation de la base de donnees etant libre, les usages qui en sont faits sont innombrables et limites uniquement par l'imagination des gens, l'usage auquel on pense en premier est de faire des cartes, mais c'est loin d'etre le seul, de plus pour chaque usage le travail est en general fait en multiples exemplaires, ainsi il existe toute une collection de cartes allant de celle qui est sur le site http://www.openstreetmap.org a la carte personnelle faite maison qu'on met sur son GPS, en passant par la carte specialisee par exemple pour l'aide humanitaire a haiti
- la base de donnees n'est pas concue pour un usage, quand on se demande si une donnee a vocation a etre rentree dans la base le critere "est-ce utile ?" n'est pas pertinent (en gros c'est un peu comme si on tenait compte de tous les usages possibles, imaginables et non imaginables, donc la reponse est toujours oui) la methode est donc de chercher a decrire le terrain le plus fidelement possible (on dit "ne pas taguer pour le rendu", ce qui inclus ne pas taguer pour un usage)
- les sources de donnees sont nombreuses : releves avec un papier et un crayon ou avec un GPS, photos aeriennes et satellites, cadastre, autres cartes, import d'autres bases de donnees et j'en oublie, tout cela evidamment a condition que ca soit compatible avec la licence

- la base de donnees contient 3 types d'objets : des points, des chemins et des relations
- les points sont des entites ponctuelles
- les chemins sont des listes de points ordonnees avec une continuite (un chemin est represente par une ligne qui relie les points)
- les relations sont de listes ordonnees des 3 types d'objets (points chemins et relations) sans necessite de continuite (par exemple on pourra regrouper les divers batiments d'une ecole dans une relation malgre qu'ils ne se touchent pas)
- il n'y a pas de notion de surface, les surfaces sont decrites en dessinant un chemin ferme qui en fait le contour
- chaque point est decrit par sa logitude et sa latitude, il n'y a pas d'altitude dans OSM (on se debrouille comme on peut avec un tag quand on en a besoin
- on peut affecter a chaque objet un nombre illimite d'etiquettes (on dit tags)
- il n'y a pas de calques dans OSM, ce sont les tags qui jouent ce role et c'est bien plus puissant (par exemple pour avoir la couche bati il suffit de selectionner tous les objets qui sont tagues comme batiment, mais on peut aussi si on veut selectionner tous les batiments sauf ceux qui sont tagues "mairie")
- les tags ne sont pas predefinis : n'importe qui peut tres facilement creer un nouveau tag, ca donne beaucoup de souplesse et des soucis de coherence
- les tags les plus courants sont rassembles sur le wiki http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Map_Features cette liste est le resultat d'un consensus mais elle n'est pas figee ni gravee dans le marbre, il y a aussi des outils pour chercher les tags moins courants qui ne sont pas dans cette liste
- bien qu'il soit tres facile de creer un tag, il est preferable de passer par la voie du debat et du vote pour le faire adopter, ca se passe sur le wiki
- les tags sont des chaines de caracteres auxquelles la convention d'OSM associe un sens, ils sont tres souvent des mots anglais mais pas toujours, on aurait pu utiliser des numeros ou des caracteres au hasard mais ca aurait ete moins facile a retenir
- le tags sont regroupes en categories, ainsi on a la categorie landuse pour l'utilisation du terrain, la categorie waterway pour les circulations d'eau, etc... on dit que les tags on une structure "cle=valeur" la cle etant ce que j'ai appelle ici "categorie", par exemple waterway=river pour une riviere ou landuse=forest pour un foret, pour les cas complques on peut faire de sous categorie comme addr:housenumber=12 (la sous categorie est apres le caractere "deux points") ou des sous tags en associant plusieurs tags comme highway=service associe avec service=parking_aisle

OSM a beau etre une base de donnees, c'est aussi une comunaute, c'est a dire des gens qui s'y impliquent avec des motivations diverses, certains juste un peu, d'autres beaucoup. Cette communaute est basee sur le debat et le fonctionnement democratique, et pas du tout sur la hierarchie. Comme dans toute communaute on y rencontre de la passion, de l'ego, de la generosite, du dialogue de sourd, etc... Des outils existent pour favoriser le debat necessaire a la vie de la communaute : site web, wiki, listes de discussion, forums, chat IRC et jabber.

et ne pas oublier la premiere regle d'OSM : amusez vous !

lortic

Re: documentation amusante

Message par lortic » mar. sept. 07, 2010 12:08 pm

Bonjour,
grand merci pour vos réponses nombreuses.
Grand merci à Hamster qui s'est fendu d'un texte important.
Mais je dois dire que je ne l'aurais pas compris si je n'avais lu préalablement le texte du CETE (merci à René-Luc) qui m'a fait comprendre bien des choses sur la structuration de la base de données. En particulier sur les implication du travail par TAG en mode non topologique. Et aussi sur le concept de « relation » pour OSM. De la même façon, j'avais lu les références que m'indique sly; sans bien comprendre tout, non plus.

Mon intérêt pour OSM est que je voudrais impliquer des éthiopiens dans l'espace collaboratif. Vous allez me dire que OSM FR s'occupe de la France mais j'ai plutôt une vision internationaliste et quoiqu'on en dise les éthiopiens sont pas anglophones; pas francophones non plus.........

Je vais me permettre de faire part d'une de mes préoccupations actuelles pour arriver à finaliser la rédaction d'un « manuel de cartographie urbaine rapide » :
J'ai des problèmes sur l'exactitude. Non pas tant sur les performance GPS mais sur les performances des serveurs (Google, yahoo, IGN, etc). Si le cadastre du Géoportail est à peu près correct bien que l'on constate souvent des décalages de plus de 10 mètres. Sur Google c'est encore plus important. Sur Lima j'ai vu des décalages de 50 mètres ou plus. Et des décalages importants entre les différentes dates. Où puis-je trouver des documents OSM qui parlent des stratégies envisagées ?

Très cordialement
PS : pas d'inquiétude sur l'amusement. cela fait plus de trente ans que je pratique la carto (par satellite) et cela me botte toujours autant.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités